Icon Sport

Le Stade français à la poursuite d’un "objectif un peu fou"

Le Stade français à la poursuite d’un "objectif un peu fou"

Le 29/04/2021 à 18:11Mis à jour Le 01/05/2021 à 16:00

TOP 14 - Opposé au Racing 92 samedi (14h00), dans le match en retard de la 21ème journée du Top 14, le Stade français essaiera de préserver ses chances de qualification en phase finale. Si les chances d’accéder au top 6 sont minces, les Parisiens ont déjà réalisé l’impossible par le passé.

Avec quatre points de retard sur Bordeaux-Bègles (6ème), qui compte toutefois un match en moins, le Stade Français Paris s’accroche comme un forcené à son doux rêve de disputer les phases finales du TOP 14. Au regard d’une saison où le club de la capitale ne s’est invité dans le TOP 6 qu’à six reprises, une qualification serait pour le moins flatteuse. Mais l’espoir fait vivre et les hommes de Gonzalo Quesada ont bien l’intention de cravacher comme des dingues pour conjurer le sort. "J'y crois ! Nous avons handicapé nos chances avec la défaite à domicile face à Clermont. L'objectif est un peu fou, un peu loin, mais ça fait partie de l'histoire de ce groupe. Chaque match d'ici la fin de saison sera un devoir", insiste l’entraîneur des avants parisiens Laurent Sempéré.

"Chaque match d'ici la fin de saison sera un devoir…"

En attendant de voir comment se comportent leurs adversaires directs à la qualification (UBB, RCT et CO), les Parisiens ont rendez-vous samedi (14h00) face au Racing 92 pour un derby de la plus haute importance que l’ailier Lester Estien, victime d’une rupture du tendon d’Achille, ne pourra pas disputer. Un nouveau coup dur pour une équipe parisienne déjà privée des piliers Stéphane Clément, Quentin Béthune, Sami Mavinga, du troisième-ligne argentin Marcos Kremer, du trois-quarts centre Julien Delbouis. Mais la détermination des Parisiens, elle, reste intacte. "La motivation est toute trouvée. C'est un derby, mais en plus vient s'ajouter la notion de classement et la possibilité de rester en course pour les phases finales. C'est un beau mélange", confie Sempéré.

Top 14 - Lester Etien (Stade français)

Top 14 - Lester Etien (Stade français)Icon Sport

"La motivation est toute trouvée"

Retranchés le plus souvent derrière l’éternel argument de "l’équipe en reconstruction", les Parisiens auront l’opportunité de retrouver la lumière dans une période quelque peu perturbée après le départ soudain du trois-quarts centre Gaël Fickou pour le voisin francilien. A l’exception de son titre de 2015, seule éclaircie dans un tunnel de désillusions qui s’éternise depuis plus de dix ans, le Stade Français Paris vit depuis plusieurs saisons dans l’ombre du Racing 92 qui brille chaque saison dans l’Hexagone et sur la scène européenne avec trois finales de la Champions Cup. Mais les Parisiens auront à cœur de rappeler leur pedigree. "Il y a toujours une histoire autour du derby. Il y a eu la fusion il y a quelques années, là c'est l'affaire Fickou. Mais pour moi, ça reste surtout un rendez-vous sportif avec cette volonté de gagner", lance l’ancien talonneur. Plus que jamais, les Soldats Roses ont bien l’intention de placer le club de la capitale au sommet de l’Ile-de-France !

Contenus sponsorisés