Icon Sport

Le Racing, tout bonus, qui retrouve la victoire face à un Clermont inquiétant

Le Racing, tout bonus, qui retrouve la victoire face à un Clermont inquiétant

Le 08/05/2021 à 16:37Mis à jour Le 08/05/2021 à 16:56

TOP 14 – Après quatre défaites consécutives, le Racing 92 a retrouvé le goût de la victoire en dominant l’ASM Clermont avec le bonus offensif (45-19), ce samedi à Paris La Défense Arena. Les Racingmen ont livré une grosse première période avant de gérer parfaitement leur avance. Les Auvergnats, eux, ont montré des carences, offensives et défensives.

Peut-être que les acteurs de ce match avaient le choix de tout donner en première période pour ensuite récupérer au retour des vestiaires ? On le dit avec un poil d’ironie mais on a clairement le sentiment d’avoir assisté à deux matchs au sein d’une même rencontre d’abord ultra emballante, avec beaucoup de rythme, d’occasions, et où il ne fallait pas manquer un plaquage au risque de se retrouver en grand danger… Puis un second acte plus haché par les fautes, les pertes de ballon, mais surtout parce que le Racing 92 avait fait une bonne part du travail, menant 31-19 à la pause, pour ensuite basculer dans une gestion de son avance.

Pour preuve justement de cette baisse de rythme, les Clermontois n’ont pas réussi à marquer le moindre point au retour des vestiaires, ne portant le danger dans les 22m adverses que sur les derniers instants d’un duel où les Racingmen ont imposé leur stratégie.

Le festival Teddy Thomas !

Un homme incarne la domination des Ciel et Blanc aujourd’hui, il s’agit de Teddy Thomas. L’ailier s’est d’abord distingué avec deux courses tranchantes et deux passes décisives, permettant le doublé ultra rapide de Kurtley Beale (8e et 10e). Et ce avant de signer lui-même un essai sur un passe sautée de Vakatawa (18e). Sur ces trois actions, l’arrière des Jaunards, Kotaro Matsushima, s’est retrouvé en difficulté avec le plaquage manqué qui fait la différence, et qui incarne les difficultés défensives de son équipe à l’Arena.

On a aussi eu le droit à des finitions en première main, en comptant cette dernière de Thomas et en y ajoutant le premier essai sous ses nouvelles couleurs de Gaël Fickou, sur un renversement après une touche (43e). Sur l’autre performance collective, on retrouve Donovan Taofifenua à la conclusion, cette fois en sortie de mêlée (67e). Dans ce festival offensif à six essais, synonyme donc de point de bonus offensif, il faut ajouter la réalisation de Kevin Le Guen, avec déjà Thomas à la différence d’un par-dessus (36e)…

Si Clermont a pu profiter du pied de Morgan Parra pour rester à distance en première période (5 sur 5), et de cet essai en force de Peni Ravai après une pénaltouche (22e), l’incapacité à faire du mal à la défense adverse s’est avérée rédhibitoire.

Contenus sponsorisés