Icon Sport

Bayonne-Biarritz en barrage, Clermont et Paris qualifiés : récit d'une folle dernière journée

Bayonne-Biarritz en barrage, Clermont et Paris qualifiés : récit d'une folle dernière journée

Le 05/06/2021 à 23:39Mis à jour Le 05/06/2021 à 23:52

Hormis pour quatre clubs (Lyon, Montpellier, Brive et Agen), il y avait du suspense à tous les étages en Top 14, à l'occasion de cette dernière journée de saison régulière. Grâce à un bonus offensif arraché après la sirène, Pau se sauve et envoie Bayonne en barrage pour le maintien. Devant, Toulouse et La Rochelle ont sécurisé leur place en demi-finale. Clermont et Paris se qualifient.

Course au maintien : quelle folle soirée !

Au jeu du temps passé du bon côté de la barrière, à la douzième place, Bayonne a largement fait la course en tête. Devant au score une grande partie du match, grâce au pied de Gaëtan Germain, les Basques n'ont abandonné la victoire qu'à six minutes du terme, sur une pénalité du meilleur réalisateur du championnat, Joris Segonds, pourtant peu en réussite ce samedi (74e, 9-12).

A ce moment-là, l'Aviron était pourtant virtuellement toujours maintenu en Top 14.

Dans son duel à distance avec la Section Paloise, Bayonne pouvait se contenter du point de bonus défensif. C'était sans compter sur l'incroyable fin de match au Hameau.

D'abord dominateur (38e, 22-3) Pau s'est ensuite laissé rejoindre par Montpellier (60e, 27-25). De quoi trembler. La fin de match des Béarnais fut cependant superbe, jusqu'à arracher un bonus offensif après la sirène (essai de Matt Philip). Le point qui change tout au classement.

A égalité au classement avec Bayonne, Pau se sauve à la faveur de ses victoires dans les confrontations directes. L'Aviron, lui, file en barrage pour le maintien. Ce sera contre le voisin biarrot, pour ce qui s'annonce comme le plus chaud du plus chaud des derbys. Immense.

Top 6 : Clermont n'a pas tremblé, Paris s'est arraché, Toulon a explosé

Plus haut, Clermont n'aura tremblé que quelques minutes. Les Auvergnats avaient leur destin en mains et savaient qu'une victoire leur assurerait une place dans le top 6. Mission accomplie.

Vite menés après un essai de Dyllin Leyds, les Clermontois ont repris patiemment la tête par le pied de Parra. Sans être franchement dominants, ils auront finalement fait la course en tête pendant la grande majorité du match. L'ASMCA verra les barrages. Ce sera face à l'UBB, samedi (20h45) à Chaban-Delmas.

Pour la sixième place, la lutte faisait rage entre Paris, Castres et Toulon. Les deux derniers s'affrontaient à Pierre-Fabre. Après une entame de match ratée (0-17), le CO a roulé sur son adversaire. Jusqu'à lui infliger un 48-7 et s'adjuger le bonus offensif (victoire 48-24). Sortie par la petite porte et gros maux de tête pour le RCT, qui ne se qualifie même pas pour la Champions Cup 2022.

Castres, lui, sera récompensé de ses efforts par une place qualificative en Coupe d'Europe. Malgré sa nette victoire, il rate le Top 6. Paris, grâce à son ultime pénalité (74e) et sa victoire arrachée à Bayonne, lui grille la politesse et se qualifie pour les phases finales.

Toulouse et La Rochelle en demies, le Racing 92 devra passer par un derby en barrage

Pour le récent champion d'Europe, un point suffisait pour assurer sa place en demi-finale. Les Toulousains ont fait mieux que ça : victoire sur la pelouse de l'UBB (21-10). Avec 81 points au classement, le Stade toulousain termine en tête de la phase régulière du Top 14 2021.

Dans son sillage et également qualifiés directement pour les demi-finales, les Rochelais sont allés chercher à Clermont le point de bonus qui leur manquait. Dans un match équilibré, c'est la dernière pénalité (78e) de Jules Le Bail, replacé ce samedi à l'ouverture, qui a assuré l'essentiel. Défaite 25-20 mais La Rochelle ira à Lille.

Le « grand » perdant, à ce jeu des gros bras, se nomme le Racing 92. Sans surprise, les Franciliens ont écrasé le CA Brive sur leur pelouse de l'Arena (55-15), huit essais et bonus offensif en poche. Un temps, ils ont entrevu les demi-finales grâce à la défaite sèche de La Rochelle. Finalement, ils devront en passer par un barrage. Ce sera face au voisin parisien, vendredi à l'Arena (20h45). Fickou 1 contre Fickou 2, en quelque sorte...

Contenus sponsorisés