Icon Sport

Le CA Brive encore et toujours dans le rythme ?

Le CA Brive encore et toujours dans le rythme ?

Le 30/04/2021 à 11:25Mis à jour

TOP 14 - Pour (enfin) retrouver le rythme du championnat, Brive va devoir dès ce samedi (18h30) se mettre au diapason d’un derby du Massif-Central toujours très attendu. Si le dernier match du club corrézien remonte au 27 mars dernier, les reports pour cause de Covid ont également perturbé l’organisation des entraînements ces dernières semaines.

Face à une équipe de Clermont qui, à l’inverse, a joué en championnat et en coupe d’Europe, Brive peut-il rester dans le rythme au moment de lancer le sprint final ? Samedi 27 mars dernier, L’équipe de France a perdu le Tournoi des 6 Nations la veille face à l’Écosse et le Top 14 dispute sa 20e journée. À domicile, Brive se donne un peu plus d’oxygène encore dans la lutte pour le maintien, en disposant d’Agen (57-3), au terme d’une prestation aboutie. Depuis, plus d’un mois s’est écoulé et avec un épisode de Covid dans ses rangs, le CA-Brive a vu ses deux dernières rencontres de Top 14 reportées.

Difficile dès-lors d’entretenir la dynamique positive qui suit le CAB depuis le début de l’hiver. Pourtant, c’est par un derby que le talonneur Thomas Aquier et les siens vont retrouver la compétition : "C’est un match toujours très excitant, surtout pour ceux qui n’ont pas encore eu la chance de vivre un derby et de découvrir le stade Michelin. On est impatient de retrouver la compétition mais on reste sur nos gardes quand on voit les performances de notre adversaire. On risque clairement de manquer de rythme, mais j’espère qu’on saura compenser par de la fraîcheur et de l’envie."

Pour le manager irlandais Jeremy Davidson, cette longue période pouvait aussi être l’occasion de régénérer les corps et les esprits : "On saura en fin de saison si cette coupure nous a été bénéfique ou non. Avec mon staff on a travaillé dans ce sens et on espère qu’on a pu mentalement et physiquement se préparer pour les six derniers matchs de championnat. On retrouve la majeure partie de notre effectif, avec le retour des malades et des blessés, mais c’est vrai qu’on était dans une dynamique très positive et j’espère qu’on va repartir sur les bonnes bases du match face à Agen."

La préparation du derby inévitablement tronquée

Mais au moment de retrouver son "meilleur ennemi" clermontois, Brive se pose donc inévitablement des questions en termes de rythme en compétition. Pour l’ancien joueur de Béziers et Carcassonne, le match de samedi va donner les premières réponses : "On a passé dix jours enfermé chez nous et on a envie de prendre du plaisir et de se régaler à nouveau tous ensemble sur le terrain, sans réelle pression de résultat, vu notre préparation difficile…" Avec plus d’une quinzaine de joueurs touchés par la Covid-19 ces derniers jours, Jeremy Davidson et son staff ont dû trouver des solutions pour organiser au moins mal la préparation de ce match toujours si particulier :

Top 14 - Brive face à Clermont

Top 14 - Brive face à ClermontIcon Sport

"Nous avons seulement fait notre première séance collective mardi. Avant, les joueurs disponibles ne pouvaient s’entraîner que par petits groupes. Les journées de jeudi et vendredi sont pour nous les seules possibilités de voir les joueurs tous ensemble et réaliser la mise en place pour la rencontre de samedi. On espère pourvoir être au niveau physique pour ce match, mais on aura eu finalement qu’un seul vrai entraînement collectif dans les jambes avant d’aborder ce derby…" Dans le même temps, Clermont arrive lancé, dans le sillage de matchs de haut niveau contre Toulouse en coupe d’Europe, puis Lyon en championnat…

Au moment où le Top 14 retrouve enfin une certaine continuité dans l’enchainement des matchs, Brive doit encore assurer mathématiquement un maintien déjà bien engagé. Pour retrouver au plus vite le rythme, le CAB sait qu’il va devoir jouer la partition la plus juste possible en terre auvergnate, pour débuter une série de quatre rencontres en quinze jours.

Contenus sponsorisés