Midi Olympique

Ce qu'on veut voir la saison prochaine... Le retour du public

Ce qu'on veut voir la saison prochaine... Le retour du public
Par Rugbyrama

Le 10/07/2021 à 16:17Mis à jour

TOP 14 - Cette saison 2020-21 de Top 14 a été particulière sur plus d'un titre. Gêné, comme tous les autres cette année, par la crise sanitaire, le Championnat de France a vécu dix mois de compétition sans son public. Une situation qui a eu des conséquences aussi bien sportives qu'économiques. Pour la saison prochaine, le retour du public fait partie des choses que nous voulons voir en priorité.

Le rugby est un sport qui véhicule de multiples émotions. Des émotions qui sont décuplées lorsqu'autour des trente gladiateurs qui se disputent une guerre sans répit, crient, chantent, exultent et chambrent plusieurs milliers de personnes. Des milliers de passionnés, qui par leur présence, créent une atmosphère propice à un match de rugby. Alors quand cette saison, la situation sanitaire a empêché les fans d'assister aux rencontres dans les stades, le Top 14 s'est retrouvé dénaturé. Pour preuve, le match entre Biarritz et Bayonne est sûrement le meilleur de la saison, alors que le score n'était que de 6-6 après les prolongations. Mais dans cette rencontre, la tension crée par le public a donné une saveur particulière à un derby déjà très important. Rares sont donc les avantages d'un match sans public et a contrario, nombreux sont les inconvénients.

Un impact réel

Économiquement d'abord, l'absence de public entraîne irrémédiablement des pertes énormes pour les clubs, qui s'appuient beaucoup sur leur billetterie pour garder une stabilité dans les comptes. Une aide a été apportée par l'état pour compenser le manque à gagner, mais le déficit reste très élevé. Les clubs ont alors dû redoubler d'imagination. Certains, comme le Stade toulousain, ont créé un "mur de soutien", qui consistait à acheter une brique pour inscrire son nom. Ces dons ont permis de glaner quelques milliers d'euros. L'UBB de son côté, veut donner un naming au Stade Chaban-Delmas. Une pétition avait d'ailleurs été lancée en ce sens. Tout cela permet aux clubs de compenser, mais pas d'éponger complètement les dettes. Un retour du public est maintenant primordial pour la survie des clubs.

La saison prochaine donc, nous devrions, en théorie, troquer cette ambiance morbide qui polluait notre championnat, contre le retour de la chaleur des supporters. Cela contribuerait à rendre le Top 14 peut-être plus attractif. Mais surtout, le retour du public dans les stades permettrait de redonner au rugby un goût oublié depuis trop longtemps. Alors, on croise les doigts.

Par Yanis GUILLOU

Contenus sponsorisés