Icon Sport

Lopez : "Je ne me voyais pas finir sans Franck"

Lopez : "Je ne me voyais pas finir sans Franck"
Par Rugbyrama

Le 27/02/2021 à 18:25Mis à jour Le 27/02/2021 à 18:30

Top 14 - Après la victoire de l’ASM sur la pelouse d’Armandie, le demi d’ouverture Camille Lopez est revenu sur la mauvaise première période de son équipe mais également sur le départ de Franck Azéma qui l’a beaucoup affecté.

Comment vous expliquez cette première mi-temps ?

Je n’ai pas d’explication, pourtant ce n’est pas faute de ne pas avoir été prévenu. Que ce soit le staff ou Morgan (Parra), ils avaient mis l’accent toute la semaine sur ce genre de choses. C’était un peu similaire comme le match face à Bayonne, à savoir respecter les bases et construire les choses dans l’ordre et on a fait complètement l’opposé. Comment l’expliquer ? Nous ne sommes pas de grands garçons. Quand on le martèle et rabâche tous les jours de la semaine et qu’encore aujourd’hui Morgan appuie sur cela, on réalise 40 premières minutes, hormis les exploits d’Alivereti (Raka), catastrophiques et surtout pas dignes de notre niveau. Sur des matchs comme cela où nous devons respecter les fondamentaux c’est le gros point noir de la journée.

La deuxième mi-temps fut nettement meilleure…

Oui, le point positif c’est celui-ci. Nous avons réagi et la seconde mi-temps est beaucoup plus propre et que comptablement tu ressors avec une victoire à 5 points. Il n’y a pas que du négatif mais je pense que si on veut espérer être dans les 6 et jouer quelque chose à la fin, il faut qu’on soit capable de réaliser des matchs plus consistants, comme on a su le faire la semaine dernière face à Bayonne. Si on reproduit des matchs comme cela, notamment en première période, on se fera punir.

Le départ de Franck Azéma, vous l'avez accueilli et vécu comment ?

C’est son choix et sa décision, il faut le respecter. Forcément moi ça me fait chier. C’est lui qui est venu me chercher et qui m’a fait venir à l’ASM. Je ne me voyais pas finir mon contrat ici avec un autre entraîneur que Franck. Aujourd’hui, comme je l’ai dit, c’est sa décision. Il a été franc avec tout le monde. Maintenant, on a une saison à finir et on va essayer de la terminer de la meilleure des manières pour le remercier de tout ce qu’il a fait pour ce club.

Ça va changer quelque chose pour vous les joueurs ?

Je ne sais pas si ça va changer grand-chose, mais évidemment il va falloir qu’on prenne nos responsabilités et que sur la fin de saison, comme on essaie de le faire depuis des années, de travailler ensemble avec lui et tout le staff pour essayer de faire la meilleure fin de saison possible. Maintenant, cette décision c’est un choc. Personne ne s’y attendait, mais la vie continue. Il va y avoir un après, mais c’est dans 4 mois donc nous on a un job à faire et il va falloir qu’on s’applique à le faire de la meilleure des manières possibles.

Vous avez besoin de savoir comment va s’organiser l’avenir ?

Je ne vais pas cacher comme je l’ai dit à Franck et à ceux avec qui j’en ai discuté que je suis intéressé par ce qu’il va arriver. Personnellement il me reste deux ans de contrat donc la suite je m'en préoccupe mais je ne pense pas qu’il y aura du flottement. Plus tôt on saura, plus tôt on pourra basculer sur autre chose. Ça ne va pas non plus se faire du jour au lendemain, c’est sûr que plus vite la transition sera faite, plus vite tout le monde sera au courant de ce qu'il fait l’année prochaine et on pourra avancer. Ce n’est pas en claquant des doigts que la suite va s’organiser, il faut laisser deux, trois semaines et dans un mois on sera fixé.

Propos recueillis par Yohan Lemaire

Contenus sponsorisés