Icon Sport

Le Racing 92 se languit de Teddy Thomas

Le Racing 92 se languit de Teddy Thomas

Le 21/09/2021 à 13:50Mis à jour Le 21/09/2021 à 16:44

TOP 14 - Défait sur la pelouse du Biarritz Olympique (28-19), le Racing 92 a été bousculé dans l’engagement. Opposés à Lyon samedi (17 heures), les Ciel et Blanc espèrent pouvoir enfin compter sur leur ailier Teddy Thomas pour rebondir à domicile.

Ils s’étaient promis de ne rien lâcher, d’être des pénibles, de changer d’image pour inspirer la peur à leurs adversaires. Après deux sorties convaincantes, face au Stade Français Paris (21-36) et La Rochelle (23-10), les Racingmen de Gaël Fickou ont pris "une leçon de combat et d’agressivité" sur la pelouse du Biarritz Olympique (28-19). Un faux-pas qui fait tâche pour une formation déterminée à démontrer sa férocité. Pour oublier au plus vite cette désillusion en terre basque, les Ciel et Banc espèrent pouvoir compter sur les grands débuts, cette saison, de leur ailer Teddy Thomas.

"Teddy a mis un peu d’ordre dans son fonctionnement"

Absent contre son ancien club, le BO, le jour de ses 28 ans, le trois-quarts aile international était encore un peu juste physiquement. Après avoir été sollicité pour la Tournée du XV de France en Australie, Teddy Thomas, en accord avec le staff, a décidé de prendre le temps nécessaire pour retrouver une condition physique optimale. Mais la formation francilienne aurait bien besoin de son finisseur hors pair (11 essais inscrits la saison passée toutes compétitions confondues, ndlr) au moment de recevoir Lyon à la Paris La Défense Arena (samedi, 17 heures). Mais une question reste encore en suspens : où en est vraiment Teddy Thomas ? Dans son jeu comme dans sa tête… "Teddy a mis un peu d’ordre dans son fonctionnement. Il a bien réfléchi et intégré ce qu’il voulait réellement", nous confie l’entraîneur des trois-quarts du XV de France Laurent Labit.

"Il a très peu d’équivalents sur la planète rugby…"

Après avoir finalement prolongé son contrat d’un an, plus une année en option, en toute fin de saison dernière, le trois-quarts aile du Racing 92 semble à un moment charnière de sa carrière. Cette saison lui permettra-t-elle de s’installer, dans la durée, parmi les meilleurs joueurs à son poste ? Ou confirmera-t-elle une inconstance qui gâche trop souvent un talent hors du commun ? "Tous les joueurs ont l’ambition de jouer au plus haut niveau, de disputer les plus grands matchs. Mais cela dépendra en grande partie de lui. On connaît son talent, ses qualités. Il y a très peu d’équivalents sur la planète rugby quand il a la bonne mentalité et la bonne agressivité ", indique Laurent Labit.

"Je serais amer si je devenais comme tout le monde "

Interrogé par nos confrères du Parisien, l’intéressé reconnaissait dernièrement être "un joueur particulier". "J’ai ma personnalité, j’aime faire le spectacle sur le terrain, je suis content d’être qui je suis. Je serais amer si je devenais comme tout le monde", confiait-il tout en assurant avoir "mûri". "Teddy est désormais à un âge où il est en mesure de peser sur les choses. Mais il doit avoir des performances beaucoup plus régulières en club comme en équipe de France. Cela dépendra de son corps, du travail qu’il doit effectuer au quotidien. Il sera jugé sur les mois qui arrivent ", insiste Laurent Labit. Et de conclure : "Teddy va devoir enchaîner, être à 100%. Toutes ses sorties vont être disséquées…"

Contenus sponsorisés