Icon Sport

Le XV préféré de la rédac : la charnière

Le XV préféré de la rédac : la charnière
Par Rugbyrama

Le 08/07/2021 à 18:56Mis à jour Le 08/07/2021 à 18:59

TOP 14 - En cette fin de saison, Rugbyrama vous propose de découvrir l'équipe préférée de la saison de Top 14, pour chaque membre de la rédaction. Valeurs sûres, surprises, coups de cœur, il y en a pour tous les goûts. Aujourd'hui, place à la charnière.

Max : 9. Dupont - 10. Urdapilleta

Courses avec ballon, franchissements, plaquages cassés, Antoine Dupont est leader dans toutes ces catégories et il a joué 15 matchs. Pas besoin d'en dire plus. Dans une équipe dont la philosophie est d'envoyer du jeu, il n'y a pas mieux au monde derrière un pack. En parlant d'envoyer du jeu... Un numéro 10 argentin en général, ça régale le stade. Meilleur ouvreur en termes d'essais marqués et de plaquages réussis, Urdapilleta a également fini meilleur réalisateur du TOP 14 avec 321 points soit plus de 13 par match, rien que ça. Cerise sur le gâteau, il a battu le record de points sur un match... Dites 33 !

Top 14 - Benjamin Urdapilleta (Castres) contre Toulouse (crédit photo : Patrick Derewiany)

Top 14 - Benjamin Urdapilleta (Castres) contre Toulouse (crédit photo : Patrick Derewiany)Icon Sport

Vincent : 9. Dupont - 10. Jalibert

Je me voyais mal les laisser de côté au moment de réaliser mon XV. Ces deux joueurs sont devenus des monstres de notre championnat depuis quelques saisons et l’ont une nouvelle fois prouvé lors de cet exercice 2020-2021. Les superlatifs commencent à manquer pour décrire les performances d’Antoine Dupont. Le Toulousain est à l’heure actuelle le meilleur demi de mêlée du Monde, ne nous mentons pas. Quant au Bordelais, il a mené les siens jusqu’en demie d’une main de maître sans jamais décevoir. Ses provocations lui ont parfois fait défaut mais sur le terrain, peu de joueurs peuvent le stopper.

Tristan : 9. Serin - 10. Urdapilleta

Du talent plein les mains et les pieds, des joueurs qui ont du répondant, qui savent remuer un groupe, non il n'y a pas à dire cette charnière animerait les rencontres et donnerait des résultats.

Top 14 - Baptiste Serin (Toulon) contre Clermont

Top 14 - Baptiste Serin (Toulon) contre ClermontIcon Sport

Quentin : 9. Dupont - 10. Hastoy

Quelle saison d'Antoine Hastoy à la tête d'une équipe paloise très souvent dans le rouge ! Le Béarnais, d'abord par son excellent jeu au pied, ensuite par sa très bonne lecture du jeu, a prouvé qu'il était un des meilleurs à son poste. A son retour de blessure il s'est même payé le luxe de mettre Elton Jantjies, champion du monde, sur le banc. Et comment passer à côté de l'inévitable Antoine Dupont, qui malgré ses nombreuses sollicitations avec le XV de France, est toujours resté extrêmement performant.

Clément : 9. Parra - 10. Lopez

C’est vieux, ça court pas vite, mais ça reste au-dessus de la moyenne sur pas mal de points. Précision face aux perches, intelligence de jeu, prise de décision, leadership, les deux Clermontois se connaissent depuis 2015 et se trouvent les yeux fermés. Les deux compères ont même réussi l'exploit d'envoyer Clermont en barrages, quasiment à eux seuls.

Top 14 - Morgan Parra et Camille Lopez (Clermont)

Top 14 - Morgan Parra et Camille Lopez (Clermont)Icon Sport

Yanis : 9. Reinach - 10. Jalibert

Une charnière se doit d’allier talent et efficacité. C’est exactement ce que représentent Cobus Reinach et Matthieu Jalibert. Le Sud-Af’ est le demi de mêlée qui a inscrit le plus d’essais cette saison. Indispensable pour sa première saison dans l’Hérault, Reinach, par sa vitesse, son intelligence de jeu et son talent, a fait des merveilles. Et quoi de mieux que de l’associer à Matthieu Jalibert. L’ouvreur bordelais est connu de tous, mais il continue à impressionner. Le talent à l’état pur, mêlé à une légère tendance à chambrer. Et ça, c’est très rugby.

Top 14 - Cobus Reinach (Montpellier) contre le Stade français

Top 14 - Cobus Reinach (Montpellier) contre le Stade françaisIcon Sport

Arnaud : 9. Blanc - 10. Hastoy

Le demi de mêlée de Brive Julien Blanc a fait parler la poudre à plusieurs reprises lors de matchs assez serrés et a permis à son équipe d'être dans l'avancée. Un leader du CAB qui a joué la totalité des matchs cette saison. Associé à lui, "the french pépite from Béarn" Antoine Hastoy qui a réalisé une super saison avec la Section. Très bon dans l'animation offensive, l'ouvreur palois a été appelé avec les Bleus cet été. Une charnière jeune mais rapide. Attendez de voir les bulldozers qui vont jouer autour...

TOP 14 - Julien Blanc (Brive)

TOP 14 - Julien Blanc (Brive)Icon Sport

Dorian : 9. Arata - 10. Carbonel

Alors oui, ça va gueuler : pas de Dupont, ni de Jalibert… Or ici, ce ne sont pas les meilleurs que l’on place, mais bien nos coups de cœur de la saison. Et, de mon côté, j’ai choisi deux mini formats. Tout d’abord, le petit lutin uruguayen, Santiago Arata, pour cornaquer le paquet d’avants, aussi féroce soit-il. Soyez-en sûr, le Castrais est un joueur de caractère (il faut dire qu’avec Rory Kockott, il a un bon instituteur en la matière). Vif, teigneux, Arata a confirmé les belles promesses laissées lors de la Coupe du monde 2019. Derrière lui, Louis Carbonel. Pas au top en Bleu, le minot de Toulon se transforme néanmoins en véritable maestro une fois le maillot frappé du muguet enfilé. Attaquant de génie, "Carbo" est un pur régal pour les yeux. Ma charnière est petite (1,74 et 1,80 m), mais elle est très grande.

Top 14 - Santiago Arata (Castres)

Top 14 - Santiago Arata (Castres)Other Agency

Manon : 9. Dupont - 10. Jalibert

Une belle association entre le demi de mêlée toulousain et le demi d'ouverture de l'UBB. On les a vus à l'œuvre lors du tournoi des 6 Nations 2021 et c'est une charnière qui m'a agréablement surprise. Alors qu'Antoine Dupont est très certainement l'un des meilleurs numéro 9 du monde, au cours de cette saison (en Top 14 comme à l'international) Matthieu Jalibert a prouvé qu'il n'était pas seulement un bon butteur mais aussi un atout offensif majeur.

Romain : 9. Dupont - 10. Jalibert

Le "meilleur joueur du monde" pour beaucoup, le "ministre de l'intérieur" pour d'autres, bref quel que soit son titre, Antoine Dupont doit figurer dans ce XV. Encore une année sur une autre planète pour le demi de mêlée toulousain. L'ouvreur bordelo-béglais ne laisse personne indifférent. C'est tout simplement la classe quand il attaque la ligne défensive adverse. Sous Christophe Urios, il a aussi pris en maturité et appris à varier son jeu.

Le XV préféré de la rédac : la charnière

Quelle est votre charnière préférée ?

Sondage
15153 vote(s)
Max : Dupont - Urdapilleta
Vincent/Manon/Romain : Dupont - Jalibert
Tristan : Serin - Urdapilleta
Quentin : Dupont - Hastoy
Clément : Parra - Lopez
Yanis : Reinach - Jalibert
Arnaud : Blanc - Hastoy
Dorian : Arata - Carbonel
Contenus sponsorisés