Icon Sport

Montpellier gagne et se bonifie face à Paris

Montpellier gagne et se bonifie face à Paris

Le 06/02/2021 à 22:44Mis à jour Le 06/02/2021 à 23:16

TOP 14 - Après deux mois de défaites en championnat, Montpellier est venu à bout du Stade Français (31-6) au GGL Stadium. Devant à la pause (23-6), les Héraultais ont tenu en deuxième période face à des Parisiens brouillons et indisciplinés. Cerise sur le gâteau, c'est une victoire à cinq points pour le MHR.

L'attente a été moins longue que l'Ecosse en Angleterre mais après deux mois à souffrir en championnat, Montpellier décroche enfin le succès tant attendu. Les Héraultais ont pris ce match par le bon bout avec un essai rapide de Martin (5e) suite à une belle combinaison en touche : lancer en dehors des 15m de Delhommel pour Serfontein qui remettait intérieur à son ailier. Porté par son buteur en réussite (Paillaugue, 5/5, 13 points), le MHR a réalisé un premier acte très réaliste et a étouffé les rares offensives parisiennes avec une défense très haute.

C'est d'ailleurs après une longue séquence adverse que Reinach ramassait un ballon échappé maladroitement d'un ruck pour marquer le deuxième essai après une course en solitaire de 80m (30e). Un premier acte à oublier pour le Stade Français qui a rapidement perdu Delbouis (16e) puis Burban (27e) sur commotion. Le troisième ligne est finalement revenu en jeu mais Segonds a écopé d'un carton jaune avant la pause (35e) pour une obstruction et les fautes répétées de son équipe. Les Parisiens étaient logiquement menés de 17 points à la mi-temps (23-6).

Montpellier a tenu jusqu'au bout

La grande crainte dans les rangs montpelliérains, c'était de tenir ce score et cette emprise pendant 80 minutes. Le spectre de la défaite face au Racing à trois minutes de la fin du match planait encore au dessus des têtes et le deuxième acte démarrait mal avec le carton jaune pour Devergie (48e). Mais même privés de munitions, les joueurs de Philippe Saint-André ont fait corps à 14 pour repousser les assauts parisiens. Trop brouillons ballon en main et bien moins combattifs que leurs hôtes, les joueurs de la Capitale voyaient même Immelman marquer les premiers points de ce deuxième acte (26-6, 61e). Quand cela ne veut pas. Emportés par leur fougue, les Héraultais allaient même marquer l'essai du bonus offensif après un maul bien maitrisé et le plongeon en coin de Martin pour son doublé (76e).

Malgré le contexte très tendu, Montpellier a tenu et s'est imposé face au Stade Français (31-6) dans ce match en retard de la 8ème journée de TOP 14. Une victoire à cinq points, la première depuis deux mois, qui met fin à la longue série de sept revers consécutifs en championnat. Surtout, le MHR sort provisoirement de la zone rouge et grimpe à la 12e place en attendant le déplacement de Bayonne à Castres ce dimanche (18h). Malgré le coup de gueule plutôt rare de Gonzalo Quesada à la pause, les Parisiens n'ont jamais réussi à se réveiller dans ce match très brouillon et ils rentrent bredouilles à la Capitale. Une mauvaise opération comptable pour le Stade Français qui reste huitième à quatre points du top 6 avant un double déplacement à Bordeaux-Bègles puis La Rochelle.

Contenus sponsorisés