Icon Sport

Travers : "Le collectif a été fort"

Travers : "Le collectif a été fort"
Par Rugbyrama

Le 12/06/2021 à 00:11Mis à jour Le 12/06/2021 à 00:14

TOP 14 - Le manager du Racing 92 Laurent Travers est revenu sur la victoire des siens dans le derby francilien comptant pour le barrage de phase finale.

Aviez-vous préparé quelque de spécial sur ce début de match ?

On avait surtout à coeur de faire une bonne entame. On savait que le stade Français était une équipe contre laquelle nous devions multiplier les temps de jeu, et pour cela il nous fallait être efficace sur les libérations dans les zone de rucks. Je dirai qu’il y a eu cinquante minutes durant lesquelles nous avons été très bien en place, lors lesquelles nous avons mis en difficulté le stade français. Nous sommes beaucoup moins satisfait des trente dernières minutes.

Estimez-vous votre équipe coupable d’un relâchement ?

A trente-huit à zéro, les joueurs ont sans doute pensé que les stadistes allaient lâcher, et du coup ce sont eux qui ont lâché un peu. Ce qui a permis au Stade Français de jouer en avançant. Nous avons eu beaucoup moins le ballon, et ça nous a fait défaut. C’était difficile après de retourner la situation.

On attendait les avants du Stade Français, et ce sont les vôtres qui ont marqué les débats durant cinquante minutes. Est-ce une fierté ?

Je suis surtout très satisfait. Les commentaires se sont attardés sur notre ligne de trois-quarts, mais pour que cette ligne puisse montrer ses qualités, les avants doivent faire le boulot. Le rugby est un jeu de combat et d’avants. Sur les cinquante premières minutes, on a pris le dessus sur le SF. Bravo aux avants ! C’est eux qui décident de quelle équipe gagne les matchs. Les trois quarts ne font que décider du score.

Gaël Fickou a marqué le premier essai très rapidement. Vous aviez décidé quelque chose avec lui ?

Tout est surtout parti d’un travail de contre. Et puis après nous avons bénéficié d’un bon ballon porté pour créer une situation dangereuse de un contre un. Il a su montrer ses qualités dans cet espace. Mais pour que Gael puisse faire ça, il a fallu une bonne conquête, un bon maul, et de bonnes transmissions. Ce soir, c’est le collectif qui a surtout été fort.

C’est rassurant avant d’aller affronter La Rochelle ?

Nous sommes lucides, nous savons que le résultat d’un match de rugby est remis en cause le week-end suivant. La Rochelle a récupéré et s’est régénéré. C’est une équipe très solide. Elle dispose d’un gros paquet d’avants et de dangers dans toutes les lignes. Il faudra que tout le monde reste bien concentré. Mais bon, on a tout donné pour gagner le quart de finale et partir à Lille. Nous allons tout faire pour aller au stade de France.

Propos recueillis par Guillaume CYPRIEN

Contenus sponsorisés