Icon Sport

L’antisèche : Toulon trop fort pour le Stade français

L’antisèche : Toulon trop fort pour le Stade français
Par Rugbyrama

Le 25/01/2021 à 08:30Mis à jour Le 25/01/2021 à 08:31

TOP 14 - Dans un match à sens unique, le Rugby Club Toulonnais s’est imposé largement face au Stade français avec le bonus offensif sur le score de 35-13 à Mayol. Toulon monte sur le podium. Les Parisiens, quant à eux, s’inclinent de nouveau et sont huitième du classement.

Le match :

Il n’y aura quasiment pas eu match à Mayol. En effet, les Parisiens n’auront jamais réussi à s’accrocher aux Toulonnais ni même à les inquiéter. Le relâchement en fin de match des hommes de Patrice Collazo n’aura pas permis aux stadistes de priver les joueurs de la Rade du bonus offensif. Le RCT n’a pas réalisé son meilleur match de la saison, mais ils ont fait le boulot, serrant les rangs lorsqu’il le fallait. Après un début de match où les deux formations multipliaient les fautes, c’est Carbonel qui marque le premier essai du match après un raffut sur Gray. Toeva inscrit le second essai des Rouge et Noir à la demi-heure de jeu avant que Sanchez se voit sanctionné d’un carton rouge suite à un placage à l’épaule sur la tête de Serin.

Le second acte sera moins rythmé. Tolofua après un ballon porté et Heem suite à un jeu au pied de Paia’aua alourdissent le score et permettent à leur équipe d’obtenir le bonus offensif à l’heure de jeu. 35-6 grâce à un Louis Carbonel presque parfait au pied (6/7) et le match était plié. L’essai d’Etien, son huitième de la saison, ne changera rien, les Parisiens n’étaient pas assez armés et la sortie de Sanchez n’a pas aidé. Les Toulonnais n’ont pas forcé leur talent et auraient pu perdre le bonus offensif si les Franciliens avaient été meilleurs dans la zone de marque en toute fin de match. Toulon est sur le podium et continue sur sa lancée.

Le fait du match : La défense toulonnaise a pris le dessus

Malgré l’essai encaissé à 10 minutes de la fin de la rencontre, la défense toulonnaise a encore fait forte impression ce dimanche soir à Mayol. Derrière La Rochelle et ses 18 essais encaissés depuis le début de la saison, le RCT est la seconde meilleure défense de ce Top 14 avec seulement 22 essais encaissés en 14 matchs. En première mi-temps, les coéquipiers de Alo-Emile se sont cassé les dents sur la défense du RCT et n’ont jamais réussi à trouver une brèche. Ralentissant le ballon sans cesse et grattant un certain nombre de ballons dans les rucks, les coéquipiers d’Etzebeth, encore une fois monstrueux, ont réussi à faire déjouer les joueurs de Gonzalo Quesada en ne leur offrant aucun espace. Toulon n’a encaissé que 3 essais sur ces 5 derniers matchs à domicile, preuve que Mayol est en train de devenir une véritable forteresse.

Les joueurs toulonnais en défense face au Stade français

Les joueurs toulonnais en défense face au Stade françaisIcon Sport

Le chiffre : 15e victoire consécutive à domicile

Cette victoire face au Stade français est tout simplement la 15e d’affilée pour les joueurs du RCT à Mayol. Une série hallucinante. C’est simple, leur dernière défaite remonte au 7 septembre 2019. C’était face au LOU sur le score de 6-20. Ce soir encore, ils n’ont pas été inquiétés par le Stade français. Après Clermont lors du Boxing Day, c’est une nouvelle grosse équipe qui n’a pas réussi à venir s’imposer à Mayol, ni même prendre le moindre point. Une telle solidité à domicile est toujours un bon signe pour une équipe qui possède des ambitions en fin de saison.

En prenant le bonus offensif, les Toulonnais se permettent même le luxe de passer devant le Racing et ainsi se positionner sur la 3e marche du podium. On avait un trio en tête du Top 14 depuis des semaines, peut-être qu’un quatuor est en train de prendre forme. Les deux prochaines réceptions de La Rochelle et du Racing 92 à Toulon montreront si oui ou non, Mayol est devenu une forteresse imprenable. La semaine prochaine, le RCT se déplace à Brive, pour y affronter le CAB, qui n’a pas encore perdu le moindre match à domicile cette saison.

La question : Doit-on s’inquiéter pour le Stade français ?

Alors que le Stade français venait avec des intentions à Mayol, celles-ci ont très rapidement été balayées. Les joueurs parisiens, qui avaient déjà subi une lourde défaite au Stade toulousain, il y a 15 jours, se sont une nouvelle fois inclinés face à un concurrent direct. Certes, le carton rouge de Nicolas Sanchez n’a pas aidé, mais c’est un nouveau revers face à un concurrent direct. À l’extérieur, le Stade français n’y arrive pas face aux grosses écuries. Les grosses défaites hors de leur base se multiplient pour les parisiens, qui sont tombés à Lyon, Clermont, Toulouse et maintenant à Toulon. Il faut ajouter un revers à Pau et c’est un vrai problème pour un concurrent au Top 6. Top 6 dans lequel ne figure pas le Stade français, désormais huitième.

Il ne faut pas tirer la sonnette d’alarme non plus puisque le 6e , qu’est Bordeaux-Bègles, est seulement à 4 petits points. Seulement, si le Stade français veut jouer un rôle lors de cette fin de saison, il faudra afficher un meilleur visage, notamment à l’extérieur, auquel cas, les joueurs parisiens pourraient être en vacances plus tôt que prévu. Prochain rendez-vous, la réception de Castres à Jean-Bouin, l’occasion de se relancer.

Doit-on s’inquiéter pour le Stade français ?

Sondage
3360 vote(s)
Oui
Non

Par Yohan Lemaire

Contenus sponsorisés