Icon Sport

Héroïques, les Brivistes s'imposent à Castres

Héroïques, les Brivistes s'imposent à Castres

Le 22/12/2020 à 22:48Mis à jour Le 22/12/2020 à 23:02

TOP 14 - Menés 21-6 à la pause, les Corréziens ont su négocié ce match de rattrapage de la quatrième journée face aux Tarnais en s'octroyant un succès (24-25) avec brio. Castres s'est effondré dans le deuxième acte face à la furia Briviste venue souffler la victoire grâce notamment à la botte de Thomas Laranjeira auteur de 20 points.

Usuellement, ce type de duel accouche d'échanges incessants au pied, d'une prime à l'occupation afin de provoquer la faute à la moindre incertitude. Bien loin de présager pareil scénario ennuyeux, les acteurs ont opté pour un autre jeu ambitieux, notamment avec des Tarnais bigrement inspirés. Dominants sur les phases de conquête, Ryno Pieterse marquera en force le premier essai de la rencontre (7-0, 12 ème) symbolisant cette caractéristique constatée.

Profitant des maladresses Corréziennes sur plusieurs lancements, les hommes de Mauricio Reggiardo s'illustreront à nouveau par l'intermédiaire de Filipo Nakosi après un temps de jeu interminable (14-0, 20 ème). Pas de quoi démobiliser les visiteurs, Thomas Laranjeira faisant admirer sa qualité aux buts en convertissant deux avancées dans l'axe (14-6, 28 ème). Le CO poursuivra néanmoins son entreprise à la faveur d'un ballon chipé au sol par Anthony Jelonch qui inscrira, à ce moment de la partie, le troisième essai des locaux, synonyme de potentiel bonus offensif (21-6, 37 ème). Un écart significatif pour écarter la menace du CAB ?

Castres s'effondre, Thomas Laranjeira compile

Les Brivistes ont pris la main dans le deuxième acte, affichant la confiance nécessaire à toute initiative. Plus précis sur la conservation, affichant des attitudes plus louables dans les transitions, le CAB remontait le tableau d'affichage. Thomas Laranjeira, encore précieux au pied concrétisant ce travail de sape. Revenus à six unités à l'heure de jeu (21-15, 59 ème), les visiteurs abordaient le sprint final avec gourmandise. Jusqu'à la réalisation d'Axel Muller, profitant d'un travail de Stuart Olding semant le désordre sur la ligne défensive du CO. L'essai qui rapproche les Corréziens d'un retour ahurissant (24-22, 71 ème). Les Tarnais ne répondent plus et accusent le coup définitivement sur le money-time grâce à une énième pénalité de Laranjeira, offrant un succès inespéré pour le CAB (24-25, 80 ème).

Castres pourra s'interroger sur sa démission physique et son manque de présence cruel sur les débats après un premier acte pourtant de qualité, la réception de Bayonne n'accordant déjà aucun répit dimanche prochain. Quant à Brive, ce deuxième succès consécutif à l'extérieur, démontre la bonne voie entreprise mais surtout une force de caractère collective de grande qualité avant d'aborder Lyon au Stadium Municipal pour le Boxing Days.

Contenus sponsorisés