Icon Sport

Clermont victorieux mais frustré

Clermont victorieux mais frustré

Le 01/05/2021 à 20:23Mis à jour Le 01/05/2021 à 20:48

TOP 14 – Si Clermont pourra se satisfaire d’avoir remporté ce 102e derby face à Brive (37-27), l’ASM regrettera à coup sûr d’avoir laissé échapper le point de bonus offensif qui lui tendait les bras. Le CAB s’est arraché pour recoller, sans parvenir à inverser la tendance.

En l’espace de 2 minutes, on a cru revivre le scénario vu une semaine plus tôt à Lyon. Alors que Clermont menait au Matmut Stadium de Gerland, le LOU était parvenu à réagir pour finalement l’emporter, sans laisser de bonus défensif à l’ASM. Cette fois, elle menait 34 à 13 à moins de 10 minutes du terme et semblait se diriger vers un succès bonifié, mais deux réalisations en contre, de Joris Jurand après une perte de balle de Fourcade (70e), et de Setariki Tuicuvu sur une relance ambitieuse depuis les 22m (72e), ont fait sortir les Auvergnats du bonus. Sans, cette fois, les priver du succès.

Les joueurs de Franck Azéma avait jusqu’ici fait preuve de maitrise, s’appuyant sur une bonne conquête avec une mêlée solide et un contre en touche efficace. La défense semblait aussi tenir bon, avec notamment une solidarité au retour des vestiaires pour résister à la révolte des Coujoux. Pour autant, les Jaunards ont également dû s’appuyer sur le pied de Morgan Parra pour venir sanctionner les fautes adverses et notamment passer cette ultime pénalité pour se donner de l’air (76e, 37-27). Le demi de mêlée clermontois, auteur d’un 7 sur 7, s’est montré précieux également dans le jeu.

Clermont débute fort mais ne tient pas sur la durée

Alors que Brive n’avait pas joué depuis presque un mois, Clermont avait cette envie de démarrer fort. Et cela s’est vu avec cette réalisation rapide de Kotaro Matsushima après un gros travail des avants, et sur une sautée de Parra (7e). Arthur Iturria venait faire le break suite à bel enchainement, et profitant d’un service après-contact en chistera de Vahaamahina (24e). Pour autant, malgré une avance de 20 à 6 à la mi-temps, les Clermontois n’étaient finalement pas à l’abri.

Notamment de ce sursaut prévisible après la pause, marqué par l’essai de Kitione Kamikamica en sortie de mêlée (51e). Néanmoins, le réalisme auvergnat a été l’une des forces de cette rencontre, avec certes un temps faible à gérer, mais cette réaction d’Etienne Fourcade sur un premier ballon porté (57e), puis d’Alivereti Raka sur une action similaire et au soutien de ses avants (62e). Et c’est bien cela que devra retenir l’ASM, parfois malmenée mais victorieuse, et désormais 3e du Top 14.

Contenus sponsorisés