Icon Sport

Le bonus offensif et la qualification quasiment assurée pour l’UBB

Le bonus offensif et la qualification quasiment assurée pour l’UBB

Le 25/05/2021 à 22:38Mis à jour Le 26/05/2021 à 14:48

TOP 14 - Face à une équipe de Montpellier fortement remaniée, Bordeaux-Bègles s’est appliqué pour signer un large succès (57-9), et ainsi décrocher le bonus et se rapprocher de la phase finale.

Bon, on craignait la soirée difficile pour Montpellier avant même le coup d’envoi de ce match, au regard d’une composition d’équipe fortement renouvelée et qui faisait la part belle au centre de formation héraultais. Si en première période on ne peut reprocher au MHR de s’être accroché, force est de constater qu’il n’a pas été possible de tenir sur la durée. L’UBB s’est finalement baladée, notamment en seconde période. Au total, les Girondins ont inscrit la bagatelle de 8 essais, permettant d’assurer le bonus offensif et presque la qualification.

Car il manque finalement 1 point aux Girondins pour que cela soit officiel. Néanmoins, les premières phases finales pour l’UBB en Top 14 se rapprochent fortement. Les hommes de Christophe Urios ont fait preuve de maitrise, de sérieux et ont cherché à se montrer précis et rigoureux sur la durée d’un match qu’ils ont dominé de la tête et des épaules. Le MHR n’a offert que peu de résistance, et s’est montré par la même occasion indiscipliné avec trois cartons jaunes récoltés : Antoine Guillamon (40e), Martin Devergie (52e) et Hugo Gens (78e).

Un festival offensif des Girondins

Sur les huit essais marqués, on pourra remarquer de suite les doublés de Maxime Lamothe sur deux ballons portés (40e+1 et 45e), ainsi que de l’ailier Santi Cordero, en bout de ligne sur une pénaltouche (20e) et sur un surnombre après un joli jeu de passes (48e). Les quatre autres réalisations sont marquées par Nathanael Hullieu après un travail de fixation dans l’axe et un cuir bien écarté (15e), Yann Lesgourgues en filou sur une avancée de Paiva et Roumat (61e), Thierry Paiva suite à un porté (73e) et Ben Botica en sortie de mêlée (80e).

L’addition est d’autant plus lourde pour les Montpelliérains qui ont également perdu trois joueurs sur blessure : Yannick Arroyo (cheville) et Jules Bertry (genou) coup sur coup, avec une vraie crainte pour les deux joueurs, ainsi que Romain Macurdy, touché à une épaule.

Contenus sponsorisés