Icon Sport

Azéma bien présent à la reprise de Clermont

Azéma bien présent à la reprise de Clermont
Par Rugbyrama

Le 26/07/2021 à 14:26Mis à jour

TOP 14 - Comme annoncé dans les colonnes de Midi Olympique, un doute planait sur la présence ou non de Franck Azéma au premier entraînement de l’ASM. Selon les informations du journal La Montagne, l'ancien manageur de Clermont (2014-2021) était bien présent dans l’enceinte du club, ce lundi matin.

Un "non-événement" selon Jean-Michel Guillon

Le Catalan n’a eu aucun contact avec les joueurs et n’a pas pénétré à l’intérieur du centre d’entraînement, et sa présence serait uniquement due à la procédure de résiliation de contrat entre le technicien et son ancien club. Par sa venue, Franck Azéma a fait constaté à un huissier de justice qu’il n’était plus officiellement l’entraîneur en chef de l’ASM. Un aspect technique et juridique nécessaire dans le cadre de la procédure, souligne La Montagne. Interrogé à ce sujet par le journal local, le président Jean-Michel Guillon n’a pas souhaité réagir en soulignant le retour au club d’Azéma comme un “non-événement”.

Une affaire qui dure depuis mars

L’entraîneur passé par Perpignan à la fin des années 2000, a annoncé son départ au club auvergnat fin février. Depuis, les deux parties cherchent une solution à l’amiable tout en campant sur leurs positions respectives. L’ASM ne veut pas laisser partir Azéma “libre” s’il devait s’engager dans un club de Top 14 et exigerait des compensations financières. L’ancien coach auvergnat lui, veut une libération “classique” et partir sans restriction, avec la possibilité de s’engager dans le club de son choix sans contrainte.

Durant le printemps, Montpellier était d’ailleurs favori pour accueillir l’entraîneur du dernier Brennus clermontois. Mais après des négociations sans issue avec l’ASM, et la prolongation de Philippe Saint-André au MHR, l’affaire ne s’est pas conclue.

Quelles pistes pour Azéma ?

Si les dirigeants clermontois semblent avoir définitivement tourné la page Azéma, le technicien est toujours sous contrat avec le club auvergnat et n’a pas trouvé de point de chute. Après l’échec des négociations avec le MHR, des rumeurs se dirigeaient vers les Fidjian Drua, nouvelle province fidjienne qui intégrera le Super Rugby dès cette saison.

Ses visites à l’entraînement et aux matchs des Dragons Catalans ont ensuite alimenté de nouvelles pistes, avec, pourquoi pas, un retour vers le XIII, qu’il a déjà expérimenté en tant que joueur. Aujourd’hui, sans résiliation officielle de contrat avec Clermont, les opportunités semblent toujours bouchées pour le Catalan.

Par Clément LABONNE

Contenus sponsorisés