Icon Sport

L’antisèche : Toulon prend Toulouse à son propre jeu

L’antisèche : Toulon prend Toulouse à son propre jeu
Par Rugbyrama

Le 08/05/2021 à 23:59Mis à jour Le 09/05/2021 à 09:01

TOP 14 - Le RCT s’est imposé à Mayol face au leader toulousain, en clôture de la 23e journée de Top 14 (44-10). Un succès avant tout glané grâce au pragmatisme des Toulonnais face à des Toulousains qui se sont voulu trop amitieux.

Le résumé : Toulouse donne le match à Toulon

Soyons clairs, si le RCT s’est imposé aussi largement face aux Toulousains, c’est surtout parce que les hommes de Patrices Collazo ont été supérieurs dans la plupart des secteurs de jeu. Mais c’est aussi en partie grâce aux quelques cadeaux offerts par les Hauts-Garonnais ce samedi soir. Offensivement déjà, les coéquipiers de Thomas Ramos, qui faisait son retour en tant que titulaire, n’ont jamais su concrétiser sur leurs temps forts.

Et défensivement, ce fut pire. Le Stade toulousain a surjoué certains coups et l’a payé cash. Alors que le score n’était que de 6 à 3 à la 38e minute, les Toulousains ont décidé de jouer depuis leur 22, rendant hommage à l’adage "jeu de main, jeu de Toulousains". Malheureusement pour eux, le risque était trop grand et le ballon a fini dans les mains toulonnaises. Le ballon est écarté jusqu’à Cordin qui marque en bout de ligne. Même scénario quelques minutes plus tard. Alors que la sirène a retenti, Toulouse décide de jouer. Mais le ballon est perdu sur les 50m, et après une percussion d’Ory, c’est Carbonel qui file à dame (40+1e).

Les scories des Hauts-Garonnais ne se sont pas arrêtées là puisque l’essai de Villière est parti d’une touche perdue par Toulouse (56e). Quelques minutes après, c’est Carbonnel qui est allé s’offrir un doublé sur interception après une tentative de relance de Youyoutte (63e). L’expérience des Toulonnais a donc pris le pas sur l’envie et surtout le déchet de la jeunesse toulousaine (44-10).

La stat’ : quatre essais d’internationaux

Face à une équipe du Stade toulousain remaniée, Toulon avait titularisé quelques-uns de ses meilleurs éléments sur le terrain. De nombreux internationaux français comme Gros, Ollivon, Serin Carbonel ou encore Villière. Ça tombe bien, ces derniers ont brillé ce samedi soir. L’ouvreur du RCT Louis Carbonel s’est offert un doublé, accompagné d’un très joli 100% face aux perches (29 points inscrits !). Son compère de la charnière, Serin, s’est lui d’abord vu refuser un bel essai. Au terme d’une action ponctuée par plusieurs passes après-contact, Ollivon trouvait en effet son demi de mêlée d’une passe en-avant (13’).

Finalement, le nouveau capitaine des Rouge et Noir est récompensé par un essai en sortie de mêlée (73e). Enfin, Gabin Villière s’est aussi retrouvé à la finition d’une action des siens. Après un ballon récupéré en touche par ses avants, le ballon est envoyé au pied par Gervais Cordin sur l’aile gauche de Villière. L’ailier n’avait plus qu’à récupérer le ballon pour marquer. Une belle soirée pour les internationaux.

Top 14 - Baptiste Serin (Toulon) a dû s'y prendre a deux fois pour inscrire un essai face à Toulouse

Top 14 - Baptiste Serin (Toulon) a dû s'y prendre a deux fois pour inscrire un essai face à ToulouseIcon Sport

Le fait : Toulouse sans réalisme

Et dire que même si l’équipe était remaniée, Toulouse doit faire tellement mieux. Les hommes d’Ugo Mola ont passé du temps dans les 22m toulonnais, sans pour autant parvenir à concrétiser au niveau du tableau d’affichage. Dès la 15e minute, Maxime Marty et Arthur Bonneval sont parvenus à percer le premier rideau défensif. Mais l’action a ensuite été stoppée à quelques mètres de l’en-but, avant d’être cafouillée incroyablement par les visiteurs. Ramos profitera tout de même de cette action pour passer 3 points, mais ensuite, plus rien ou presque.

Même à 13 contre 15 suite aux cartons jaunes infligés à Gabin Villière et Julien Ory, les Toulousains ne sont pas parvenu à marquer pendant les 50 premières minutes. Mêlée à 5m, temps de jeu sur la ligne, rien n’y a fait. Il faut l’essai de Tolofua pour que Toulouse marque son seul essai du match. Et encore, cette réalisation est certainement entachée d’un en-avant de passe entre Germain et son troisième ligne. Même en fin de match, malgré plusieurs munitions, rien de passe. Comme l’atteste cette touche perdue à 5m (67e), ou encore cette pénalité concédée sur la ligne toulonnaise (78e). Stériles ces Toulousains.

La question : Toulon gagne t’il grâce à sa maturité ?

On ne cessera de le répéter, il y avait d’un côté une équipe qui devait engranger des points dans l’optique des places qualificatives pour les phases finales, et de l’autre, une qui avait laissé ses cadres au repos. Forcément, ce duel s’est vite transformé en leçon d’expérience de la part de Toulonnais guidés par leurs internationaux. Les patients et pragmatiques toulonnais n’ont fait qu’une bouchée des ambitieux mais encore beaucoup trop frêles toulousains. Doit-on donc dire que cette victoire bonifiée, Toulon a été la chercher grâce à sa maturité ?

La question : Toulon gagne t’il grâce à sa maturité ?

Sondage
7280 vote(s)
Oui
Non

Par Yanis GUILLOU

Contenus sponsorisés