Icon Sport

Réduits à 14, les Castrais se subliment encore face à Agen

Réduits à 14, les Castrais se subliment encore face à Agen

Le 09/01/2021 à 20:21Mis à jour Le 09/01/2021 à 20:39

TOP 14 - En ouverture de la 14ème journée, le Castres Olympique a refait le coup en l'emportant face à Agen (39-23) alors qu'il a évolué à 14 pendant toute la rencontre. Pourtant menés 16-0 en début de match, les Castrais ont profité d'Agenais complétement apathiques pour au final l'emporter largement avec cinq essais. Le bonus est bien sûr en poche. En face, Agen continue sa saison cauchemard.

Malgré un carton rouge écopé par Filipo Nakosi dès la 3 ème minute de jeu, les Castrais malmenés une bonne demi-heure, sont parvenus à glaner un succès bonifié incontestable (39-23) face à Agen. Face à des Lot-et-Garonnais, faibles sur le premier acte mais tendres sur la durée, les Tarnais signent un succès précieux dans la course au maintien en passant cinq essais aux Agenais.

Après avoir bataillé avec vigueur à Lyon en ramenant un succès fondateur à 14 contre 15 après l'expulsion prématurée de Yann David, les Castrais n'avaient visiblement pas retenu la leçon en s'octroyant à nouveau une infériorité numérique rapide et définitive après le carton rouge Filipo Nakosi suite à un plaquage dangereux sur Noel Reid (4 ème). Face à des Lot-et-Garonnais fringants, aux louables attitudes qui marquaient sur la même action d'ailleurs, le premier essai de la rencontre après un jeu au pied judicieux de Loris Tolot jusqu'en terre promise (0-7, 3 ème). Sonnés, les Tarnais semblaient encore rongés par le doute et les efforts à fournir pour enrayer les éléments.

Paul Abadie convertira deux pénalités supplémentaires, permettant au SUA de s'accorder un matelas confortable au tableau d'affichage, fruit de mouvements fluides et de transitions pertinentes (0-16, 25 ème). Castres plie mais ne rompt pas littéralement, les hommes de Mathieu Babillot se remettent à l'endroit et offrent leur meilleur rugby en guise de réplique. Gaëtan Barlot en force (30 ème) et Geoffrey Palis (37 ème, 12-16) sur un exploit individuel, accompagneront la conclusion nécessaire aux Tarnais pour recoller au score et relancer un duel plaisant des les intentions. Castres allait-il à nouveau s'affranchir du contexte et souffler le succès aux Agenais pour la deuxième fois consécutive en terme de scénario improbable ?

Castres engrange, Agen rumine

L'impression constatée ne laissait place à aucun suspens ou presque, tant les locaux impulsaient du rythme sur leurs possessions et remontaient avec aisance le ballon sur les 22 mètres visiteurs. Wilfrid Hounkpatin en force après avoir joué une pénalité à la main, donnera pour la première fois de ce duel, l'avantage aux siens (19-16, 50 ème). Vilimoni Botitu se mettra en évidence, rappelant ses folles années avec le rugby à 7 fidjien en mystifiant la défense agenaise (29-16, 59 ème). Le SUA passif, ne pouvait que constater les dégâts. Geoffrey Palis ira de son doublé après une interception malicieuse de Benjamin Urdapiletta pour conforter le bonus offensif auprès de sa formation. Une démonstration collective, d'un trait de caractère affirmé pour les locaux même si Jordan Puletua viendra atténuer la note finale dans les ultimes instants pour les Agenais (39-23).

Castres, à la faveur des cinq points inscrits, se soulage et s'évade de la zone rouge dans son opération maintien, confirmant à deux reprises et dans des situations quasi-similaires, qu'une infériorité numérique dès le début d'une rencontre, n'effrayait nullement les Tarnais dans leur entreprise. Agen poursuit sa traversée du désert, toujours privés de succès depuis Février 2020, malgré une première demi heure de jeu de qualité, les Lot-et-Garonnais ont trop vite abdiqué pour donner une réplique suffisante et se donner enfin l'espoir d'une victoire cette saison dans cette confrontation.

Contenus sponsorisés