Icon Sport

Lyon : 10 mois après, le retour de Basta

Lyon : 10 mois après, le retour de Basta

Le 10/11/2021 à 10:59Mis à jour Le 10/11/2021 à 11:03

TOP 14 – Mathieu Bastareaud a fait son grand retour sur les terrains et sous le maillot lyonnais à l’occasion de la réception de Castres le week-end dernier, la fin d’une longue période faite de doutes, de remises en question mais aussi de travail et de détermination pour pouvoir rejouer au rugby. Le LOU peut maintenant miser sur une "recrue" déjà intégrée.

On l’avait quitté sur une blessure le 27 décembre 2020 à Brive, victime d’une rupture du tendon du quadriceps du genou gauche synonyme d’opération et de fin de saison. Mais alors que tout semblait se mettre en place pour un retour dans le groupe durant la préparation estivale, une fracture du quatrième métacarpe de la main droite lors du match amical face à Clermont avait provoqué un nouveau retard. 10 mois et 10 jours plus tard, Mathieu Bastareaud a pu faire son retour sur les terrains de TOP 14 à l’occasion de la victoire du LOU face à Castres, un vrai soulagement et "forcément des fourmis dans les jambes, dit-il avec le sourire. J’avais très envie de rejouer. J’avais beaucoup d’envie. Forcément, je manquais d’un peu de rythme mais j’ai essayé de faire du mieux que j’ai pu pour aider l’équipe", disputant les 80 minutes.

" L’odeur des pieds de Mickaël Ivaldi m’a manquée… "

De suite, "Basta" a retrouvé un rôle important au sein de la troisième ligne et dans le groupe. Et l’envie était là ! "Cette autre blessure était un sacré coup d’arrêt, c’était frustrant. Mais je n’ai plus 20 ans et il ne fallait pas ruminer, vite passer à autre chose. Je me suis remis à bosser et je me suis dit que cela faisait 8 mois que j’étais sur la touche, 2 mois de plus ce n’était rien", confie le principal intéressé qui s’est accroché pendant sa convalescence. "Parfois, on peut douter mais heureusement que j’ai bien été entouré par ma famille, mes proches et le club. Je suis très content de pouvoir rejouer. Ça me manquait de retrouver une semaine de compétition, préparer le match, la pression qui monte, l’odeur de transpiration dans les vestiaires, les odeurs de pieds de Mickaël Ivaldi… Je suis très content d’être de retour", dit-il.

Un retour attendu pour densifier le paquet d’avants

Sur le plan tactique, le retour de Mathieu Bastareaud dans l’effectif sera un vrai plus pour l’équipe de Pierre Mignoni, qui sur le premier tiers du championnat s’est principalement appuyé sur Jordan Taufua au poste de troisième ligne centre (6 titularisations), relayé par Patrick Sobela (3 titularisations). Face à Castres, Taufua et Sobela ont basculé dans un rôle de flanker et Bastareaud a retrouvé son rôle de n°8, puissant à l’impact, qui franchit, capable de rassurer à la réception des renvois en accepter de subir la pression de la défense adverse, ou en venant arracher un précieux ballon à la 78e minute d’un match qui voyait le CO pousser. Autant de détails qui peuvent permettre au LOU de stabiliser ses performances, surtout au sein d’un même match. Et ce en plus d’avoir pris le capitanat sur la fin de la rencontre.

Si Lyon connait des soucis en deuxième ligne en raison des blessures (en attente de se renforcer) ce trio Taufua-Bastareaud-Sobela (qui ont tous les trois portés le brassard du coup cette saison) peut s’avérer être une base solide devant pour la suite de la saison. D’autant que sa présence semble rassurer bon nombre de jeunes joueurs auprès de qui il a un rôle important, et alors que le groupe affichait face à Castres une moyenne d’âge de 23 ans. "Je sais que je leur demande beaucoup, et que peut-être je ne suis parfois pas tendre avec eux, mais c’est pour leur bien. J’ai un rôle différent, je ne suis plus tout jeune, en plus dans un effectif plutôt jeune. J’essaie de rassurer au maximum les mecs et surtout de les calmer dans ce genre de match qui deviennent compliqués", précisément ce palier que Lyon doit franchir.

Top 14 - Lou Rugby - Matthieu Bastareaud

Top 14 - Lou Rugby - Matthieu BastareaudIcon Sport

" Sur certaines phases de jeu où l’on peut être en échec, il recentre le groupe, dit des mots justes qui font du bien et rassurent pour passer à l’action suivante. (L.Berdeu)"

Après s’être ressourcé également en région parisienne auprès de ses proches, Mathieu Bastareaud retrouve la compétition – à 33 ans – et avec un rôle nouveau. Si celui de troisième ligne est maintenant acté, ce côté exemplaire qu’il doit avoir en toutes circonstances semble aussi lui convenir. Ses coéquipiers apprécient, à l’image de Léo Berdeu qui révèle que "rien que sur les entrainements, il prend beaucoup la parole. Dès qu’il parle, tout le monde l’écoute car il a énormément d’expérience."

Pendant cette absence, le jeune ouvreur confie qu’il a eu "un œil extérieur. Sur certaines réunions de leaders, il n’hésitait pas à donner son avis sur les matchs qu’il pouvait observer. Cela nous a beaucoup aidé. On sent qu’il a envie de beaucoup apporter. Il est déterminé. On a besoin d’un joueur comme ça. Sur certaines phases de jeu où l’on peut être en échec, il recentre le groupe, dit des mots justes qui font du bien et rassurent pour passer à l’action suivante." Un retour idéal pour Lyon.

Contenus sponsorisés