Other Agency

L'Aviron bayonnais s'offre des Racingmen trop brouillons

L'Aviron bayonnais s'offre des Racingmen trop brouillons

Le 27/03/2021 à 18:57Mis à jour Le 27/03/2021 à 19:41

TOP 14 - Sûrs de leurs forces, les Bayonnais ont battu le Racing 92 à Jean-Dauger grâce à des essais d'Aymeric Luc et Luc Mousset (23-13). Bien que volontaires, notamment en deuxième période, les Franciliens ont payé leur manque de réalisme (3 essais refusés) et leur défense poreuse. Au classement, les Basques s'éloignent de la zone rouge.

Le regard dépité de Laurent Travers en disait long à la 82e minute... Le Racing 92 avait un dernier ballon pour aller arracher au moins un bonus défensif mais un énième en-avant a sonné la fin de la rencontre, actant la victoire de Bayonne à Jean-Dauger (23-13). Privé de nombreux cadres français comme Camille Chat, Bernard Le Roux, Virimi Vakatawa, Finn Russell et Teddy Thomas, les Racingmen sont passés à côté, tout simplement. Ils font une très mauvaise opération car Clermont et La Rochelle ont gagné à l’extérieur dans le même temps. En plus, ils préparent relativement mal le huitième de finale de Champions Cup contre Edimbourg, prévu dimanche prochain.

Mis en confiance par sa victoire contre Agen lors de la journée précédente, l’Aviron a fait une première mi-temps très propre, avec seulement deux pénalités concédées. Il y a bien eu un carton jaune écopé à la 28e par Maxime Lafage pour une charge coude en avant sur Henry Chavancy, mais même là, les Basques n’ont encaissé que trois points en infériorité. Ils sont donc rentrés aux vestiaires à la pause en menant 10-3, grâce notamment à un essai d’Aymeric Luc (14e). L’ailier est monté dans le bon timing pour fermer son aile et a intercepté la passe d’Antoine Gibert.

Le Racing 92 hors-sujet

L’ouvreur francilien a passé une après-midi difficile. Il n’a jamais su, avec Maxime Machenaud, mettre le Racing 92 dans l’avancée. Mais c'est toute la stratégie qui est à remettre en question. Très souvent, les Racingmen ont joué à la main, délaissant le jeu au pied. Ils ne semblaient pourtant pas avoir les armes techniques pour cela, car ils ont commis en-avant sur en-avant (10 au total). En deuxième période, Laurent Travers a tenté de secouer ses joueurs en faisant entrer tout son banc d’un coup. Effet immédiat avec l’essai marqué par Yoann Tanga (56e), bien lancé par Teddy Iribaren.

Top 14 - Antoine Gibert (Racing 92) face à l'Aviron bayonnais

Top 14 - Antoine Gibert (Racing 92) face à l'Aviron bayonnaisOther Agency

Mais c’était un jour sans pour les Franciliens. Ils ont été bousculés en mêlée, n’ont pas été souverains en touche. Dans le dernier geste, quelque-chose a toujours coincé. Yoann Tanga et Boris Palu ont lâché le ballon juste avant d'aplatir, quand Donovan Taofifenua a lui posé le pied sur la ligne juste avant la pression en-but. Cette deuxième défaite de suite est même une défaite à zéro point car le Bayonnais Arthur Duhau, sur son premier ballon, a marqué le deuxième essai des siens, sortant le Racing du bonus défensif. A noter le travail majuscule de Gaëtan Germain sur cette action. L’arrière, auteur de 12 points, a été excellent. Les Bayonnais comptent désormais sept points d’avance sur la Section Paloise avant leur déplacement dans le Béarn le 16 avril.

Contenus sponsorisés