Icon Sport

Paris met 50 points à Brive

Paris met 50 points à Brive

Le 03/01/2021 à 19:49Mis à jour Le 03/01/2021 à 20:09

TOP 14 - Frustré après la défaite à Pau, le Stade Français Paris se relance avec cette victoire bonifiée (51-21). D’abord dominé en première période, Brive est revenu dans le match, à l’image de ses encourageantes dernières semaines, mais a explosé après le carton rouge pris par So’otala Fa’aso’o pour un placage à l’épaule dangereux qui a touché la tête de Segonds.

Il faut parfois savoir apprécier les matchs offensifs. Les entraîneurs chargés des défenses de Paris et de Brive vont sans doute passer la soirée avec de belles migraines, mais les observateurs ont pris un certain plaisir devant cette rencontre disputée à Jean-Bouin. Attendus au tournant après leur catastrophique fin de match contre la Section Paloise, les hommes de Gonzalo Quesada l’ont emporté en marquant plus de 50 points (51-21) et sont désormais une satisfaisante 4e place du championnat. Le score ne le laisse pas entendre, mais ce ne fut pas si simple que cela ce dimanche pour les équipiers de Paul Alo-Emile.

Hamdaoui en grande forme

Les Parisiens, avec Pablo Matera de retour comme titulaire, dominent assez clairement la première période avec un Joris Seconds décidément en grande forme à l’ouverture. Les trois-quarts, malgré les absences de Jonathan Danty et Gaël Fickou, sont remuants. Kylan Hamdaoui est l’auteur de deux actions de grande classe. La première mène à l’essai de Telusa Veainu (15e). La deuxième, il est lui-même à la finition (27e). Brive, sans son capitaine Saïd Hirèche envoyé au repos avec ses performances XXL lors des victoires contre Castres et Lyon, souffre.

Paris : une attaque tranchante, une défense gruyère

Pourtant, tout va se relancer. Le CAB profite d’un Paris trop facile et trop peu concentré, comme trop souvent cette saison. Ce fut le cas contre le Racing 92, et même la semaine dernière à Pau. D’abord, Marcos Kremer pousse Mr BaptisteNuchy à retourner une pénalité et l’action mène à l’essai de Joris Jurand (31e). Paris se relance avec l’essai de James Hall sur un turnover (34e) mais s’oublie encore. Telusa Veainu fait une faute bête avec un placage haute sur Valentin Tirefort, prend un carton jaune, et Brive marque sur ballon porté avec Pietro Ceccarelli à la finition au sol (37e). Au retour des vestiaires, Kitione Kamikamika marque son premier essai de la saison (45e) et le CAB croit en ses chances d’aller chercher un résultat (27-21).

Le carton rouge pour Brive change tout

Les espoirs corréziens vont s’envoler à la 55e minute. Paris marque un quatrième essai conclu par Gerbrandt Grobler (55e) et, sur cette même action, So’otala Fa’aso’o prend un carton rouge pour un placage sur Joris Segonds. L’ouvreur transforme quand même (37-21) puis laisse sa place à Nicolas Sanchez. L’objectif pour Paris est alors d’aller chercher le bonus offensif, ce qui est fait grâce à une énième course de l’enfant du club Mathieu de Giovanni (51-21, 67e). Le CAB, volontaire mais fatigué par l’enchainement des matchs, ne peut rien faire et explose logiquement. En fin de rencontre, Paris a tremblé car les Corréziens ont tout tenté pour aller enlever le bonus offensif à son adversaire, mais cette fois, les soldats roses ont tenu bon. Important avant de se déplacer affronter le Stade Toulousain, pour un Classico des plus attendus. De son côté, Brive recevra Montpellier et peut légitimement espérer engranger une belle victoire.

Contenus sponsorisés