Icon Sport

Succès maîtrisé des Rochelais face au LOU

Succès maîtrisé des Rochelais face au LOU

Le 17/04/2021 à 22:41Mis à jour Le 17/04/2021 à 23:24

TOP 14 - Pour ce choc déplacé en prime sur la pelouse de Marcel-Deflandre, Rochelais comme Lyonnais ont assuré le spectacle avec pas moins de sept essais inscrits. Ce sont les Maritimes qui ont dominé cette rencontre et la réaction d'orgueil du LOU pour s'imposer (38-23) en clôture de cette 21ème journée de TOP 14. La Rochelle rejoint Toulouse en tête du classement.

Tombeurs de l'UBB à Chaban-Delmas avant une coupure européenne historique, les Rochelais voulaient prolonger cette belle série de trois succès face à une équipe du LOU également sur une bonne dynamique. Et ce sont les Maritimes qui ont démarré en trombe avec un essai rapide de Dillyn Leyds (2e). Un éclair suivi d'une longue période d'indiscipline qui laissait revenir le LOU grâce au pied de Wisniewski et voyait Priso écoper d'un carton jaune (32e). Mais l'infériorité numérique a finalement profité aux joueurs de Jono Gibbes qui marquaient dix points dont un essai de West après la sirène (40e+2). L'ouvreur néo-zélandais se blessait à l'épaule sur l'action tout comme son homologue du LOU, Jonathan Wisniewski, touché au pectoral. Sans complètement dominé, La Rochelle maîtrisait son sujet à la pause (20-6).

Les Lyonnais ont relevé la tête

Au retour des vestiaires, la sérénité rochelaise s'est encore vérifiée avec une superbe réalisation de Doumayrou (44e), après un jeu au pied rasant de Dulin pour une passe intérieur volleyée de Leyds, qui offrait le bonus offensif à son équipe. Le centre international y allait même de son drop alors que Le Bail enquillait une nouvelle pénalité (33-6, 56e). Sous l'eau et complètement amorphes, les Lyonnais réagissaient à l'heure de jeu grâce à l'apport d'un banc solide avec les entrées remarquées de Pélissié, Tulou ou encore Tuisova.

L'ailier fidjien s'offrait d'ailleurs un doublé (62e, 69e) qui enlevait le bonus offensif aux Maritimes malgré l'essai de Gourdon après un énorme travail de Skelton (66e). Cette belle réaction d'orgueil des joueurs de Pierre Mignoni concluait la partie sur un troisième essai de Barassi (76e) après une passe laser au cordeau de Ngatai pour Tulou puis le bon relai de Pélissié qui libérait son centre très en vue ce soir.

Le Stade Rochelais n'a pas réussi à conserver son bonus offensif mais a maîtrisé ce deuxième acte pour s'imposer largement (38-23). Une victoire à quatre points qui permet aux Maritimes de rejoindre Toulouse à la tête du TOP 14 et de se rapprocher un peu plus d'une demi-finale. De son côté, Lyon a souffert en conquête comme dans les duels pendant une grosse heure et rentre bredouille à la maison. Avec le report du match de Toulon, le LOU reste sixième mais Castres n'est plus qu'à un point. Surtout, la blessure de son maître à jouer pourrait l'handicaper sur la fin de saison alors que la réception de Clermont se profile dans une semaine.

Contenus sponsorisés