Icon Sport

C’est qui le plus fort ? Rattez - Villière : Tout Bleus tout flamme

C’est qui le plus fort ? Rattez - Villière : Tout Bleus tout flamme
Par Rugbyrama

Le 11/05/2021 à 17:11Mis à jour Le 11/05/2021 à 18:13

TOP 14 - Ce soir, le MHR reçoit Toulon pour un match en retard de la 21ème journée. Sur l’aile gauche d’une équipe montpelliéraine souhaitant rapidement assurer son maintien, on retrouvera l’ailier international français Vincent Rattez. En face, le RCT s’appuiera sur un autre ailier des Bleus pour avancer vers les phases finales : Gabin Villière.

Le CV

Vincent Rattez : Avant de goûter aux joies du XV de France et de s’imposer à La Rochelle, puis à Montpellier, Vincent Rattez a fait ses classes en région parisienne. Au Paris université club, d’abord. Au Racing 92, ensuite. Mais c’est bien dans le sud, dans l’Aude plus précisément, que le trois-quarts aile fait ses débuts avec les professionnels. En quatre saisons sous les couleurs du Racing club narbonnais, Rattez plante 22 essais.

Après une première partie de saison mouvementée, son équipe du MHR va mieux. Et dans quelques jours, l’ailier de 29 ans aura même l’occasion de garnir son palmarès, qui reste encore vierge à ce jour. Le 21 mai prochain, il disputera une finale de Challenge Cup.

Gabin Villière : Si le trois-quarts aile héraultais s’est révélé en Top 14 sous les ordres de Patrice Collazo, il en va de même pour Gabin Villière. L’international (4 sélections) s’est néanmoins montré dans l'élite du rugby à XV français sur le tard. Il y a deux ans, l’actuel joueur du RCT évoluait encore en Fédérale 1, du côté de Rouen, dans sa Normandie natale. Il s'y révèle lors de l’exercice 2016-2017, où il porte son total d’essais à 26 en seulement 19 titularisations.

Ces performances lui valent d’être appelé à plusieurs reprises avec l’équipe de France à VII. Là aussi, c’est une franche réussite. Lui et les Bleus terminent deuxième au Tournoi du Canada en 2019. Même performance à Hong Kong, où Villière est consacré meilleur joueur du tournoi. Et après avoir participé à la montée de Rouen en Pro D2, le joueur natif du Calvados s’engage à Toulon.

Top 14 - Vincent Rattez (Montpellier)

Top 14 - Vincent Rattez (Montpellier)Icon Sport

Les points forts de Vincent Rattez :

Dès ses années narbonnaises, Rattez (1m81, 77kg) fait parler des capacités de vitesse évidentes pour se faufiler dans le moindre espace et, comme dit plus haut, aller régulièrement jusque dans l’en-but. Très présent au soutien dans le jeu de mouvement, le natif des Hauts-de-Seine est surtout très polyvalent. Capable d’évoluer à l’aile, à l’arrière, voire même au centre, Rattez peut se montrer dangereux sur phases offensives à plusieurs endroits du terrain.

Sa lecture du jeu, ses crochets électriques et sa capacité d’accélération dans les petits comme dans les grands espaces en font aussi un joueur très dangereux. On notera tout de même qu’il marque la plupart de ses essais en bout de ligne, en vrai finisseur.

Les points forts Gabin Villière :

Et si les déblayages rugueux des flankers adverses ne lui font pas peur, les trois-quarts adverses non plus. Sur l’exercice 2020-2021, il n’a pas inscrit huit essais avec le RCT pour rien. Son jeu au pied est perfectible, certes, mais Villière a d’autres atouts dans sa manche. Ses énormes raffuts, sa vitesse de pointe une fois lancée ou encore sa capacité à s’arracher lui permettent de faire régulièrement avancer son équipe. On a évidemment en tête son essai contre l’Italie à l’Automne dernier, où il déchire la défense de la Squadra Azzurra. Celui que l’on surnomme "Frodon" dans le vestiaire varois sait également faire briller ses partenaires, en tentant bien souvent de passer les bras pour que le ballon continue à vivre.

Top 14 - Gabin Villière (Toulon)

Top 14 - Gabin Villière (Toulon)Icon Sport

L’avis de Rugbyrama

Les deux purs sangs lancés par Patrice Collazo en Top 14 sont aujourd’hui titulaires dans leurs clubs respectifs. Rattez est à son aise dans l’évitement et le jeu d’appuis, quand Villière aime bien se mêler au combat dans les rucks, sans pour autant négliger la prise d’intervalles. Cependant, le trois-quarts du MHR est plus muselé cette saison. Il n’a d’ailleurs marqué qu’un seul essai. À l’inverse, lors de l’exercice en cours, le Toulonnais a véritablement explosé. Cela, ajouté à son profil atypique, nous amène à opter pour lui dans ce duel de candidats au XV de France.

Selon vous, c'est qui le plus fort ?

Sondage
2460 vote(s)
Vincent Rattez
Gabin Villière

Par Dorian VIDAL

Contenus sponsorisés