Icon Sport

Médard : "Il faut réécrire une histoire"

Médard : "Il faut réécrire une histoire"
Par Rugbyrama

Le 26/09/2021 à 10:46Mis à jour Le 26/09/2021 à 10:55

TOP 14 - Toujours dans le flou sur son avenir, Maxime Médard dit prendre toujours autant de plaisir sur les terrains. Il s'est aussi confié sur le match de ce dimanche soir face à un adversaire qu'il connaît bien, l'ASM Clermont-Auvergne.

Premier du Top 14 après 3 journées, le Stade toulousain prépare la réception de l’ASM Clermont-Auvergne dans le plus grand sérieux. Papa de la ligne arrière, Maxime Médard se réjouit de recevoir cet adversaire qu’il tient en estime : “Mais c’est une équipe en place, très bonne sur les phases statiques. C’est vrai qu’ils ont eu du mal en début de championnat à mettre leur jeu en place, comme nous d’ailleurs. On verra ce qu’il se passera dimanche.” Car si Toulouse a bien réussi son début de saison, l’arrière de 34 ans ne se satisfait pas des victoires.

Pour lui, l’équipe a encore du mal dans la mise en place de son jeu. “Le début de championnat est un peu bizarre avec l’absence des internationaux. Les deux déplacements à La Rochelle et Montpellier sont gagnés mais ça ne veut rien dire pour le reste de la saison. Le groupe n’a eu que trois semaines de reprise. Nous avons continué le physique alors que le championnat avait repris, déclare t-il. Il en découle de la fatigue et des difficultés à mettre notre jeu en place. Au-delà de ça, ce sont de bons résultats, c’est vrai, mais nous sommes frustrés parce que nous n’arrivons pas à enchaîner les temps de jeu comme nous le souhaiterions". Sur la question de sa potentielle dernière saison, Maxime Médard botte en touche dès les premières secondes de la conférence de presse : “pas la peine de me poser la question, je n’en sais rien. Mais en cette saison ne me demande pas plus d'efforts”.

"Beaucoup de choses ont changé à l'intersaison"

Conscient d’évoluer à un très haut niveau depuis plusieurs saisons, les Rouge et Noir cherchent à éviter la routine. L’effectif toulousain a vu partir de nombreux joueurs cet été comme Clément Castets, Louis-Benoit Madaule, Guillaume Marchand, Cheslin Kolbe, tout en prenant en compte la retraite de Huget et Kaino. “Beaucoup de choses ont changé à l’intersaison. On perd AB (Zondagh, NDLR) qui était un élément important du staff qui doit se réorganiser en conséquence. On doit aussi trouver de nouvelles choses à amener sur le terrain. Il faut réécrire une histoire. Depuis quelques saisons, le staff a une vision plutôt lointaine sur ce sujet. Chaque année, il y a de nouvelles choses, de nouveaux facteurs qui s’imbriquent dans le groupe qui cassent la routine, que l’on tient à éviter.”

Interrogé sur sa mise au repos à Montpellier, le Toulousain était heureux du retour d’Arthur Bonneval : “Ça fait du bien de tourner. Arthur avait besoin de jouer. Pita Ahki, Sofiane Guitoune, Santiago Chocobares et Juan-Cruz Mallía ne vont pas tarder à revenir.” Pour ce week-end, Pita Ahki devrait faire son retour dans la feuille de match. Présent dans le groupe la semaine dernière, il devrait être titulaire au centre aux côtés de Zack Holmes.

Par Gauthier BAUDIN

Contenus sponsorisés