Icon Sport

Parra : bon pied… mais toujours bon œil !

Parra : bon pied… mais toujours bon œil !

Le 10/09/2021 à 09:12

TOP 14 - En battant le record de coups de pied consécutifs réussis de son ancien partenaire Brock James (44, série en cours), Morgan Parra a démarré la saison de TOP 14 en fanfare. Mais si son efficacité au pied se bonifie encore et toujours, le joueur de 32 ans possède plus que jamais une influence essentielle sur le jeu de son équipe.

Avec 44 tirs au but réussis consécutivement, série toujours en cours, Morgan Parra a effacé le week-end dernier à Lyon le record de son ancien coéquipier de la charnière clermontoise, Brock James (41, en 2009). Débutée en février dernier (sur 9 matchs), cette interminable collection peut laisser une impression de facilité, tant sa routine et sa traversée de ballon semblent devenues naturelles. Pourtant il n’en n’est rien aux yeux d’Alexandre Audebert, son ex-coéquipier en 3e ligne chez les Jaunards : "Il ne faut pas se voiler la face. Sans travail le talent ne sert à rien ! Quand Morgan est arrivé à l’ASM, il a énormément travaillé pour faire de ce geste une vraie routine. Il semble insensible à la pression et c’est vrai que quand on le regarde faire, on a cette impression de facilité, qui caractérise les grands joueurs."

Top 14 - Morgan Parra (Clermont) contre Lyon

Top 14 - Morgan Parra (Clermont) contre LyonIcon Sport

Comme le coup droit de Federer au tennis ou le swing de Tiger Woods au golf, la frappe de balle de l’ancien berjalien ressemble une caresse sur le ballon. Ajouter à cette élégance naturelle un soupçon d’esprit de compétition et le tour est presque joué, pour Marc Palmier, aujourd’hui ouvreur d’Aurillac, qui a été à bonne école : "Je me souviens de nos premiers échanges et de notre premier entraînement en commun. Il a lancé un petit concours entre buteurs, que j’ai eu le malheur de gagner (rires) ! Il m’a proposé la revanche le lendemain, avec un gage pour le vaincu, mais sur la pelouse du Michelin cette fois-ci ! Il a évidemment gagné avec de nouveaux repères, et j’ai dû lui porter son plateau repas en punition !"

Plus compétiteur que jamais à bientôt 33 ans.

Une anecdote qui montre la détermination et l’état d’esprit toujours intact du joueur, qui malgré ses 32 ans (il aura 33 ans le 15 novembre prochain), reste un bourreau de travail pour son nouvel entraîneur en chef Jono Gibbes : "Il est impressionnant, mais ce n’est pas une surprise. Il est très professionnel dans sa routine et dans son exécution. C’est une vraie arme d’avoir un buteur comme ça dans son équipe. Cela créé une pression supplémentaire à nos adversaires." Mais au-delà de ce rôle, le messin d’origine conserve aussi une influence majeure sur le jeu de l’ASM aux yeux d’Alexandre Audebert : "Morgan a toujours été un compétiteur dans l’âme et un leader. Avec une équipe de l’ASM, qui s’est rajeunie ces derniers temps et son esprit de cornaqueur, il rayonne plus que jamais sur le jeu de son équipe. Sur un terrain, Morgan se prend toujours au jeu et aime transcender tout son pack."

Un avis qui est partagé par le coach néo-zélandais : "Naturellement avec son esprit de compétiteur et sa maturité, mais aussi par son expérience dans le Top 14, Il comprend très vite et très bien le jeu et connait les clés pour la performance. Il partage cette expérience avec toute l’équipe et montre l’exemple tout au long de la semaine, avec un niveau d’exigence très haut, pour lui comme pour les autres. Ce que j’ai appris de lui, c’est que son niveau de performance est constant et c’est aussi ce que je recherche pour mon équipe."

Face à Castres ce samedi (15h05), Morgan Parra sera forfait suite à un coup reçu aux côtes sur la pelouse du Matmut-Stadium et remplacé par Sébastien Bézy. Le demi de mêlée devra donc patienter encore un peu avant de retrouver son grand ami Camille Lopez, dans une charnière expérimentée. Et même s’il ne veut pas en parler de vive voix, l’envie sans doute prégnante de poursuivre son incroyable série, pour emmener une fois encore son équipe vers la victoire.

Contenus sponsorisés