Icon Sport

L'UBB dompte la pluie et le CO

L'UBB dompte la pluie et le CO

Le 15/05/2021 à 16:28Mis à jour Le 15/05/2021 à 17:16

TOP 14 - Sous des trombes d'eau à Chaban-Delmas, l'Union Bordeaux-Bègles est venue à bout du Castres Olympique (20-16) grâce notamment à une moisson en touche et le bon jeu au pied de Matthieu Jalibert. Un résultat important dans la bagarre pour les barrages car les Bordelais grimpent dans le top 6 au détriment du CO qui reste à deux unités grâce au bonus défensif.

Retrouvailles avec Christophe Urios, revanche du match aller (victoire de l'UBB à la dernière seconde, 29-30) ou tout simplement quête du top 6 (le 7e recevait le 6e à un point), ce duel avait plein de raisons d'être âprement disputé et il l'a était. En plus, la pluie s'est invitée à la fête et a considérablement réduit les ambitions offensives. Avec quasiment 80 coups de pied dans la partie, la stratégie a largement étouffé la folie habituelle de ces deux formations.

Auteurs d'une entame très propre avec trois pénalités de Matthieu Jalibert (9-0, 20e), les Bordelais ont d'abord sanctionné l'indiscipline castraise avant de relâcher la bride. Après une superbe relance initiée par Filipo Nakosi, qui battait son vis-à-vis sur l'aile à l'entrée de ses 22m, Vilimoni Botitu puis Rory Kockott jouaient bien leurs 2 contre 1 pour amener le premier essai du match signé Thomas Combezou (30e).

Une action de 80m qui permettait au CO de prendre l'avantage alors que Benjamin Urdapilleta venait de débloquer le compteur tarnais (9-10). Si Jalibert manquait deux coups de pied (5 points), Bordeaux-Bègles reprenait tout de même les rênes de la rencontre grâce à une réalisation de Pablo Uberti (38e) juste avant la pause (14-10). On sentait tout de même que tout pouvait arriver en deuxième période.

La touche bordelaise a été décisive

Et les joueurs de Pierre-Henry Broncan ont bien failli signer un quatrième succès en cinq matchs à Chaban. Très agressifs en défense, ils s'appuyaient sur une grosse occupation au pied pour tenir leurs hôtes dans leur camp, contrôler le tempo de la rencontre et les pousser à la faute. La mêlée girondine était dominatrice en première période (deux pénalités récupérées) mais a balbutié en deuxième (une pénalité et trois coups-francs concédés). Tranquillement, Benjamin Urdapilleta remportait le duel des buteurs (4/4) et ramenait quasiment son équipe à hauteur de l'UBB (17-16, 66e). Mais cette fois-ci, le piège tarnais n'a pas réussi à se refermer sur sa proie.

Derrière une belle sortie de camp de Maxime Lucu, Santiago Cordero réalisait un superbe plaquage offensif sur son compatriote argentin, Benjamin Urdapilleta. Il récupérait la pénalité que son ouvreur convertissait (20-16, 70e). Sous pression castraise jusqu'au bout, les Bordelais ont finalement forcé la décision grâce à leur alignement en touche qui volait sept ballons sur lancers adverses. Entré à la 67ème minute, Alexandre Roumat réalisait deux contres décisifs dont le dernier sur la sirène et à 10m de son en-but.

Bordeaux-Bègles a tenu pour signé un deuxième succès consécutif (20-16) après celui à Bayonne. Un résultat très important dans la course pour un premier barrage en TOP 14, onze ans après sa montée, surtout avec encore deux matchs en retard à jouer. Grâce à ces quatre points, l'UBB chipe la sixième place au CO qui reste à deux unités avec le bonus défensif. Un petit point amer pour le Castres Olympique qui n'était pas loin d'enchaîner une sixième victoire de suite en championnat. C'est donc une fin de série pour les Tarnais qui n'ont certainement pas dit leur dernier mot à deux journées de la fin de la phase régulière.

Contenus sponsorisés