Rugbyrama

C’est qui le plus fort ? Ahki face à Tuisova, choc au centre du terrain

C’est qui le plus fort ? Ahki face à Tuisova, choc au centre du terrain
Par Rugbyrama

Le 16/02/2021 à 17:25Mis à jour Le 16/02/2021 à 17:36

TOP 14 - À l’occasion de la rencontre entre Lyon et le Stade toulousain, deux des meilleurs centres de notre championnat vont s’affronter. Le Fidjien Josua Tuisova et le néo-zélandais, Pita Ahki. Deux hommes qui font le bonheur de leurs équipes respectives et qui ont tous deux appris du Sevens.

Le CV :

Josua Tuisova :

Depuis 2013, Josua Tuisova ne cesse d’éblouir les week-end de Top 14 de par ses nombreux exploits. D’abord sous les couleurs de Toulon où il a débuté en 2013, depuis la saison dernière sous les ordres de Pierre Mignoni au LOU. Avec le RCT, l’ailier a remporté le Brennus en 2014 tout en étant finaliste à 3 reprises. Il a également été sacré en H-Cup, désormais appelée Champions Cup, trois années consécutives de 2013 à 2015, chose unique dans l’histoire du rugby. Le natif de Votua, au Fidji, a été l’un des principaux artisans de ces nombreux titres et de ces nombreuses années de domination du club de la Rade. L’ailier est également champion Olympique en titre de Rugby à 7 avec les Fidji, discipline dans laquelle il s’est lancé avec son pays parallèlement à sa carrière en club.

Pita Ahki :

Pita Ahki est du style voyageur. Néo-zélandais, il débute sa carrière dans le pays du rugby avec la province de North Harbour. Ses prestations lui permettent de partir découvrir le Super Rugby avec les Blues durant la saison 2014-2015. S'ensuit un départ aux Hurricanes ainsi qu’à Waikato en 2016. Dans le même temps, il joue dans l’équipe à 7 Néo-zélandaise en World Séries de 2012 à 2016. Il s’en va direction l’Europe et l’Irlande, plus précisément au Connacht où il ne dispute que 7 petites rencontres. Finalement il pose ses valises dans la Ville Rose de Toulouse en 2018. Il vient renforcer un effectif qui vient de perdre 3 joueurs majeurs au centre du terrain que sont Gaël Fickou, Florian Fritz et Yann David. Il s’intègre rapidement et s’impose comme l’un des cadres dans l’équipe. Ahki remporte le championnat de France 2019 avec les Rouge et Noir au terme d’une superbe saison pour le Stade toulousain.

Les points forts de Josua Tuisova :

Qui dit Josua Tuisova, dit forcément puissance. Pourquoi ? 1,80 m pour 113 kg. Ce n’est pas la taille et le poids moyen des talonneurs du Top 14 mais bien de l’ailier fidjien. Imaginez-le à pleine vitesse. Sa puissance alliée à cette vitesse ainsi que sa facilité ballon en main, typique des Fidjiens, font de lui un attaquant les plus redoutés de France. Pourtant lorsque Tuisova était arrivé à Toulon il ne pesait «que» 91 kg. Une prise de poids de plus 20 kilos durant ces années toulonnaises qui ne lui a pas fait perdre son talent. Véritable monstre physique, le centre ou ailier du LOU est un perce-défense très précieux pour les Lyonnais qui ne s’en privent pas et ils auraient tort de le faire. Ces statistiques cette saison sont affolantes. 6 essais, 49 plaquages cassés et 72 courses ballon en main en 9 rencontres !!

Josua Tuisova (LOU) inscrit un essai face à la Section Paloise

Josua Tuisova (LOU) inscrit un essai face à la Section PaloiseIcon Sport

Les points forts de Pita Ahki :

Pita Ahki est l’un des hommes les plus utilisés par son entraîneur Ugo Mola. Que ce soit actuellement avec Sofiane Guitoune, ou durant quelques matchs il y a deux saisons avec Romain N’tamack, c’est lui qui possède une place indéboulonnable au centre de l’attaque toulousaine. La raison ? Le néo-zélandais est un véritable bulldozer (1,89m ; 96 kg) et rappelle, à Ernest Wallon, un certain Florian Fritz de par sa puissance. La comparaison s’arrête là. Ahki n’est pas qu’un simple centre qui fonce tout droit. Sa capacité à faire jouer autour de lui après contact correspond parfaitement au jeu que souhaite mettre en place Ugo Mola. Son passage par le 7 met en lumière ses excellents appuis pour un joueur comme lui (1,89 m ; 96 kilos), qui est souvent utilisé comme premier point d’appui, en témoigne 86 courses ballon en main et ses 38 plaquages cassés en seulement 12 matchs. Sa défense est également excellente, notamment en 1 contre 1. Un homme à tout faire.

Pita Ahki (Stade toulousain), sur la pelouse d'Ernest Wallo, face à Toulon

Pita Ahki (Stade toulousain), sur la pelouse d'Ernest Wallo, face à ToulonIcon Sport

L’avis de rugbyrama :

Ce duel entre Tuisova et Ahki promet des étincelles au Matmut Stadium. Les deux joueurs ont des qualités semblables, à savoir, une forte capacité à rebondir sur les défenseurs et à casser les défenses adverses. Utilisés par leur coach dans le même registre qu’est celui de premier attaquant pour créer un point de fixation, ils sont aussi capables de faire jouer autour d’eux. Josua Tuisova, du fait de sa polyvalence et le fait qu’il joue ailier et centre, marque plus que son adversaire du jour (6 essais contre 0 pour Ahki depuis le début de la saison). Ça va chauffer au centre du Matmut Stadium samedi soir, alors attention à ceux qui ne boxeraient pas dans la même catégorie, il pourrait y avoir des dégâts si les deux joueurs sont à 100% de leurs capacités.

Selon vous, c'est qui le plus fort ?

Sondage
5038 vote(s)
Josua Tuisova
Pita Ahki

Par Yohan Lemaire

Contenus sponsorisés