Icon Sport

Toulon a dû s’employer face à Agen

Toulon a dû s’employer face à Agen

Le 01/05/2021 à 20:21Mis à jour Le 01/05/2021 à 20:41

TOP 14 - Privé de match depuis plus d’un mois, le Rugby Club Toulonnais s’est imposé non sans mal face à Agen (34-17), ce samedi en match en retard de la 22e journée de Top 14. Après un début de match prometteur, marqué par une mêlée dominatrice et un essai de pénalité très rapide (9e), le RCT a ensuite balbutié son rugby.

Très peu inspirés offensivement, les joueurs de Patrice Collazo ont fait preuve d’indiscipline et ont été sanctionnés par la botte de Raphaël Lagarde (12 points, 4 sur 4). En tête d’une petite longueur à la pause, Toulon a été bousculé jusqu’à l’heure de jeu. Entré à la pause, c’est le troisième ligne Facundo Isa (60e) qui est venu libérer le club de La Rade, avant que les Varois s’emploient pour obtenir le point de bonus offensif dans les dernières minutes. Alors que Gervais Cordin (75e) avait signé la troisième réalisation de son équipe, Agen et Paul Abadie (79e) sont venus sauver l’honneur juste avant la sirène, croyant priver leurs adversaires du bonus offensif. Dans les arrêts de jeu, Bruce Devaux et le RCT (82e) ont inscrit un quatrième essai et ont récupéré le bonus in extremis.

L’essentiel est là pour Toulon. Une victoire bonifiée face à lanterne rouge, cinq points de plus au classement… Et c’est à peu près tout. Alors que le RCT n’avait plus joué de match depuis la fin du mois de mars, la formation varoise devait faire le plein face à Agen, ce week-end, en match en retard. Alors que la course à la qualification bat son plein, les coéquipiers de Charles Ollivon étaient dans l’obligation de s’imposer face au SUA, sous peine de compromettre sérieusement leur objectif de phases finales.

Les trois-quarts toulonnais en panne

Contrat rempli pour le club de La Rade, non sans difficulté. En panne sèche sous la pluie, les trois-quarts toulonnais ont manqué d’inspiration et ne sont jamais parvenus à faire mal à la défense agenaise, ce samedi. Encore et toujours, le RCT s’est adjugé la victoire grâce à ses avants.

La mêlée tout d’abord, ultra dominatrice comme si souvent cette saison. Après avoir récolté un essai de pénalité en début de match, le pack varois a pu compter sur son huit de devant pour appuyer dans ce secteur de jeu et récupérer un grand nombre de ballons. Si la touche fut un point noir, ce soir, Gros, Gigashvili et Lakafia ont porté leur équipe. Souvent dans l’avancée, c’est par un jeu simple et efficace que les Toulonnais ont su trouver la faille à quatre reprises. Au rayon des mauvaises nouvelles, la blessure de Romain Taofifenua, touché aux cervicales dès les premiers minutes de la rencontre. Le deuxième ligne pourrait se rajouter à la liste des blessés et son absence pourrait handicaper le RCT lors de ce sprint final.

En face, mention spéciale à Agen. Au contact jusqu’à l’heure de jeu, le SUA a fait preuve d’une très grosse générosité en défense. Dans le dur au cours des vingt dernières minutes, la bande à Romain Briatte a tout de même réussi à sauver l’honneur. La première victoire de la saison n’est pas pour aujourd’hui, mais les Lot-et-Garonnais donneront tout jusqu’au bout.

Contenus sponsorisés