Icon Sport

En écartant Montpellier, le Stade Français peut toujours croire à la qualification

En écartant Montpellier, le Stade Français peut toujours croire à la qualification

Le 15/05/2021 à 18:56Mis à jour Le 15/05/2021 à 19:11

TOP 14 - Sans être géniaux, les Parisiens ont éprouvé des difficultés pour écarter de leur route Montpellier (32-10). Face à des Héraultais largement rajeunis et réduits à 14 juste avant la pause, l'essentiel est préservé pour les troupes de Gonzalo Quesada avec ce bonus offensif acquis dans la course à la qualification face à des Cistes très courageux dans l'investissement.

Philippe Saint-André n'avait pas caché ses prétentions sur cette rencontre, le job ayant été effectué largement face aux Rochelais et aux Toulonnais auparavant, le MHR pouvait envisager un turn-over conséquent avant la finale de Challenge Cup face à Leicester face à des Parisiens alertes sur leur dernières partitions. Entre deux formations aux dynamiques positives ces dernières semaines, le Stade Français pouvait profiter de l'aubaine pour poursuivre sa quête du top 6 et accentuer la pression sur les concurrents. Pourtant, le premier acte ne fut pas de tout repos. Si les jeunes pousses Héraultaises firent preuve d'indiscipline, la débauche d'énergie déployée fut suffisante pour retarder une certaine échéance.

Malgré deux cartons jaunes à l'encontre d'Antoine Guillamon (18ème) et Axel Bevia (29ème), les troupes de Gonzalo Quesada n'étaient parvenus qu'à inscrire qu'un seul essai à la demi-heure de jeu par l'intermédiaire de Sefanaia Naivalu (31ème, 8-3). Le score prendra de plus large proportion avec une concrétisation de James Hal après un joli travail de Telusa Veainu sur son aile (15-3, 29ème). Sachant que les Cistes allaient évoluer à 14 contre 15 pour le reste de la rencontre après un carton rouge écopé par Grégory Fichten, l'interrogation se posait sur les capacités de résistance d'une équipe du MHR largement remaniée.

Les jeunes pousses Cistes n'ont pas à rougir

L'adversité proposée par les Héraultais fut encore présente dans le deuxième acte avec une interception malicieuse de Romain Macurdy tout fier d'aller inscrire son premier essai pour sa première titularisation en Top 14 (15-10, 50ème). La suite sera plus décousue, les visiteurs baisseront d'intensité physiquement et les Parisiens s'en remettront notamment à leurs solides gabarits. Veainu (62ème), Arrate (69ème) et Gray en force (79ème) permettront d'aller chercher le bonus offensif dans les dernières minutes après une large domination sur la mêlée fermée notamment et une meilleure exécution offensive.

Le Stade Français vient tutoyer provisoirement la sixième place avec ce quatrième succès consécutif et peut recevoir Lyon lors de la prochaine journée avec appétit dans l'optique d'une course à la qualification toujours aussi soutenue.

Montpellier avait fait confiance à sa jeunesse, longtemps dans le coup, les Cistes ont fini par céder mais n'auront aucun regret. De quoi donner l'énergie nécessaire aux grands restés à la maison avant le grand rendez-vous de la semaine prochaine face à Leicester en finale de la Challenge Cup.

Contenus sponsorisés