Icon Sport

L'antisèche : Que de regrets pour la Section...

L'antisèche : Que de regrets pour la Section...
Par Rugbyrama

Le 14/05/2021 à 23:06Mis à jour Le 15/05/2021 à 08:31

TOP 14 - Le Racing 92 a dû s'employer en deuxième période pour ramener la victoire de Pau. Avant une fin de match marquée par des décisions regrettables, les Béarnais avaient pourtant tout fait pour s'imposer...

Le résumé : Course poursuite

La première mi-temps est de belle facture. L'initiative est paloise et la réponse du Racing est systématique et automatique. Habel-Kuffner (14e) marque sur une jolie combinaison côté fermé suite à une touche ? Diallo, tout aussi puissant, déboule dans l'axe (19e). Manu (35e) conclut une superbe passe au pied de Daubagna ? Beale (38e) profite lui du bon service de Vakatawa.

Top 14 - Gaël Fickou (Racing 92) échappe à la vigilance de Thibault Daubagna (Section paloise-Pau)

Top 14 - Gaël Fickou (Racing 92) échappe à la vigilance de Thibault Daubagna (Section paloise-Pau)Icon Sport

Après une meilleure maîtrise au retour des vestiaires, le Racing 92 repasse devant autour de l'heure de jeu grâce à un bon ballon porté (56e). Mais après ce petit trou d'air, la mêlée paloise se reprend et Jantjies redonne l'avantage aux siens à dix minutes du terme. Dans la foulée les Racingmen se montrent très pressants, et un bon service sur les extérieurs place Taofifenua dans l'en-but (75e). L'écart de six points restera en l'état au coup de sifflet final.

Le fait étonnant : Jantjies prend trop de temps pour tenter sa pénalité

Elton Jantjies est récemment arrivé en France, il ne connaît pas toutes les règles... Et il peut s’en vouloir. Le champion du monde Springbok doit très certainement ruminer cette pénalité tentée à la 22e minute de jeu. Alors que le score n’était que de 13 à 7 en faveur du Racing 92, l’ouvreur avait au bout de son pied le moyen de réduire l'écart au score. Mais, à cause de sa longue routine, il a tapé son ballon après les soixante secondes réglementaires, concédant alors une mêlée.

Une erreur lourde de conséquences puisque les siens se sont finalement inclinés au terme d’un match serré. Elle est d’autant plus regrettable que la pénalité était passée entre les perches et que Jantjies a passé ses 7 autres coups de pied du match. Cette saison, Louis Carbonel avait notamment été sanctionné d’une manière similaire. C’était à Bordeaux, et une polémique avait vu le jour.

Le chiffre : 6

La Section paloise peut nourrir des regrets quant à la prestation de ses avants. Sur le seul exercice de la mêlée fermée, les coéquipiers de Lucas Rey ont obtenu 6 pénalités plus un coup-franc. C'est dire la qualité du paquet d'avants palois, d'autant plus face à un pack tel que celui du Racing.

La décla'

Baptiste Pesenti, abasourdi au micro de Canal + :

" On pouvait presque sauver notre saison là-dessus"

Le joueur : Chouzenoux offre la victoire pour sa 100e

Baptiste Chouzenoux disputait ce soir son 100e match sous les couleurs du Racing 92. Et quoi de mieux que de fêter ce match symbolique par un succès à l’extérieur… offert par Chouzenoux lui-même. Même s’il n’est pas l’auteur d’un essai à la dernière seconde, c’est sur une action défensive en conquête qu’il s’est illustré.

Top 14 - La joie des Racingmen suite au sauvetage en touche de Baptiste Chouzenoux, synonyme de victoire à Pau

Top 14 - La joie des Racingmen suite au sauvetage en touche de Baptiste Chouzenoux, synonyme de victoire à PauIcon Sport

Dernière action du match, le Racing mène de six points et Pau fait le choix de la pénaltouche sur les 5m franciliens. Quentin Lespiaucq vise la zone du deuxième sauteur mais voit Baptiste Chouzenoux et ses longs bras s'étendre sur le ballon. Le troisième ligne ramène le cuir dans son en-but, où Donovan Taofifenua ne prend aucun risque et aplatit. Le Racing 92 s’en sort et peut remercier son centenaire.

La question : fallait-il que Pau prenne les points et assure un bonus défensif ?

Fallait-il que Pau prenne les points et assure un bonus défensif ?

Sondage
6228 vote(s)
Oui
Non

Cette défaite à domicile n’arrange bien sûr par les affaires des Palois, qui avaient l’occasion de prendre de l’air vis-à-vis de Bayonne, 13e. Un revers frustrant puisqu'en plus, aucun point n’est finalement marqué par les Palois au classement, étant donné qu’ils échouent à 6 longueurs du Racing 92. Une question se pose alors, fallait-il que Pau prenne les points plutôt que la touche sur la dernière action ? Comme dit plus haut, Elton Jantjies était en plus en grosse réussite face aux perches et aurait sûrement assuré la pénalité.

Top 14 - Elton Jantjies (Section paloise-Pau) contre le Racing 92

Top 14 - Elton Jantjies (Section paloise-Pau) contre le Racing 92Icon Sport

Ce point aurait évidemment été plus que précieux dans la course à la qualification. Désormais, Pau est dans l’attente du résultat de Bayonne à Toulouse demain, et doit faire face à un calendrier encore compliqué : un déplacement à La Rochelle et une réception de Montpellier, qui est en pleine bourre. Ce n’est pas aujourd’hui que les Palois se sont rassurés, loin de là.

Contenus sponsorisés