Icon Sport

C'est qui le plus fort ? Tuisova vs Penaud pour se rapprocher d'une place au soleil

C'est qui le plus fort ? Tuisova vs Penaud pour se rapprocher d'une place au soleil
Par Rugbyrama

Le 20/04/2021 à 15:53

TOP 14 - D’un derby historique face à Brive reporté, Clermont sera cette fois-ci l’invité d’un affrontement régional à Lyon. Le LOU doit se relancer pour rattraper sa défaite en terre rochelaise (38-23). En face, l’ASM cherche un match référence contre un gros poisson du Top 14. Au milieu de ces diverses motivations, deux individualités pourraient faire pencher la balance.

Josua Tuisova, l’homme en forme du LOU, face à Damian Penaud, une flèche toujours aussi incisive.

Le CV

Damian Penaud : Le trois-quarts clermontois fait partie de l’un de ces "fils de" qui, comme leur père, réussissent dans l’Élite du rugby. Formé au CA Brive, Damian Penaud est repéré par les recruteurs clermontois durant la saison 2014-2015, et signe dans la foulée en Auvergne. À tout juste 20 ans, le fils d’Alain Penaud, demi d’ouverture briviste dans les années 1990, joue son premier match sous les couleurs jaune et bleu en 2016. Inscrit sur la liste développement de l’équipe de France, le jeune centre est prêt à exploiter son potentiel la saison suivante.

L’ASM observe la fin de carrière d’Aurélien Rougerie, les convocations de Rémi Lamerat en sélecton et les blessures graves de Wesley Fofana. Contexte dramatique au poste de centre pour Franck Azéma, mais chance inouïe pour le natif de Brive. Penaud joue quasiment tous les matchs de la deuxième partie de saison et s’installe avec le numéro 13 dans le dos. Longiligne (1m92 pour 96kgs), rapide et habile techniquement, celui qui n’est encore qu’un espoir arme Clermont d’une nouvelle pièce maîtresse.

Top 14 - Damian Penaud et Aurélien Rougerie (Clermont) face à Bayonne lors de la saison 2016-2017

Top 14 - Damian Penaud et Aurélien Rougerie (Clermont) face à Bayonne lors de la saison 2016-2017Icon Sport

Le coach des Jaunards fait confiance aux jeunes pépites de l’époque (Iturria, Cancoriet, Raka) pour les matchs couperets de fin de saison. Malgré une défaite en finale de Champions Cup face aux Saracens, les jeunes élèvent leur voix en même temps que leur niveau. Penaud sera titulaire pour la demi-finale de Top 14 face au Racing et marquera un essai en coin. Une semaine plus tard, le centre traversera le terrain et enverra Raka aplatir en finale contre Toulon, pour le deuxième Brennus clermontois.

Depuis cette saison en feu d’artifice, Damian Penaud ne s’est que très rarement éteint. À 24 ans, il est déjà l’un des cadres de l’effectif jaune et bleu et reste surtout une menace explosive pour les défenses adverses.

Josua Tuisova : L’ailier fidjien est aussi amateur d’explosion, dans un style diamétralement différent. Plus âgé (27 ans) que son futur adversaire, le Lyonnais se forme d’abord au rugby à VII sur son île natale. Scruté par le Rugby club toulonnais, le petit frère de Filipo Nakosi débarque sur la Rade en 2013, aux côtés des Galactiques (Ali Williams, Juan Smith, Drew Mitchell, Bryan Habana…). Dans cette équipe remplie de noms ronflants, le jeune fidjien ne joue qu’un match au milieu d’une saison où le RCT réalisera le doublé Coupe d’Europe – Top 14.

Malgré une concurrence cinq étoiles dans l’escouade de Bernard Laporte, Tuisova parvient ensuite à enchaîner les rencontres avec un impressionnant bilan de 29 matchs joués en tant que titulaire lors de la saison 2015-2016, soit l’intégralité des rencontres du RCT. À cette époque, le puissant toulonnais (1m80, 113kgs) n’évolue que sur l’aile droite, son poste fétiche. Avec le numéro 14 dans le dos, Josua Tuisova s’avère moins décisif sur la saison 2016-2017… jusqu’au jour de la finale contre Clermont. Après l’essai de son adversaire direct Raka, il réplique tout en puissance en allant aplatir en coin juste avant la mi-temps de la rencontre. Un essai qui ne suffira pas à battre les Jaunards.

Inusable, le Fidjien enchaîne les saisons à plus de vingt matchs au RCT et découvre le poste de centre avec Patrice Collazo. Mais après six années dans le Var, Tuisova monte à Lyon, sous les ordres de Pierre Mignoni. Si la saison dernière n’a pu laisser le potentiel du garçon s’exprimer, le colosse ailier du LOU fait aujourd’hui des ravages chez les adversaires. Avec ses deux essais face à La Rochelle il est actuellement le deuxième meilleur marqueur du championnat avec dix réalisations.

Les points forts de Penaud :

Par son physique atypique, le Clermontois a cette faculté à tourbillonner dans les défenses depuis maintenant plusieurs saisons. Replacé ailier en équipe de France puis sous la tutelle de Franck Azéma, Penaud joue le rôle d’électron libre dans l’équipe auvergnate. Souvent placé dans l’entre-jeu après des phases de conquête, sa formation au centre devient une réelle force. Autre point fort de l’Auvergnat, sa capacité à avancer ballon arrêté. En bout de ligne ou au centre du terrain, Damian Penaud récupère souvent des "patates chaudes".

Mais comme son compère George Moala, il arrive souvent à bonifier les ballons qui lui tombent dans les mains. Lancé, Penaud est souvent inarrêtable. Enfin le Français a l’avantage sur le Fidjien dans le jeu aérien et la récupération de ballons haut. Cette saison, l’international français en est déjà à neuf essais dont six en Top 14.

Top 14 - Damian Penaud (Clermont) face au Racing 92

Top 14 - Damian Penaud (Clermont) face au Racing 92Icon Sport

Les points forts de Tuisova

Le Fidjien lui, impressionne par sa puissance et sa plus grande force : les percussions. Durant ces années toulonnaises, Tuisova a marqué nombre d’essais en utilisant sa force dévastatrice. Plus petit que son futur adversaire, il est aussi plus difficile à arrêter une fois lancé plein champ. Comme Penaud, sa polyvalence au centre et à l’aile le rend encore plus dangereux, d’autant que le fidjien est davantage capable de distribuer des caramels que le Clermontois. À ce jour, Tuisova est sans doute le meilleur ailier du Top 14 pour percuter l’adversaire et faire avancer son équipe tout en puissance.

Dernière force du Lyonnais, sa rapidité. A Toulouse ou contre Toulon, l’ailier fidjien a bien suivi plusieurs jeux au pied de ses partenaires et a pu s’envoler en terre promise. Rapide, véloce, puissant et techniquement doué, le LOU prend conscience, cette saison, du potentiel du garçon.

Top 14 - Josua Tuisova (Lyon) face à Castres

Top 14 - Josua Tuisova (Lyon) face à CastresIcon Sport

L’avis de Rugbyrama

L’idéal serait bien sûr d’avoir les deux dans son équipe, à l’aile comme au centre. Si les deux joueurs peuvent débloquer un match tout seul, leur côté fantasque peut aussi faire de grosses frayeurs à leurs coéquipiers. Devant une paire si différente, mais au fond, tellement similaire, on vous laisse le choix de départager l’un des nombreux duels de cette confrontation régionale.

Selon vous, c'est qui le plus fort ?

Sondage
4827 vote(s)
Josua Tuisova
Damian Penaud

Par Clément LABONNE

Contenus sponsorisés