Icon Sport

Le top 10 des recrues phares

Le top 10 des recrues phares
Par Midi Olympique

Le 22/07/2021 à 10:50Mis à jour Le 22/07/2021 à 11:15

TOP 14 - Les quatorze clubs de l'élite ne pouvant plus que recruter des joueurs additionnels ou des jokers, il est l’heure de dresser un premier bilan des mouvements. Entre les internationaux qui changent d’écurie et les vedettes qui ont accepté de venir en France, il y aura quelques hommes à suivre à la reprise du Top 14, en septembre.

1. Anthony Jelonch

Toulouse a frappé fort, très fort en parvenant finalement à enrôler Anthony Jelonch, également courtisé par Toulon et Bordeaux-Bègles. Le flanker, capitaine des Bleus en Australie, a réalisé une saison démentielle avec le Castres olympique. Sa capacité à avancer à chaque impact et son abattage sur le terrain en font un titulaire en puissance, que ce soit en club ou en sélection. À 24 ans, l’avenir lui appartient.

Anthony Jelonch (Castres) évoluera à Toulouse la saison prochaine.

Anthony Jelonch (Castres) évoluera à Toulouse la saison prochaine.Icon Sport

2. Jonathan Danty

La Rochelle s’était positionnée très tôt sur le dossier Jonathan Danty. Si le Stade français s’est démené pour essayer de le retenir, le centre international va bien débarquer à Marcel-Deflandre cet été. Il sera le nouveau fer de lance de l’attaque maritime, en remplacement de Geoffrey Doumayrou. Les lignes arrière jaune et noir vont gagner en punch et en tonicité. Son association avec Botia risque de causer quelques dégâts.

3. Ngami Laumape

Ngami Laumape est probablement la vedette internationale la plus cotée à venir dans l’Hexagone à l’intersaison. Le Stade français, tout fier de sa prise, avait annoncé en grande pompe sa signature. Puissant, rapide et spectaculaire, le centre All Black aux 15 sélections, possède tout sur le papier pour martyriser les défenses du Top 14 l’an prochain. Lors de la saison 2018-2019, il avait signé un impressionnant total de 19 essais en 20 rencontres, toutes compétitions confondues. Barré chez les Blacks, il vient pour donner un nouvel élan à sa carrière, à 28 ans.

4. Tevita Kuridrani

Le club de Biarritz a réalisé un très joli coup avec la signature de l’international australien Tevita Kuridrani (30 ans, 61 sélections). Le puissant trois-quarts centre est réputé pour ses qualités athlétiques. Son impact et son expérience seront deux précieux atouts pour le promu, d’autant que l’ancien joueur de la Western Force et des Brumbies sera associé à Francis Saili pour un duo de choc.

Kuridrani avait marqué lors de la finale de la Coupe de monde 2015.

Kuridrani avait marqué lors de la finale de la Coupe de monde 2015.Icon Sport

5. Romain Taofifenua

Auteur d’une belle saison sous les couleurs de Toulon et du XV de France, Romain Taofifenua se lance un nouveau challenge du côté de Lyon. Pour le Lou, il s’agit d’un renfort bienvenu. La puissance et l’abattage du deuxième ligne devraient aider le club rhodanien à relever la tête après un parcours décevant. « Grand Tao » succédera ainsi au Wallaby Izaac Rodda, une des rares satisfactions individuelles du côté du Matmut Stadium.

6. Baptiste Pesenti

Chahuté devant en phases finales, le Racing 92 cherchait à consolider son paquet d’avants. C’est chose faite, depuis la fin juin, avec l’engagement pour quatre ans de Baptiste Pesenti. Le deuxième ligne, apparu à son avantage en sélection, arrive pour redonner de la consistance au pack ciel et blanc. Pour le recruter, les dirigeants ont dû s’acquitter d’une coquette somme estimée à 500 000 €.

7. Leone Nakarawa

C’est ce qu’on appelle un pari. Toulon a décidé de miser sur Leone Nakarawa. Le deuxième ou troisième ligne fidjien, élu meilleur joueur européen de la saison 2017-2018, est un talent hors normes. Mais sa condition physique est sujette à interrogation. L’Ulster l’avait ainsi recalé à la visite médicale. Le RCT a, en suivant, choisi de l’enrôler. S’il retrouve de sa superbe, l’ancien Racingman, parti à Glasgow, peut être un des nouveaux hommes forts et chouchous de Mayol.

Leone Nakarawa va tenter de se relancer dans le Var.

Leone Nakarawa va tenter de se relancer dans le Var.Icon Sport

8. Lima Sopoaga

Le Lou se cherchait depuis longtemps un ouvreur international. Danny Cipriani, Beauden Barrett ou encore Marcus Smith avaient ainsi été contactés. En vain. Les Lyonnais ont finalement convaincu Lima Sopoaga (30 ans, 16 sélections) de les rejoindre. L’ouvreur all black a déçu en Angleterre, sous les couleurs des Wasps. Parviendra-t-il à retrouver le niveau qui lui avait permis de glaner des capes en Nouvelle-Zélande ? Pierre Mignoni n’attend que ça.

9. Tomas Lavanini

C’est une vieille connaissance du championnat qui effectue son retour. Ancien joueur du Racing, passé depuis par les Jaguares et Leicester, Tomas Lavanini revient dans l’Hexagone. À Clermont. La présence physique presque sans égale et la riche expérience du Puma sont de nature à redonner des couleurs à un pack clermontois apparu bien trop tendre la saison passée. À condition que son physique ne le lâche pas.

Le Puma Tomas Lavanini va effectuer son retour dans l'Hexagone.

Le Puma Tomas Lavanini va effectuer son retour dans l'Hexagone.Icon Sport

10. Bautista Delguy

S’il n’a pas encore la renommée d’un Imhoff ou d’un Cordero, Bautista Delguy est considéré en Argentine comme un des attaquants les plus doués du pays. Très rapide, le Puma a surpris son monde sous les couleurs de Bordeaux-Bègles où il était arrivé comme joker de luxe. L’Usap, désireuse de se renforcer en vue de la montée, a saisi l’aubaine de sa fin de contrat alors que Toulouse lorgnait aussi l’Argentin. Celui qui avait inscrit douze essais en vingt-deux matchs de Super Rugby risque de provoquer quelques frissons la saison prochaine du côté d’Aimé-Giral.

Contenus sponsorisés