Midi Olympique

Brive résiste à l’UBB

Brive résiste à l’UBB

Le 20/02/2021 à 19:34Mis à jour Le 20/02/2021 à 20:10

TOP 14 - Pour la première fois en 2021, l’UBB a perdu un match. Les joueurs de Christophe Urios se sont inclinés à Brive (25-23). Ils sont allés arracher le bonus défensif en fin de rencontre grâce à l’essai de Nathanaël Hulleu mais, en face, le CAB a su gérer et Enzo Hervé (6/7) était encore en forme.

La série folle de l’UBB, invaincue depuis six rencontres avec notamment des exploits sur les terrains du Racing 92 et de Clermont, est terminée. Le CA Brive a résisté, contrairement aux autres. Les joueurs de Jeremy Davidson, battus sur le terrain de l’Aviron Bayonnais la semaine dernière, repartent de l’avant. La fin de rencontre a été pleine de tension, avec une dernière action pour Bordeaux-Bègles qui aurait pu aller glaner une nouvelle fois une victoire à l’extérieur dans les dernières minutes, mais les Brivistes ont fait la course en tête de bout en bout et méritent ces quatre ponts.

A la fin de ce combat, Saïd Hirèche s’est avoué heureux au micro de Canal+ car l’UBB « est sans doute la meilleure équipe du championnat en ce moment ». Pourtant, Christophe Urios s’est sans doute senti frustré sur le bord du terrain ce samedi. Le manager n’a jamais vu son équipe rentrer vraiment dans son sujet. D’abord, Alexandre Roumat a dû déclarer forfait en dernière minute. En première période, les Girondins ont enchainé les fautes de mains et ont été beaucoup plus pénalisés qu’à l’accoutumée. Sans avoir l’avantage de l’occupation ni même avoir la possession, le BAC a engrangé les points grâce à Enzo Hervé (9-0, 23e).

L’UBB a fait trop d’erreurs

Même quand Brive a pris un carton jaune (Vasil Lobzhanidze pour un plaquage dangereux, 27e), l’UBB a galéré, a été chahuté en conquête. Jefferson Poirot est sorti sur commotion, Romain Buros sur blessure à l’épaule. A la 34e, une magnifique combinaison en touche entre Dweba, Lucu et Higginbotham a débloqué un peu la machine et l’Australien a marqué un essai (12-10). Mieux rentré dans sa deuxième période, Bordeaux-Bègles a recollé au score (19-16, 52e) mais les Corréziens ont encore profité de l’indiscipline adverse pour reprendre le large (25-16, 62e).

Un coaching gagnant a failli faire tourner la rencontre. Maxime Lucu a été replacé à l’ouverture et a délivré une merveille de passe pour offrir un essai à Nathanaël Hulleu (25-23, 74e). Mais voilà, quelque-chose n’allait pas cette fois pour l’UBB. Un nouvel en-avant sur une dernière action offensive et l’espoir s’est envolé en même temps que les cris de joie des Brivistes ont retenti dans l’air d’Amédée-Domenech. Clermont, vainqueur 73-3 (!) de Bayonne, repasse devant les Girondins au classement. Quant aux Brivites, les voilà à huit points du Top 6, alors pourquoi pas…

Contenus sponsorisés