Icon Sport

Lanne-Petit : "On est tombé dans le panneau"

Lanne-Petit : "On est tombé dans le panneau"
Par Rugbyrama

Le 13/02/2021 à 09:12Mis à jour Le 13/02/2021 à 09:16

TOP 14 - Après la défaite de la Section paloise à Toulouse (9-31), l'entraîneur des trois-quarts béarnais Geoffrey Lanne-Petit a eu des mots durs envers ses joueurs. Très déçu, il regrette le manque d'implication de son équipe qui a pourtant su rivaliser sans toutefois franchir la défense adverse. Mais l'ancien demi de mêlée n'est pas inquiet pour la suite.

On a senti de l'impuissance sur ce match. Êtes-vous de cet avis ?

Non, pas d'impuissance parce que je pense qu'on s'est trompé dans la façon dont on a abordé le match. On concède deux essais qui font vite prendre le score à Toulouse sur exactement les points que l'on avait ciblés. On ne voulait pas se tromper et on est tombé dans le panneau. C'est plus un sentiment d'être passé à côté et d'avoir complètement déjoué, comme si une semaine de travail avait été totalement anéantie par des erreurs collectives que l'on avait pourtant essayé d'anticiper. La frustration et la déception est là-dessus. On n'a pas été aussi dominateurs sur certains points que d'habitude, on n'a pas réussi à mettre notre jeu en place. Mais ce qui nous a fait mal à la tête et anéanti notre plan et qui peut donner ce sentiment d'impuissance, c'est qu'on se soit trompé sur l'entame du match.

Vous disiez vouloir préparer la venue de Toulon avec ce match...

(il coupe) Ah ben là, on a parfaitement préparé. C'est juste que quand l'on passe complètement à côté comme ça, qu'on se trompe totalement, on ne peut que se relever et montrer une autre image et une grosse force de caractère. On ne va pas se servir de ce match rugbystiquement mais on va se servir de la contre-performance et de l'image renvoyée ce soir pour préparer Toulon. Il va falloir qu'on se prépare vraiment pendant une semaine si on ne veut pas avoir la même copie.

Top 14 - Quentin Lespiaucq-Brettes, capitaine de la Section paloise, s'est démené mais cela n'a pas suffi.

Top 14 - Quentin Lespiaucq-Brettes, capitaine de la Section paloise, s'est démené mais cela n'a pas suffi.Icon Sport

Est-ce une claque ?

Oui, c'est une énorme déception, on est passé à côté dans le caractère, dans l'intensité. On voulait essayer de poser des problèmes à Toulouse même si c'est une bien plus grosse équipe. Mais on voulait essayer de les faire douter un peu plus et de mieux jouer, d'être un peu plus acteurs du match que ce que l'on a été. Je suis vraiment déçu.

Paradoxalement, vous avez des opportunités plusieurs fois dans les 22 mètres toulousains, vous pouviez presque revenir...

C'est pour cela que l'on a pris les points, parce qu'on sentait que quand on arrivait à tenir le ballon, Toulouse se mettait vite à la faute. On avait des opportunités de rentrer dans la zone de marque grâce aux pénaltouches. On pouvait peut-être revenir avec des scénarios en notre faveur. On pouvait y croire, aussi en première mi-temps. Mais on a manqué de précision, d'énergie, d'un peu de tout pour arriver à se donner l'espoir d'exister.

À l'inverse, vous êtes punis sur trois fois rien...

Toulouse, on était prêts, on le savait, ce n'était pas une surprise. C'est Toulouse...

Top 14 - Alexi Balès (Stade toulousain) était très disponible contre la Section paloise

Top 14 - Alexi Balès (Stade toulousain) était très disponible contre la Section paloiseIcon Sport

Arrivez-vous à comprendre les différences de forme de votre équipe d'une semaine à l'autre ?

Non, je n'y arrive pas, on n'y arrive pas. On ne sait pas et les joueurs non plus. On a besoin de grandir, de plus de maturité mais ce qui est sûr, c'est que si l'on veut exister en Top 14, il faudra réussir à enchaîner deux performances sur deux week-ends, au strict minimum.

Êtes-vous inquiet pour la suite ?

Non car je sais que les joueurs ont une force de caractère, on a un vrai groupe soudé, la semaine on travaille dur, bien sûrement pas, mais dur en tout cas. On veut vraiment s'en sortir, on fait tous les efforts. Il y a une envie et une rigueur collective, un enthousiasme à faire vivre ce club et ce groupe. Après on ne vient pas de perdre contre n'importe qui mais je suis déçu que l'on rende des performances comme ça.

Propos recueillis par Kenny Ramoussin

Contenus sponsorisés