Icon Sport

Benjamin Urdapilleta sur son 33 !

Benjamin Urdapilleta sur son 33 !

Le 13/02/2021 à 18:49Mis à jour Le 13/02/2021 à 19:47

TOP 14 - Au terme d'un match exceptionnel ponctué de 33 points, l'ouvreur argentin du Castres olympique entre dans l'histoire du Top 14.

Il efface des tablettes Cédric Rosalen et Benjamin Boyer, qui, avec 32 unités, codétenaient jusqu'à ce samedi soir le record de points inscrits sur un seul match de championnat. Benjamin Urdapilleta, l'ouvreur du Castres olympique a réalisé une prestation de haut vol et s'est offert un match à 33 points pour devenir l'homme le plus prolifique lors d'une rencontre de Top 14. Castres a roulé sur Montpellier (48-17) et la copie rendue par Urdapilleta n'est pas étrangère à ce résultat.

Au four et au moulin, dans tous les bons coups de son équipe, le maestro sud-américain a inscrit cinq pénalités, quatre transformations et deux essais. On l'a vu aussi se muer en passeur décisif, toujours grâce à son pied ultra-précis : une diagonale millimétrée sur l'essai de Nakosi, un amour de passe lobée sur celui de Guillemin. « Pendant que j'étais sur la pelouse je n'avais aucune idée de l'existence de ce record et que j'étais en passe de le battre, explique le numéro 10 castrais. Ce n'est qu'à la sortie du terrain que l'on m'a tenu au courant. Bien sûr, je suis très content d'inscrire mon nom au sommet du palmarès même si le plus important reste la victoire bonifiée pour l'équipe. » Son coéquipier Wilfrid Hounkpatin ne tarit pas d'éloges à son sujet mais s'attend à passer une semaine difficile aux côté de l'Argentin, réputé chambreur : « on ne va pas trop le mettre en avant, car il va nous parler de son record toute la semaine, avec son côté latin (rires). On va surtout l'encourager à livrer la même copie la semaine prochaine contre le Racing ! » Alors qu'il vient de se réengager pour un an à Castres, l'ouvreur de 34 ans en profite pour lancer une petite pique, bien amicale, à l'encontre de son président Pierre-Yves Revol : « Je montre que même à 34 ans on peut être performant, je prouve à mon président qu'il aurait pu me signer pour deux ans comme je le voulais ! (rires) » La petite histoire retiendra que Benjamin Urdapilleta échoue à faire un 100 %, sa dernière tentative de transformation s'échouant sur le poteau. Neuf coups de pied réussis sur dix tentés, la copie reste magnifique. De là où il est, son compatriote et légende du ballon rond Diego Maradona a dû apprécier ...

Contenus sponsorisés