Icon Sport

Le XV préféré de la rédac : le trio arrière

Le XV préféré de la rédac : le trio arrière
Par Rugbyrama

Le 10/07/2021 à 19:22Mis à jour

TOP 14 - En cette fin de saison, Rugbyrama vous propose de découvrir l'équipe préférée de la saison de Top 14, pour chaque membre de la rédaction. Valeurs sûres, surprises, coups de cœur, il y en a pour tous les goûts. Aujourd'hui, on termine avec le trio arrière !

Max : 11. Thomas - 14. Tuisova - 15. Ramos

Aux ailes, c'est un beau bazar pour en choisir deux. Laisser Lebel et Nakosi sur le banc est un crève-cœur tant ils ont affolé les compteurs mais bon... comment ne pas prendre Tuisova, qui a cassé 109 plaquages et inscrit 14 essais en 18 matchs, rien que ça ? Il est indiscutable. Et alors de l'autre côté, Teddy Thom's, 8 essais en 10 matchs à peine, mais tout le monde le sait qu'il peut marquer ou faire la diff à n'importe quel moment, c'est un génie. Ce qui est important, c'est la légende urbaine de sa "air-défense". 84% de plaquages réussis, c'est le 4ème meilleur ratio pour un ailier ayant disputé au moins 10 matchs. Seuls Mignot, Tuimaba et Dupichot font mieux. Oups ! On termine avec Ramos, revenu à un niveau stratosphérique quand il le fallait pour son club. Grands joueurs, grands moments !

Top 14 - Teddy Thomas (Racing 92)

Top 14 - Teddy Thomas (Racing 92)Icon Sport

Vincent : 11. Nakosi - 14. Tuisova - 15. Arnold

Deux bombes fidjiennes aux ailes et tu peux voyager tranquille. S'il fallait qu'on s’amuse à compter les défenseurs qui se sont cassé les dents sur Filipo Nakosi et Josua Tuisova cette année… Dans un autre registre que Matthis Lebel (qui mérite également sa place je vous l’accorde), ils ont tapé du poing sur la table avec leur puissance. Vingt-six réalisations à eux deux, qui dit mieux ? À l’arrière, il a fait une belle saison mais c’est surtout un petit coup de cœur. À 33 ans, Toby Arnold a encore disputé 22 rencontres en Top 14 cette saison dont 21 comme titulaire pour cinq essais. Aussi talentueux que sous-côté de par sa grande discrétion, il se loupe rarement. Et avouez que c’est plutôt utile un arrière sûr de lui…

Tristan : 11. Villière - 14. Tuisova - 15. Ramos

Malheureux, si tu laisses ne serait-ce qu'un trou de souris, ça va en dame et à chaque fois ! Une fusée toulonnaise, un bulldozer lyonnais et un artilleur toulousain. Le fond du terrain n'a pas de soucis à se faire.

Top 14 - Matthis Lebel (Toulouse)

Top 14 - Matthis Lebel (Toulouse)Icon Sport

Quentin : 11. Lebel - 14. Tuisova- 15. Ramos

L'un a souvent écrasé ses vis-à-vis, dépannant même au centre et au numéro 8, le deuxième a plutôt usé de sa vivacité et de ses appuis... Ils comptent à eux deux 26 essais en Top 14 cette saison. Le troisième a réalisé une finale remarquable grâce à sa gestion et à sa précision face aux perches.

Clément : 11. Taofifenua - 14. Muller - 15. Buros

Aux ailes, deux profils diamétralement différents, mais tellement efficaces. Le jeune Racingman s'est imposé grâce à ses crochets vifs et son petit gabarit, avec 10 essais en championnat. Sur l'autre ligne de touche, le Briviste Axel Muller a convaincu par sa puissance et sa vitesse supersonique. Très à l'aise pour passer après contact, l'Argentin vous fait avancer sans sourciller. Derrière enfin, Matsushima a prouvé son niveau international à Clermont. S'il a été l'auteur de plusieurs cagades, son caractère imprévisible peut semer la folie dans l'équipe adverse (et aussi pour ses propres coéquipiers). Le rugby comme on l'aime.

Top 14 - Donovan Taofifenua (Racing 92)

Top 14 - Donovan Taofifenua (Racing 92)Icon Sport

Yanis : 11. Ravouvou - 14. Luc - 15. Buros

Ici, on aime la vitesse. Alors on va d’abord parler de Joe Ravouvou, l’ailier supersonique de Bayonne. Gêné par les blessures cette saison, a tout de même marqué les esprits par sa vitesse folle, qui a fait gagner plusieurs matchs à son équipe. Sur l’autre aile, le meilleur joueur de la saison des Basques, n’en déplaisent à ceux qui n’ont vu que son tir au but manqué en barrage. Aymeric Luc a fait « kiffer » de par ses crochets dévastateurs et sa vision des petits espaces. Enfin, pour encadrer tout ça, Romain Buros est à l’arrière. Le Bordelais s’est montré aussi rassurant dans les airs, qu’intrépide balle en main. Ses cannes de feux l’ont fait brillé sur nombre de relances et ont mis le feu dans les défenses. Et ça, c’est très rugby.

Arnaud : 11. Thomas - 14. Tuisova - 15. Taofifenua

Derrière on envoie des finisseurs pur sang. Teddy Thomas qui va marquer un doublé par match, Josua Tuisova qui va détruire la défense adverse en mettant son doublé lui aussi. Et derrière la révélation du Racing 92 Donovan Taofifenua avec ses 10 essais en 21 matchs. Avouez que ça galope !

Dorian : 11. Villière - 14. Tuisova - 15. Beale

Un trio infernal pour conclure mon XV. D’abord, deux ailiers qui grattent autant - si ce n’est plus - de ballons que la plupart des troisième ligne. Villière, c’est l’assurance d’un joueur fiable et généreux, d'un plaqueur fou, inusable, du genre électron libre. Mais ne vous y trompez pas, le Toulonnais cavale comme pas possible ! Ensuite, le phénomène fidjien : Josua Tuisova. Face à ce surpuissant bestiau, soit les adversaires s’écartent, soit ils se font torpiller. Formule au choix, laissée par le meilleur marqueur du Top 14 (14 essais). Et pour finir, le fantasque Kurtley Beale. Très en vue pour sa première saison dans l’Hexagone, l'arrière wallaby est capable d’à peu près tout faire sur le terrain, avec ses mains ou son pied droit. Ça détonne !

Top 14 - Gabin Villière (Toulon)

Top 14 - Gabin Villière (Toulon)Icon Sport

Manon : 11. Nakaitaci - 14. Tuisova - 15. Buros

L'association Tuisova-Nakaitaci est sûrement l'une des meilleures du Top 14. Sur les terrains les deux Fidjiens font des ravages ! Josua Tuisova est le meilleur marqueur de la saison avec quatorze essais suivi de près par son véritable alter ego Noa Nakaitaci avec neuf essais. Pour aller avec cette paire d'ailier, ajoutez Romain Buros à l'arrière et le tour est joué ! Ses qualités sous les ballons hauts sont précieuses sans parler de sa vitesse qui met à mal la défense de ses adversaires.

Romain : 11. Bituniyata - 14. Tuisova - 15. Buros

Ce n'est pas forcément l'ailier le plus connu du championnat, mais le Fidjien du CAB est redoutable, que ce soit au contact mais aussi grâce à son jeu après-contact que beaucoup de joueurs doivent lui envier. L'associer à Tuisova, c'est l'assurance de casser quelques plaquages... Car avec 14 essais et 109 défenseurs éliminés, le Lyonnais a donné quelques suées aux défenseurs adverses. Formidable relanceur, l'arrière de l'UBB a brillé par sa capacité à remettre son équipe dans l'avancée. À l'aise dans les airs, Buros aime remonter ces ballons et amorcer des contre-attaques.

Le XV de la rédac - Trio arrière

Quel est votre trio arrière préféré ?

Sondage
10539 vote(s)
Romain : Bituniyata - Buros - Tuisova
Quentin : Lebel - Ramos - Tuisova
Maxime : Thomas - Ramos - Tuisova
Arnaud : Thomas - Taofifenua - Tuisova
Manon : Nakaitaci - Buros - Tuisova
Dorian : Villière - Beale - Tuisova
Clément : Taofifenua - Matsushima - Muller
Yanis : Ravouvou - Buros - Luc
Vincent : Nakosi - Arnold - Tuisova
Tristan : Villière - Ramos - Tuisova
Contenus sponsorisés