Icon Sport

Lombard : "Les joueurs doivent être challengés et avoir une concurrence plus intense"

Lombard : "Les joueurs doivent être challengés et avoir une concurrence plus intense"
Par Arnaud Beurdeley via Midi Olympique

Le 13/04/2021 à 14:02Mis à jour Le 13/04/2021 à 14:08

TOP 14 - Thomas Lombard (Directeur général du Stade français). Fraîchement désigné vice-président de la Ligue nationale de Rugby, l’homme fort de Paris revient sur le départ de Fickou, la perspective d’un échec dans la course aux phases finales et les évolutions à venir dans son club.

La dernière défaite en Top 14 contre l’ASM Clermont a-t-elle sonné le glas des espoirs de qualification ?

C’est un coup d’arrêt car nous n’avions pas perdu à domicile depuis ces deux défaites en début de saison, contre Bayonne et le Racing. En suivant, nous avions bien enchaîné face à Toulouse, Bordeaux, La Rochelle ou même Toulon. Là, dans une séquence un peu difficile où les matchs ne se sont pas enchaînés pour différentes raisons, nous avons perdu un match à notre portée en raison d’une forte indiscipline, notamment. Mais cette défaite ne signifie pas la fin de nos espoirs de qualification.

Dans l’hypothèse d’une non-qualification pour la phase finale, le vivrez-vous comme un échec ?

Non, parce que nous savions que nous avions le besoin d’étoffer notre effectif pour être plus compétitif. L’équipe a un réel potentiel mais sur certains postes, nous n’avons pas assez de profondeur, ni d’homogénéité. Nous devons y travailler car les joueurs doivent être challengés et avoir une concurrence plus intense. Nous devons aussi structurer davantage le centre de formation pour pouvoir nous appuyer sur un renouvellement de l’intérieur. Nous savions qu’avec un peu de réussite et un peu plus de réalisme à l’extérieur, nous aurions pu décrocher le top 6. Seulement, si jusque-là nous avions été épargnés par les blessures, aujourd’hui l’infirmerie est bien remplie : Mavinga, Béthune, Delbouis, Chapuis, Kremer… Ce qui nous complique un peu plus la tâche.

Interview à retrouver en intégralité sur midi-olympique.fr

Contenus sponsorisés