Icon Sport

L'antisèche : Brive a mené la vie dure au RCT

L'antisèche : Brive a mené la vie dure au RCT
Par Rugbyrama

Le 06/11/2020 à 23:41Mis à jour Le 07/11/2020 à 08:38

TOP 14 - Alors que le RCT l'a emporté face à Brive avec le bonus offensif (35-19), rien n'a été facile pour les joueurs de la Rade. Les impacts ont été rudes et les Brivistes ont crânement tenter leur chance. Après une frayeur en deuxième mi-temps, les Toulonnais sont repartis avec cinq point grâce à un essai sur la sirène. Vainqueurs autoritaires mais poussifs, le paradoxe est là.

Le résumé : Toulon réaliste puis laxiste

Le début de match fut assez serré entre les deux équipes. Brive a même posé beaucoup de problèmes au RCT notamment sur le début de match en étant plus appliqué et plus serein dans son jeu. Mené 3-0, Toulon va inscrire un premier essai par Gervais Cordin mais va se refaire passer devant au score. Mais les Toulonnais vont se dépêtrer du piège tendu par les Corréziens grâce à deux essais de Dridi (36e et 39e) pour un score heureux de 22-9 à la mi-temps.

Ensuite, Toulon va vouloir jouer et faire le show mais ce sont bien les Brivistes qui vont marquer par Giorgadze (52e) sur une contre attaque bien menée. Les locaux vont finalement être prudents en prenant les points pour assurer le score. Brive aura des occasions pour revenir mais c'est finalement Thomas Jolmès qui inscrira l'essai du bonus à la dernière minute, son premier en Top 14 à titre personnel.

L'essai du match : Parisse, la dolce vita

Il y a parfois des moments où l'on peut se demander : qu'est-ce que Sergio Parisse ne sait pas faire ? À 37 ans, l'emblèmatique troisième ligne italien a montré qu'il n'avait rien perdu de sa superbe sur le premier essai de Dridi. Tout part d'une percée de Duncan Paia'aua qui va retrouver à l'intérieur Ikpefan. Ce dernier va trouver Alainu'Uese, très mobile ce soir, qui va servir Serin. Le demi de mêlée international est tout proche de marquer mais va être rattrapé par une cuillère briviste. Après une chisteara hasardeuse et un regroupement, Serin va sortir le ballon de façon peu académique pour trouver en position d'ouvreur Parisse.

Et tel un ouvreur, Parisse va sortir une merveille de passe au pied en diagonale. Le ballon va tomber parfaitement dans les bras d'Erwan Dridi qui va marquer son premier essai avec le RCT. Là est le symbole : la connection entre la jeunesse toulonnaise et les stars que la Rade n'a cessé d'acceuillir ces dernières années. Un cocktail explosif.

Le fait du match : Fa'aso'o malheureux devant l'en-but

Malgré le show du RCT en première mi-temps, c'est bien les Brivistes qui ont tout tenter lors du retour des vestiaires. Après l'essai de Giorgadze, les Corréziens ont eu une énorme occasion de relancer le match alors que le score était de 25-16. À la 60e, les Brivistes pilonnent la ligne des Varois après une énième contre attaque. La séquence de jeu est longue et les charges s'enchaînent. Les Toulonnais plient mais ne rompent pas jusqu'à une charge du puissant troisième ligne So'otala Fa'aso'o.

Le néo-zélandais va casser le plaquage de Jolmes et n'a plus qu'à aller marquer mais va relâcher le ballon à cause d'une énorme défense de Paia'aua. Finalement, les Brivistes ne repartiront qu'avec trois points de cette longue séquence de domination. Ensuite, il n'y aura plus un seul ballon dans le camp du RCT. La chance était là.

La question : Malgré la défaite, Brive a-t-il retrouvé des certitudes ?

La situation commence à être difficile pour les Corréziens. C'est la quatrième défaite consécutive pour les hommes de Jeremy Davidson qui restent à la douzième place du championnat. Mais contrairement au match timide à Montpellier ou à la lourde défaite à domicile contre Clermont, les Brivistes ont su tenir la cadence. Sachant que les précédentes rencontre à Mayol s'achevaient avec six essais en moyenne concédés, le match de ce soir a de quoi redonner un peu de baume au coeur. Dominants en début de match et très dangereux en deuxième mi-temps, les visiteurs auront payé leur fin de première mi-temps manquée, pas aidée il faut le dire par le talent côté Rouge et Noir. Un combat de tout les instants proposé ce soir que le CAB devra renouveler samedi prochain lors de la réception du Racing.

Malgré la défaite, Brive a-t-il été satisfaisant ?

Sondage
2546 vote(s)
Oui, c'est de bonne augure pour la suite
Non, au final, cela reste une défaite

Par Kenny Ramoussin

Contenus sponsorisés