Icon Sport

Bayonne l’emporte à Armandie et enfonce le SUA

Bayonne l’emporte à Armandie et enfonce le SUA

Le 24/10/2020 à 20:06Mis à jour Le 24/10/2020 à 20:45

TOP 14 - Dans ce match de la peur, entre deux équipes du bas de tableau, l’Aviron Bayonnais a pris le meilleur sur le SUA, en s’imposant 15-26 à Armandie. Auteurs d’une entame cauchemardesque, et à quatorze pendant 72 minutes, les Agenais ont pourtant montré du cœur, mais cela n’a pas suffi. Ils n’ont toujours pas remporté le moindre match dans ce championnat. Bayonne, lui, a assuré l'essentiel.

Bayonne avait à cœur de se racheter, ce soir, sur la pelouse d’Armandie. En effet, c’est peu dire que le staff bayonnais n’avait pas du tout apprécié la sortie de ses joueurs à Lyon, le week-end passé (62-10). Mais face aux ciel et blanc se dressait une formation agenaise dos au mur, dernière du classement avec un seul point pris en cinq journées.

Gonflé à bloc au coup d’envoi, le SUA réalisait d’ailleurs une entame prometteuse. Les joueurs de Christophe Laussucq se montraient généreux et percutants sur chaque ballon. Mais voilà, les Agenais, sur leur première pénalité, ne prenaient pas les points, tapaient en touche, se faisaient arracher le ballon et deux minutes plus tard, encaissaient un essai après un exploit personnel de Ravouvou (0-7, 5e). Sur l’action suivante, Victor Moreaux recevait un carton rouge pour un déblayage dangereux sur Sam Nixon et laissait ses coéquipiers à 14 pour 72 minutes. Si on ajoute à cela une pénaltouche non trouvée (Buttin, 13e), trois points ajoutés par Germain (0-10, 9e) et quatre pénalités concédées dans le jeu, on pouvait aisément dire que les locaux vivaient là un début de match cauchemardesque.

Menés 0-10, ce sont pourtant eux qui avaient la possession du ballon et le SUA était plus tranchant, plus agressif et en somme bien meilleur que l’Aviron dans l’engagement. Les efforts des joueurs de Christophe Laussucq étaient récompensés à la 22e avec un essai de Decron (5-10, 21e). Bayonne, en difficulté aussi dans le secteur aérien (deux ballons perdus), gardait néanmoins ses distances grâce à la botte de son artilleur Gaëtan Germain, et à la pause les visiteurs menaient 8-16.

À la reprise, la mêlée bayonnaise dominatrice allait faire définitivement basculer la rencontre. Le pack ciel et blanc permettait à Germain d’alourdir le tableau d’affichage (8-19, 44e) et poussait M. Marchat à adresser un carton jaune au droitier d’Agen, Falatea (48e). Les ciel et blanc ne se faisaient pas prier et profitaient de cette double supériorité numérique pour inscrire un second essai, par Aymeric Luc, après un bon travail de Jean Monribot (8-26, 52e). Malgré tout, les Agenais ne lâchaient rien, montraient du cœur devant et poussaient les Bayonnais à la faute. Camille Gérondeau, très en vue ce soir, relançait quelque peu l’issue du match avec un essai de numéro huit, à la sortie d’une mêlée (15-26, 74e), mais la révolte arrivait trop tard. Le SUA s’incline pour la sixième fois de la saison et reste dans le fond du classement. Bayonne, sans faire un grand match, capitalise et enfonce un concurrent au maintien.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés