Icon Sport

Stade-français, objectif bonus rempli !

Stade-français, objectif bonus rempli !

Le 06/03/2021 à 18:39Mis à jour Le 06/03/2021 à 19:26

TOP 14 - Après une série de 3 défaites consécutives à l'extérieur, le stade-français a de nouveau prouvé sa solidité à domicile même si l'opposition agenaise laissait peu de suspense quant à l'issue de la rencontre.

Très vite réduits à 14 après le carton rouge reçu par Gabrillagues, les Parisiens se sont appuyés sur leur duo d'attaque Waisea-Veainu pour faire plier une équipe agenaise accrocheuse et joueuse, malheureusement très vite handicapée par les sorties de plusieurs joueurs sur blessure. En s'imposant avec le bonus offensif, Paris reste à la lutte pour une place dans le Top 6.

Venu sans pression dans la capitale, Agen a très vite été dépassé par les attaques parisiennes. Après avoir perdu un de ses joueurs cadres sorti sur blessure ( Lamoulie – 6e ), le SUA encaisse un 1er essai qui peut à lui seul résumer la rencontre avec un renversement de jeu d'Hamdaoui dans les 22 mètres qui se conclut par un essai tranchant de Waisea ( 7e ). La puissance et la vitesse des ¾ parisiens s'illustrent de nouveau 3 minutes plus tard, après un ballon perdu en touche par Agen, avec un essai de Kremer qui permet à son équipe de mener 14-0 ( 11e ).

On ne donne alors pas cher de la peau d'Agenais trop dépassés défensivement et physiquement avant que Gauban n'aplatisse un 1er essai après une passe au pied de Verdu. Revenu à 14-7, Agen va même bénéficier d'un coup du sort après le carton rouge de Gabrillagues ( 16e ) pour un jeu dangereux sur Gauban qui ne suffit toutefois pas à masquer les trous béants laissés par la défense du SUA aux attaquants parisiens. Ainsi, Macalou inscrit un 3ème essai (19e) alors que les sorties sur blessure se poursuivent à Agen. Menant 21-7, Paris voit Agen revenir dans le match avec un 2ème essai de Gauban (34e) mais reprend le large avant la pause grâce à Latu (41e).

De retour des vestiaires, Paris inscrit un nouvel essai (44e) une nouvelle fois emmené par Waisea qui sert Veainu pour obtenir un bonus offensif qui sera contesté jusqu'au bout par de jeunes Agenais récompensés par un 3ème essai venant conclure un beau mouvement ( essai de Cottin – 51e ). Avec un score de 35 à 21, le match perd en intensité mais Paris doit impérativement reprendre le bonus offensif. Ce sera chose faite grâce encore à Waisea ( véritable bourreau des Agenais ) qui permettra à Danty d'inscrire un 6ème et dernier essai (58e).

Accroché à son précieux point de bonus offensif, le stade-français se fera tout de même quelques frayeurs dans les dernières minutes devant une équipe agenaise qui ne lâcha rien, comme elle le fait depuis le début de cette saison pourtant cauchemardesque, malheureusement illustrée encore ce soir par la perte de plusieurs joueurs sur blessure ( Lamoulie, Buttin, Saurs, Rokoduru ). Mission rempli pour les hommes de Gonzalo Quesada qui restent en embuscade d'une place dans le Top 6.

Contenus sponsorisés