Icon Sport

Des Castrais entre vacances, tournées, PCR et barrages

Des Castrais entre vacances, tournées, PCR et barrages

Le 09/06/2021 à 14:17Mis à jour Le 09/06/2021 à 14:18

TOP 14 – Le Castres Olympique a terminé la phase préliminaire au 7e rang du classement, aux portes des barrages. Certes éliminé des phases finales, le protocole de la LNR prévoit que le club tarnais pourrait pallier le forfait d’un barragiste en cas de covid.

Incongruité d’une saison pandémique qui n’en aura pas manqué, Castres pourrait encore participer aux phases finales. Le strict protocole édicté par la Ligue avant la fin de la saison régulière prévoit qu’en cas de forfait de Bordeaux-Bègles, de Clermont, du Racing 92 ou du Stade Français 48 heures avant le coup d'envoi en raison de cas covid, le septième du classement serait repêché pour le remplacer. Donc Castres. En revanche, si le forfait survient dans les 48 heures précédant le coup d’envoi, l’équipe non forfait serait automatiquement qualifiée pour les demies, le CO ne remplaçant même pas l’équipe touchée.

Samedi dernier, malgré une victoire pleine de panache (46-24) avec bonus offensif contre Toulon, les Tarnais n’ont pu se qualifier, laissant filer le Stade Français vers les barrages. Pour autant, staff et joueurs étaient au courant de la règle, comme le manager Pierre-Henry Broncan. "On va profiter ce weekend avant d’être un peu en congés, même si je sais que la Ligue nous demande de rester éveillés à cause de la covid. On va rester présent à Castres au cas où mais on ne va tout de même pas aller jusqu’à préparer un barrage toute la semaine. On va bien se reposer, peut-être faire un basket et regarder les barrages à la télévision."

Quatre Tarnais en Australie ?

En plus de se tenir prêts jusqu’à vendredi, trois tests PCR leurs ont été proposés ou vont l’être lundi, mercredi et vendredi. Pas de quoi raviver la flamme de l’ailier Geoffrey Palis qui préférait sourire de la situation. "On n’a pas étudié ce cas-là. Même si on devait boire quelques bières, on va rester prêts. Peut-être qu'on sera un peu fatigués pour un barrage mais on sera là si jamais."

Enfin, il y a les cas Anthony Jelonch et Gaëtan Barlot. Le futur troisième-ligne toulousain a fait ses adieux au CO, avant de se ressourcer et de peut-être devoir rapidement voyager avec les Bleus en Australie pour la tournée de juillet, d’autant qu’Ollivon est forfait à son poste. Entre déménagement et voyage au bout du monde (départ prévu le 18 juin), il pourrait vivre un drôle d’été, étant un candidat idéal (si Castres ne prend pas part à ces phases finales). "Les performances du CO nous ont permis et m’ont permis d’être au top niveau, déclarait-il samedi, entre son éternel sourire et un brin d’émotion. Je suivrai avec attention la communication de la liste des Bleus." Idem pour le jeune talonneur Gaëtan Barlot, auteur d'une saison XXL, mais peut-être aussi pour Wilfrid Hounkpatin et Florent Vanverberghe ?

Autumn Nations Cup - Anthony Jelonch (France) contre l'Italie

Autumn Nations Cup - Anthony Jelonch (France) contre l'ItalieIcon Sport

Au-delà de ces cas personnels ou de cette originalité covid de cette saison à nulle autre pareille, le manager Pierre-Henry Broncan préférait retenir que le CO avait terminé premier du classement honorifique de l’année 2021. "Malheureusement, une saison ne dure pas que 6 mois, glissait-il. On n’a pas de regrets et on est fiers de notre parcours." Un parcours qui connaitra son épilogue vendredi ou un peu plus tard. Avec cette folle saison et ces Tarnais, on n’en est pas à une dernière surprise près.

Contenus sponsorisés