Icon Sport

Duel de légendes : O'Gara - Quesada, les ouvreurs devenus entraîneurs

Duel de légendes : O'Gara - Quesada, les ouvreurs devenus entraîneurs
Par Rugbyrama

Le 18/02/2021 à 17:06

TOP 14 - Ce samedi, lors de la 17e journée de Top 14, La Rochelle reçoit le Stade Français à Deflandre (14h45). Une rencontre qui opposera deux équipes du haut de tableau, mais aussi deux anciens ouvreurs maintenant coachs. Gonzalo Quesada contre Ronan O'Gara, c'est le duel de l'organisation.

Le CV :

Ronan O'Gara : Un des meilleurs réalisateurs de l'histoire et pièce maîtresse du terrible Munster et du XV du Trèfle dans les années 2000. Ronan O'Gara a empilé les points tout au long de sa carrière : 1083 en 128 sélections avec l'Irlande et 2625 en 16 ans avec le Munster. Des chiffres qui donnent le tournis. L'ouvreur est celui qui détient le record de points inscrits dans le Tournoi des 6 Nations (557pts), ainsi qu'en Coupe d'Europe (1365pts). Il est aussi le joueur ayant disputé le plus de match en Coupe d'Europe, avec 110 rencontres jouées.

Alors forcément, avec de telles statistiques, O'Gara a pu ajouter quelques trophées à son palmarès. En 2009, il remporte brillamment le Tournoi des 6 Nations en inscrivant 56 points (meilleur réalisateur de la compétition) lors du Grand Chelem irlandais. Il donne d'ailleurs la victoire aux siens d'un drop mémorable contre le Pays de Galles (17-15), lors des dernières minute de l'ultime rencontre. Avec son seul et unique club, le Munster, le demi d'ouverture soulève deux Coupes d'Europes (2006, 2008), ainsi que trois Ligues Celtique (2003, 2009, 2011). Intronisé au Hall of Fame World Rugby en 2018, il est l'un des meilleurs 10 de la planète. Reconverti en entraîneur dès sa retraite, il compte déjà un bouclier de Brennus avec le Racing 92 (2016) et deux Super Rugby avec les Crusaders (2018, 2019).

Gonzalo Quesada : Le numéro 10 de la sélection argentine de la fin des années 1990 au début des années 2000 est un avant-gardiste. Le Sud-Américain a quitté son continent pour s'installer en Europe à l'aube des années 2000. Il rejoint Narbonne, avec qui il est finaliste du Bouclier Européen en 2001. Quesada continue d'explorer la France en jouant à Béziers puis au Stade Français. Avec le club de la capitale, il est vice-champion de France en 2005. Il file ensuite à Pau avant d'achever sa carrière sur la Rade, à Toulon. Adepte du jeu au pied lui aussi, il est le 4e meilleur réalisateur de l'histoire des Pumas. En seulement 38 sélections, Quesada inscrit la bagatelle de 486 points, dont 102 lors de la seule Coupe du Monde 1999 dont il finit meilleur réalisateur. L'ouvreur joue son dernier match international le 19 octobre 2003... face à l'Irlande d'un certain Ronan O'Gara.

Vient ensuite une carrière de coach. Gonzalo Quesada est entraîneur des buteurs de l'équipe de France à la fin des années 2000 avant de rejoindre le staff du Racing, puis du Stade Français. Lors de ce premier passage, il remporte le bouclier de Brennus avec les Stadistes (2015) et le Challenge Européen (2017). Après un bref détour à Biarritz et en Argentine, avec la sélection et les Jaguares, il redevient l'entraîneur d'un Stade Français en difficulté.

Deux ouvreurs avec un pied redoutable

Ronan O'Gara et Gonzalo Quesada sont avant tout des métronomes hors pair du jeu. Avec des gabarits similaires (1m83, 85kg pour O'Gara et 1m83, 88kg pour Quesada), ils ne s'appuyaient pas sur leur physique mais bel et bien sur leur connaissance du jeu pour peser sur les matchs. Quesada est extrêmement à l'aise dans la distribution et l'alternance, O'Gara est lui un surdoué qui savait quoi faire à chaque fois qu'il touchait le ballon et qui était d'une justesse implacable. Sa vision du jeu est unique et son jeu au pied redoutable. Les deux sont d'ailleurs des artilleurs de renom. O'Gara est meilleur réalisateur du Tournoi des 6 nations, de l'Irlande, du Munster et de la Coupe d'Europe. Quesada, est lui celui qui a marqué le plus de points lors de la Coupe du Monde 1999, et le 4e meilleur réalisateur de l'Argentine.

Les deux sont des parfaits métronomes qui créaient du jeu avant de sanctionner l'équipe adverse avec leur jeu au pied. Deux grands connaisseurs du jeu avec un QI rugbystique très largement au-dessus de la moyenne. Une connaissance du jeu qui a permis à merveilleux ouvreurs de directement devenir entraîneurs et de déjà connaître du succès.

Tacticiens déjà reconnus

Ils ont tous les deux gagné le Bouclier de Brennus en tant que coach. Dès sa troisième saison de coaching pour O'Gara, après seulement une de plus pour Quesada. Mais les deux n'ont pas eu le même rôle. Alors que l'Irlandais était "seulement" entraîneur de la défense et des buteurs au Racing, l'Argentin était lui le manager du Stade Français. Réputé plutôt proche de ses joueurs et adepte de la psychologie, Quesada apporte de nouvelles idées à Paris, ce qui l'a conduit au titre. Un jeu résolument tourné vers l'attaque est pratiqué, un jeu que l'Argentin tient de ses origines. Son départ du Stade Français en 2017 a laissé un tel vide qu'il a été rappelé en 2020, après une grosse baisse des résultats du club. Aujourd'hui, Paris va mieux et se bat pour les phases finales malgré une faiblesse à l'extérieur.

Gonzalo Quesada, ici aux côtés de Thomas Savare, brandit le Bouclier de Brennus en 2015

Gonzalo Quesada, ici aux côtés de Thomas Savare, brandit le Bouclier de Brennus en 2015Icon Sport

O'Gara de son côté a décidé de multiplier les expériences avant de se stabiliser. Après avoir donc été dans le staff du Racing, l'ancien ouvreur part en Nouvelle-Zélande, en tant qu'entraîneur des 3/4 chez les Crusaders. Il s'imprègne du jeu rapide et spectaculaire du Super Rugby, et en profite pour gagner deux fois la compétition en deux ans. Il revient en France en 2019 pour succéder à Xavier Garbajosa en tant qu'entraîneur principal de La Rochelle. Vu comme intransigeant avec ses joueurs, il cherche sans arrêt la perfection pour faire performer son équipe sur le terrain. Et ça marche ! Cette saison, les Rochelais séduisants sont les solides dauphins du leader toulousain avant de recevoir Quesada et le Stade Français.

L'avis de Rugbyrama :

D'ouvreurs de génies à entraîneurs à succès, il n'y a qu'un pas. Gonzalo Quesada et Ronan O'Gara en sont la preuve. Si l'Irlandais détient le plus gros palmarès, c'est aussi parce qu'il était un meilleur joueur que son adversaire du jour. Un génie comme on en fait rarement, qui empile les records. Quesada, qui était pourtant un très bon joueur, doit s'incliner sur ce point. Pour ce qui est du coaching, l'Argentin a plus d'expérience et a prouvé que sa manière de gérer son équipe fonctionne. Il sait obtenir des résultats. Même s'il est déjà reconnu, O'Gara n'en est qu'à sa deuxième saison en temps que coach principal. Une expérience pour le moment réussie, mais qu'en sera-t-il dans la durée ? C'est pour cela que Quesada a l'avantage sur le coaching

Mais un avantage étant plus mince que celui d'O'Gara en tant que joueur, nous donnons donc une légère avance à l'Irlandais au total. Pour une réponse plus claire, Rochelais et Parisiens se sont donnés rendez-vous samedi (14h45).

Pour vous, qui remporte le duel ?

Sondage
2732 vote(s)
Ronan O'Gara
Gonzalo Quesada

Par Yanis Guillou

Contenus sponsorisés