Icon Sport

Le tandem Laïrle-Charrier confirmé à la tête de l’UBB

Le tandem Laïrle-Charrier confirmé à la tête de l’UBB

Le 21/11/2022 à 21:46Mis à jour Le 21/11/2022 à 23:14

Mercredi denier (16 novembre), l’UBB confirmait par un communiqué officiel la mise à l’écart de son manager Christophe Urios. Depuis, plusieurs noms circulaient pour reprendre en main l’effectif professionnel girondin. C’est finalement la solution interne qui a été actée, ce lundi, avec la promotion du duo d’anciens adjoints Frédéric Charrier et Julien Laïrle.

A l’UBB, passé le coup de tonnerre de la mise à l’écart de Christophe Urios de ses fonctions de manager (le mercredi 16 novembre), les remous s'arrêteront donc là. Alors que la reprise du Top 14 se profile avec un déplacement périlleux à Perpignan (samedi, 15h), le président Laurent Marti devait de nouveau rencontrer son staff ce lundi et notamment Frédéric Charrier, absent toute la semaine dernière puisque monopolisé à Lille auprès des Barbarians. Ce rendez-vous a finalement confirmé la piste qui tenait la corde depuis la fin de semaine dernière : Urios ne sera pas remplacé numériquement et c’est le duo de ses anciens adjoints Frédéric Charrier et Julien Laïrle qui prend la tête de l’effectif professionnel.

Initialement, le communiqué d’officialisation de l’UBB se voulait laconique les concernant. "Frédéric Charrier et Julien Laïrle poursuivent leur mission au sein du staff sportif." Sans plus de précisions. Les deux hommes, en accord avec leur président ce lundi, s’assiéront bel et bien sur le banc, samedi à Aimé-Giral. Sans hiérarchie établie entre eux. Cette issue immédiate confirme aussi que les tensions entre les joueurs et le staff étaient cristallisées autour de la personne de Christophe Urios.

Vidéo - Tension avec Jalibert, arrivée de Bru : Arrêt Buffet fait le point sur les raisons du départ d'Urios

04:53

Yannick Bru toujours dans les tuyaux

Si elle permet de parer à l’urgence, cette option pourrait toutefois n’être qu’une mission à moyen terme et ne pas s’inscrire dans le temps long. Depuis plusieurs semaines, le nom de Yannick Bru circule dans les couloirs du club girondin. Une rencontre entre Laurent Marti et l’ancien entraîneur des avants du XV de France (2012-2017) a d’ailleurs eu lieu, il y a deux semaines. Durant plusieurs heures, les deux hommes ont échangé sur une éventuelle collaboration et les contours d’un projet.

Yannick Bru, qui a quitté l’Aviron bayonnais l’été dernier après avoir remis le club basque en Top 14, n’est toutefois pas libre immédiatement. Après une pause de quelques semaines, il a pris la direction de l’Afrique du sud. Actuellement consultant auprès des Sharks de Durban, dont il est proche du président et ancien pilier de Biarritz Eduard Coetzee, Bru aurait émis le souhait d’aller au bout de cette expérience et de respecter la parole donnée aux Sharks. Toutefois, son arrivée à l’UBB à l’été 2023 reste une option plus que crédible.

En attendant, il entamera dans deux semaines la première campagne européenne de l’histoire du club sud-africain. Une Champions Cup qui le verra se déplacer dès le 16 décembre sur la pelouse de Chaban-Delmas, où son équipe défiera l’UBB. L’occasion de croiser une nouvelle fois la route de Laurent Marti.

Vidéo - "Je vais rester en vacances plus longtemps qu’Urios"

01:06
Contenus sponsorisés