Icon Sport

La Rochelle pulvérise un CO diminué

La Rochelle pulvérise un CO diminué

Le 17/10/2020 à 17:20Mis à jour Le 17/10/2020 à 17:49

TOP 14 - Les Rochelais n'ont fait qu'une bouchée des Castrais en manque de rythme. Les Maritimes s'impose 62-3, bonus offensif en prime bien évidemment. Le talonneur Pierre Bourgarit et l'ailier Arthur Retière se sont offert un doublé dans cette rencontre. Le CO, quant à lui, va devoir travailler dur pour retrouver le rythme après cette longue interruption et repartir de l'avant.

Impressionnant la semaine dernière à Jean Dauger, le Stade Rochelais a réédité une performance de qualité, cette après-midi, sur sa pelouse de Marcel Deflandre. Mais rappelons, toutefois, que face aux Maritimes se dressait une formation de Castres plus qu’handicapée par la Covid 19 (20 joueurs absents) et qui n’avait plus joué depuis un mois en Top 14. Le retour sur les terrains pour les Tarnais a été douloureux, la claque, brutale.

Dominateurs en mêlée fermée, le Stade Rochelais a patiemment construit sa victoire en première période. C’est d’abord Jules Plisson, impeccable dans son jeu au pied, qui est venu récompenser les efforts de ses avants avec cinq pénalités réussies en vingt minutes (15-3, 20e). Privé de ballon et réduit à quatorze après un carton jaune à l’encontre de Rory Kockott, le CO a ensuite subi les foudres d’une équipe rochelaise en confiance. Arthur Retière, intenable sur son aile, et Pierre Bourgarit, très actif dans le jeu, ont chacun inscrit un doublé permettant aux locaux de mener 41-3 à la pause.

Au retour des vestiaires, les Castrais ont, certes, tenté de relever la tête en affichant de meilleures intentions, mais ils se sont heurtés à un mur. Les visiteurs ont toutefois su résister face aux assauts maritimes pendant vingt minutes, mais ont fini par craquer, à 14 contre 15, après une succession de mêlées, face à l’ultra-domination du pack rochelais dans ce domaine.

La fin de cette rencontre à sens-unique a permis aux ailiers maritimes de se mettre en lumière. Dillyn Leyds, sur un ballon de récupération, s’est d’abord offert un essai en solitaire, après un bel exploit personnel. Arthur Retière, servi par Geoffrey Doumayrou, est ensuite venu conclure un beau mouvement des trois-quarts rochelais en terminant sa course, pour la troisième fois de l’après-midi, dans l’en-but adverse.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés