Midi Olympique

Le Stade rochelais co-leader du Top14 !

Le Stade rochelais co-leader du Top14 !

Le 25/10/2020 à 22:58Mis à jour Le 25/10/2020 à 23:34

TOP 14-En disposant 20 à 6 de Bordelais complètement dépassés en première période, les Rochelais reviennent à hauteur de Toulouse et de Clermont en tête du Top14. Les Maritimes pourraient malgré tout regretter de ne pas avoir arraché un point de bonus qui leur tendait les mains en fin de match. Bordeaux s'est rassuré en deuxième période, mais enchaîne un troisième revers consécutif en championnat.

Si tout le monde voulait que cette rencontre entre Rochelais et Bordelais soit un « derby de l'Atlantique » (à tort ou à raison?), c'était surtout une rencontre qui opposait deux équipes dans des dynamiques très différentes : d'un côté le Stade rochelais, vainqueur de trois de ses quatre premières rencontres de la saison, qui restait sur un 62 à 3 contre Castres et qui était logiquement monté sur le podium du Top14, et de l'autre côté une Union Bordeaux-Bègles contrariée, qui restait sur trois matchs sans victoire (Bristol, Lyon et Pau) et qui pointait à une dangereuse 12e place du Top14.

Alors si elle opposait deux ambitieux de notre championnat, cette rencontre devait surtout permettre aux Maritimes de confirmer leur bonne santé, et aux Bordelais de relever la tête. Résultat ? Les dynamiques resteront les mêmes au terme de cette rencontre. En effet, il ne fallait que quelques secondes aux joueurs de Jono Gibbes pour mettre la main sur le ballon et imposer leur tempo. Et si Jules Plisson ouvrait la marque à la 10e minute (3-0), c'est un essai de Tawera Kerr-Barlow qui récompensait l'ultra-domination des Rochelais (18e, 10-0). Plus agressifs, plus prompts dans le jeu au sol et globalement dominateurs dans l'ensemble des secteurs, les locaux poursuivaient leur belle performance.

Ainsi, dans le sillage d'un Jules Plisson intouchable ce dimanche soir, c'est Jérémy Sinzelle qui inscrivait le deuxième essai des Maritimes de la soirée, au terme d'une action de 70 mètres (!). Menés 17-0 à la 33e minute (et à la mi-temps) les Bordelais tentaient tant bien que mal de relever la tête, mais ne faisaient jamais leur retard.

Troisième revers consécutif pour l'UBB en Top14

Car s'ils revenaient des vestiaires avec de bien meilleures intentions, les Girondins encaissaient trois nouveaux points de Jules Plisson à la 48e minute (20-0). Les hommes de Christophe Urios tentaient alors tant bien que mal de relever la tête. Et dans le sillage de Matthieu Jalibert, entré à la mi-temps, les joueurs de l'UBB retrouvaient de l'avancée, leur précision dans les sorties de camp et parvenaient surtout à brider les velléités offensives rochelaises. Mieux, les coéquipiers de Mahamadou Diaby inscrivaient deux pénalités (60e et 70e, 20-6) et montraient un bien meilleur visage que celui affiché en première période, tandis que les Rochelais -après avoir mis la main sur le match lors de la première demi-heure- ne parvenaient plus à breaker dans la défense adverse.

Et s'ils poussaient jusqu'à la toute dernière seconde de la rencontre, ils ne parvenaient à aller chercher un troisième essai, qui leur aurait permis d'arracher un nouveau point de bonus offensif. Malgré ce point oublié en route, les joueurs de Jono Gibbes enchaînent une quatorzième victoire consécutive à domicile, un troisième succès consécutif cette saison, une quatrième rencontre sans encaisser d'essai (!) et reviennent à hauteur du Stade toulousain et de Clermont en tête du Top14 (18 points). Désormais, les Maritimes voudront confirmer leur excellente forme du côté de Pau dimanche prochain. De leur côté, les Bordelais connaissent leur troisième défaite consécutive en championnat et (même s'ils ont toujours deux rencontres de retard) pointent à la 12e place du Top14. Samedi prochain, les joueurs de Christophe Urios auront donc à cœur de se rassurer sur leur pelouse, face à la lanterne rouge agenaise.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés