Icon Sport

L'antisèche : Toulouse a fait sauter le verrou rochelais

L'antisèche : Toulouse a fait sauter le verrou rochelais
Par Rugbyrama

Le 27/02/2021 à 23:48Mis à jour Le 28/02/2021 à 08:37

TOP 14 - Toulouse est venu s'imposer à Marcel-Deflandre en match en retard de la 15e journée de Top 14 samedi soir (11-14). C'est la première défaite à domicile de la saison pour les Rochelais qui sont tombés avec les armes. Seulement, les Rouges et Noir ont su forcer le verrou des Maritimes.

Le résumé du match : La Rochelle a fini par craquer

Le choc tant attendu n'a pas forcément tenu toutes ses promesses. Même si dans l'engagement, la densité, l'enjeu et le suspense, on peut dire que ce match était une vraie bataille entre le leader rochelais et Toulouse, 3e à un point. Mais entre deux des équipes les plus séduisantes de notre championnat, le spectacle et les étincelles en attaque ont plutôt manqué. C'est finalement dans un match assez cadenassé que les Toulousains l'emportent. Pourtant, les Rochelais ont longtemps mis a mal les plans des hommes d'Ugo Mola.

S'ils n'ont pas été transcendants offensivement, c'est défensivement que les joueurs de Jono Gibbes er Ronon O'Gara ont impressionné. 139 plaquages, mais surtout des plaquages efficaces et rugueux. Jusqu'à l'essai d'Huget en fin de match (74e), les Toulousains n'avaient aplati aucun ballon dans l'en-but adverse, ce qui n'est jamais arrivé cette saison. La Rochelle avait en plus marqué un essai par Botia en première période (22e), mais n'a pu que céder face à l'insistance toulousaine. La patience de Holmes et ses coéquipiers a fini par payer, Toulouse est le nouveau leader.

L'essai : et Huget a surgit

73e minute de jeu à Marcel-Deflandre. Toulouse est mené au score de deux points (11-9) et attaque avec insistance la ligne des Maritimes. Ces derniers, héroïques, repoussent les assauts des visiteurs à coup de gros plaquages et de contre-rucks. On se dit alors que l'attaque toulousaine, guidée par des joueurs comme Kolbe ou autre Lebel ne réussira pas à marquer un seul essai dans ce match de haut de tableau. Pourtant, sur un ballon d'attaque, Ahki casse le plaquage de Rhule et perce plein centre. Il est repris difficilement par deux joueurs avant que le jeu ne puisse rebondir.

Très vite disponible, le ballon est directement éjecté par Germain, qui d'une passe trouve Holmes. Replacé à l'ouverture, l'Australien se rend compte qu'il n'y a pas de décalage et qu'aucun Rochelais n'est en couverture. Il tape alors astucieusement un coup de pied rasant, excellemment dosé, sur l'aile de Yoann Huget. L'ancien international, qui dispute sa dernière saison, bat un Doumayrou blessé à la course et récupère le ballon avant d'aplatir. Un essai magnifiquement construit, qui compte en plus énormément puisqu'il offre la victoire au Stade toulousain dans ce choc.

Le joueur : Pourtant, Botia était partout

Si La Rochelle a brillé dans le combat, le centre fidjien Levani Botia était à la tête de celui-ci. Omniprésent, il a fait un grand mal aux défenseurs, mais aussi aux attaquants toulousains, qui ont eu beaucoup de mal à stopper le monstre physique. Avec 11 plaquages, il a contrôlé la défense au centre du terrain. Ses 6 courses avec ballon traduisent, elles, sa disponibilité. Engagé jusqu'au bout, il est même sorti pour protocole commotion après un choc aux cervicales, sa tête ayant heurté le sol lors d'un plaquage.

Mais il est tout de même revenu sur la pelouse pour amener sa densité physique. Sa polyvalence, qui fait qu'il peut aussi être 3e ligne, fait aussi qu'il a gratté un ballon au sol. Son énergie laissée sur le match a d'ailleurs été récompensée par un essai, inscrit après un coup de pied de Jules Plisson. Botia récupère le ballon avec réussite avant de marquer malgré le retour de Kolbe. Même si La Rochelle perd, le centre aura marqué les esprits.

Levani Botia a été l'auteur d'une grosse prestation contre Toulouse

Levani Botia a été l'auteur d'une grosse prestation contre ToulouseRugbyrama

La question : le replacement de Holmes en 10 a-t-il fait gagner le match à Toulouse ?

Petite surprise dans la composition toulousaine, Ugo Mola a choisi de faire confiance en Kolbe à l'ouverture pour ce choc. Zack Holmes, lui, n'était pas remplaçant mais deuxième centre à l'heure du coup d'envoi. Un choix plutôt étonnant dira-t-on mais légitime étant donné la belle prestation qu'avait livré Koble au poste l'année dernière face au Racing. Mais cette fois, le Stade toulousain a peiné davantage que d'habitude dans le jeu courant, et le Sud-africain n'a pas semblé totalement à son aise dans ce rôle.

Alors Ugo Mola a décidé de tout changer à la sortie de Médard, pas dans son assiette (56e). Holmes passe à l'ouverture et Kolbe à l'arrière. Fouyssac passant deuxième centre. Dès lors, les Stadistes se sont mis à mettre la pression sur les Rochelais et à se montrer dangereux. L'essai vient d'ailleurs du positionnement de Holmes à l'ouverture, qui joue parfaitement le coup pour Huget. Alors, le repositionnement de Holmes a-t-il donné la victoire aux Toulousains ?

Le repositionnement de Zack Holmes est-il le tournant du match ?

Sondage
9456 vote(s)
Oui
Non

Par Yanis Guillou

Contenus sponsorisés