Icon Sport

L’antisèche : le feu d'artifice a tourné à l'avantage de Toulon

L’antisèche : le feu d'artifice a tourné à l'avantage de Toulon
Par Rugbyrama

Le 18/01/2021 à 08:34

TOP 14 – Dans ce choc entre cadors du championnat, Toulon s’est imposé 29 à 23 sur la pelouse de la Paris La Défense Aréna au terme d'une partie enthousiasmante. Le Racing s’incline pour la deuxième fois de la saison à domicile et après quatre victoires d'affilée. C'est un coup d'arrêt pour les Franciliens.

Le résumé : Toulon a démarré pied au plancher

Après un round d’observation d’une dizaine de minutes, c’est le Rugby Club Toulonnais qui a déclenché en premier les hostilités. En seulement six minutes, Rebbadj (12e) et Serin (18e) creuse l’écart au score grâce à leurs essais. Mais les Racingmen ne lâchent pas et en fin de période recollent grâce aux réalisations de Lauret et Thomas. Avec un score de 20 partout à la pause, la différence s’est faite grâce aux buteurs. À ce petit jeu là, c’est Carbonel qui domine les buteurs franciliens en faisant un 7 sur 9 face aux perches dans ce match et qui permet au RCT de s’imposer dans ce choc.

Le chiffre : 2

Le chiffre deux a des significations opposés pour les deux équipes. Pour le Racing, ce chiffre représente le nombre de défaites à domicile cette saison. En effet, c’est la deuxième fois que les Franciliens perdent dans leur antre de Nanterre. Ils avaient déjà perdus contre le Stade toulousain en début de saison. Du côté de Toulon, c’est seulement le second succès en déplacement cette saison après avoir dominé Agen à Armandie. Surtout ce succès permet aux hommes de Patrice Collazo de prendre la quatrième place au classement.

L’action du match : le sauvetage de Villière

Si cette rencontre a accouché d’un succès de Toulon avec de très beaux essais des deux côtés, l’action que l’on retiendra c’est surtout l’incroyable sauvetage de Gabin Villière dans son en-but… ou plutôt l’incroyable bourde de Virimi Vakatawa. En effet, à la suite d’une superbe action et d’une passe inspirée après contact de Teddy Thomas, le centre francilien file dans l’en-but mais tarde alors à aplatir. En fixant Toeava du regard, le joueur du Racing ne sent pas le retour d’un Gabin Villière toujours très pugnace qui lui fait glisser le ballon des mains. Un excès de confiance à la vingtième minute qui coûte cher au Racing parce que cet essai aurait pu permettre aux hommes de Laurent Travers de revenir au score.

La question du match : Vakatawa coûte-t-il le match au Racing 92 ?

Au vu du score final, l'épisode de la bourde de Vakatawa et du sauvetage de Villière a de grandes conséquences sur l'issue du match. Avec ce score de 29-23, un essai du centre international aurait offert la victoire aux Franciliens. Mais au lieu de cela, Vakatawa a voulu prendre son temps dans l'en-but, pour peut-être savourer la merveille de passe qu'avait effectué Teddy Thomas. Alors, malgré sa bonne performance, le Racing 92 peut-il blâmer le talentueux fidjien d'origine ?

Virimi Vakatawa coûte-t-il le match au Racing 92 ?

Sondage
9161 vote(s)
Oui
Non

Par Damien Souillé et Kenny Ramoussin.

Contenus sponsorisés