Icon Sport

La fiche technique - Perpignan : rendez-vous au premier virage

La fiche technique - Perpignan : rendez-vous au premier virage
Par Rugbyrama

Le 10/08/2021 à 13:31Mis à jour

TOP 14 - Le Top 14 reprend ses droits le 4 septembre. Après une interminable saison de 13 mois, les clubs français se sont régénérés et attendent avec impatience la reprise du championnat, marquée par le retour du public. Tour d’horizons des 14 prétendants au bouclier de Brennus. On part en terre catalane avec la fiche de Perpignan.

Le capitaine : Acebes, compte sur l'état d'esprit des Sang et Or

Capitaine depuis juin 2019, Mathieu Acebes (trois-quarts centre) compte bien assumer ce rôle en Top 14. Lucide, il est bien conscient que le défi est de taille mais compte sur l'envie et l'état d'esprit de ses coéquipiers pour faire la différence parmi les quatorze meilleures équipes de l'Hexagone : "Ça peut paraître bateau ce que je dis, mais la clé, c’est d’aller tous dans le même sens. Que l’on soit tous dévoué à la tâche du maintien pour le club, que chacun tire dans le même sens. Sans état d’esprit, on ne pourra pas se maintenir. Il y aura des moments difficiles, on le sait, ce ne sera pas les deux saisons de Pro D2 que nous venons de connaître. Il faudra se dire les choses, faire les bons constats, et vite réagir.", assure-t-il .

La recrue : Delguy, le feu follet

L'Argentin risque de faire des ravages à l'aile. Avec 17 capes en équipe nationale, Bautista Delguy peut sans doute être l'un des plus gros atouts de cette équipe perpignanaise sur les lignes arrières. Après avoir brillé en Super Rugby avec les Jaguares (notamment lors de la saison 2017/2018), il fait son arrivée en France la saison dernière avec l'Union Bordeaux Bègles en tant que joker médical. Le jeune ailier parvient à obtenir pas mal de temps de jeu avec neuf titularisations et s'offre un doublé face au Lou rugby lors de la 14e journée. Ses qualités offensives sont évidentes, l'Argentin est un réel finisseur et risque de faire beaucoup de bien à l'USAP.

Bautista Delguy rejoint l'effectif de l'USAP pour la saison 2021/2022

Bautista Delguy rejoint l'effectif de l'USAP pour la saison 2021/2022Icon Sport

L'ambition : une deuxième chance pour se maintenir

Cette saison, il ne faudra pas faire les mêmes erreurs. Promu en Top 14 grâce à leur victoire face au Biarritz olympique en finale de Pro D2 la saison passée, c'est un petit peu l'heure de la deuxième chance pour l'USAP. Remontés en Top 14 lors de la saison 2018/2019 les Perpignanais n'ont pas su saisir leurs chances et ont terminé derniers de la saison régulière avec seulement deux victoires. Cette saison les hommes de Patrick Arletaz étaient donc bien décidés à prendre leur revanche et c'est chose faite. Mis il faut bien le dire, le plus dur reste à venir. "Sur l’état d’esprit général, tout le monde a conscience de la difficulté qui nous attend, tout le monde est impliqué et travaille très fort. On connaît l’extrême difficulté du Top 14 et du maintien. Et elle est encore plus criarde cette année je dirais même car on a l’exemple de Bayonne qui a eu deux ans pour se maintenir, qui a fait du très bon travail mais qui se retrouve en Pro D2… Ça montre à quel point c’est compliqué. On va perdre beaucoup de matchs. Il faudra rester soudé, continuer à lutter et y croire jusqu’au bout malgré les déceptions et les moments très durs. C’est à ça que l’on se prépare. Il faudra garder une cohésion de groupe pour ne pas faire comme Agen", expliquait l'entraîneur il y a quelques jours dans les colonnes du Midi Olympique.

Le point fort : une défense retrouvée

Si le jeu offensif et entreprenant des Sang et Or avait été la recette du succès en 2018, cela n'aura pas suffi une fois montée en Top 14. Après cet échec Patrick Arletaz avait donc misé sur Gérald Bastide, spécialiste de la défense. L'arrivée de l'ancien entraîneur du XV de France a donc apporté ce qu'il manquait à cette équipe perpignanaise qui deviendra d'ailleurs la meilleure défense de Pro D2. L'arrivée de David Marty, ancien trois-quarts centre de l'USAP pourrait également faire du bien. Entraîneur des espoirs depuis plusieurs années, il a notamment révélé de jeunes pousses tel que Melvyn Jaminet. Cette saison il apportera toute son expérience aux lignes arrières.

Le point faible : l'absence des internationaux en début de saison

L'USAP commencera sa saison avec quelques absents et non des moindres. Les trois Argentins, Bautista Delguy, Jeronimo De La Fuente et Joaquim Oviedo sélectionnés avec l'Argentine pour le Rugby Championsship seront indisponibles jusqu'au 2 octobre, (date du dernier match du tournoi) sans compter les semaines de repos obligatoires. Ils louperont donc le début du championnat, sachant que les Argentins disputeront une nouvelle série de tests, du 6 novembre au 21 novembre, ce qui pourrait donc les rendre indisponibles quelques semaines de plus. De son côté, Melvyn Jaminet manquera le premier match de la saison mais devrait faire son retour pour la 2e journée. Au vu de ses performances en Australie, il se pourrait bien que Fabien Galthié face à nouveau appel à l'arrière de l'USAP pour les prochaines échéances des Bleus. Si la présence des internationaux est initialement un point fort, les probables départs de ces quatre éléments en sélection pourraient être problématiques pour Perpignan qui aura forcément besoin de joueurs de ce niveau pour exister en Top 14.

L'avis de Rugbyrama : Cette fois, l'USAP se maintient

Cela ne sera pas une mince affaire, les hommes de Patrick Arletaz risquent de connaître plus de bas que de hauts, mais il faudra accepter la défaite et se remobiliser. Après une montée express en 2018, fort de leurs expériences les Perpignanais auront très probablement l'envie et les capacités qu'il faut pour se maintenir dans l'élite du rugby français.

Et vous, quel est votre pronostic pour Perpignan ?

Sondage
8321 vote(s)
Champion
Qualifié pour le top 6
Non qualifié pour le top 6
Relégué
Contenus sponsorisés