Icon Sport

Le Racing assure l'essentiel

Le Racing assure l'essentiel

Le 27/12/2020 à 17:45Mis à jour Le 27/12/2020 à 18:15

TOP 14 - Après son éblouissante victoire en coupe d'Europe la semaine dernière, le Racing 92 retrouvait le Top 14 pour recevoir la lanterne rouge, Agen. Alors que l'on leur promettait l'enfer, les Agenais ont pourtant donné du fil à retordre à des Racingmen un peu endormis en début de période mais capables d'accélérer aux moments opportuns pour l'emporter facilement 45-10.

Bonus offensif en poche, les hommes de Laurent Travers enchaînent une 5ème victoire consécutive et confortent leur place sur le podium. Le SUA poursuit quant à lui sa série noire avec une 12ème défaite en 12 matchs malgré un bon état d'esprit et quelques points de satisfaction (engagement, touche).

Pourtant prévenus par leur manager Laurent Travers, qui n'a pas oublié le match nul face au SUA la saison passée, les Racingmen ont mal démarré leur rencontre face à une équipe agenaise venue sans pression. Qu'il s'agisse des 11 changements opérés après le succès aux Harlequins ou des quelques jours de vacances, ce sont pourtant bien les Agenais qui ont profité des errements du Racing dans les premières minutes pour inscrire un 1er essai par l'intermédiaire de Moreaux (13e) reprenant un jeu au pied suicidaire de Gibert dans ses propres 22 mètres. Bousculés par l'envie agenaise, le Racing 92 va finalement prendre le dessus sur la lanterne rouge en revenant d'abord à égalité 10-10, essai de Dupichot (25e) puis d'accélérer avant la mi-temps en profitant des fautes agenaises, de plus en plus nombreuses. C'est dans les dernières minutes de cette 1ère période que les espoirs agenais se brisèrent sur le froid réalisme du Racing qui prend l'avantage à la pause 24-10 grâce à 2 essais inscrits en 2 minutes, Baubigny (38e) et Beale (40e).

Menant déjà largement au score, le Racing a ensuite géré son avance et pris son temps pour aller chercher le bonus offensif avec un 4ème essai marqué, en marchant, par Teddy Thomas (63e). D'un score de 31-10, la rencontre se termina en cavalier seul pour le Racing qui profite alors des espaces et surtout des fautes agenaises. Bien en place en touche (plusieurs ballons volés sur les lancers du Racing 92), le SUA a trop souffert en mêlée sur le second acte pour rivaliser. Sûr de sa force, le Racing 92 inscrit ensuite deux essais dans les dernières minutes (Joseph – 72e et Diallo – 79e) pour s'imposer assez facilement, malgré quelques trous d'air en début de période et des soucis en touche, avec le bonus offensif, à 45 à 10.

Contenus sponsorisés