Icon Sport

Bagarres à tous les étages

Bagarres à tous les étages
Par AFP

Le 28/05/2021 à 10:28Mis à jour

TOP 14 - La 25e et avant-dernière journée du Top 14, qui débutera vendredi par un match décisif dans la course à la phase finale entre le Stade français et Lyon, devrait permettre d'y voir un peu plus clair dans les empoignades faisant rage à tous les étages du classement.

Le Stade français et Lyon "en mode Coupe"

Malheur au vaincu. Le Stade français (7e, 62 points) reçoit Lyon (9e, 60 points) pour "quasiment un pré-barrage", selon le talonneur parisien Laurent Panis. "Les deux équipes sont en mode Coupe", a appuyé son entraîneur Gonzalo Quesada. "On veut encore rêver, même si on n'a pas totalement notre destin entre nos mains". Un succès à Jean-Bouin ne garantirait rien aux deux équipes, si ce n'est maintenir en vie l'espoir de finir dans le top 6. Une défaite serait en revanche synonyme d'élimination.

Toulouse change de "disquette"

Dans quel état de forme physique et mental - après un match à haute intensité et quelques jours de fête - se présentera Toulouse contre Clermont samedi soir, une semaine après avoir décroché à Twickenham son cinquième titre continental? "Ca va être dur de remettre la disquette Top 14", n'a pas caché l'entraîneur de la défense toulousaine Laurent Thuéry. "Psychologiquement, ce n'est pas évident de basculer. Le contexte de préparation du match est particulier". Seul club déjà assuré de disputer la phase finale, le Stade toulousain (1er, 73 points) doit encore donner un coup de collier pour terminer la saison régulière à l'une des deux premières places directement qualificatives pour les demi-finales.

À commencer par la réception de Clermontois forcément revanchards après avoir été sortis par les Rouge et Noir en quarts de finale de Coupe d'Europe. Le club auvergnat (5e, 67 points) devra composer sans son deuxième ligne Sébastien Vahaamahina, dont la saison est dores et déjà terminée en raison d'une hernie discale.

Les "Européens" arbitres du maintien

Dans quel état de forme physique et mental - après un match à haute intensité et quelques jours d'abattement - se présentera La Rochelle une semaine après avoir échoué contre Toulouse en finale continentale? La question a une importance particulière dans la course au maintien puisque les Rochelais, qui voudront se consoler en championnat, reçoivent Pau, pour l'instant avant-dernier et barragiste, avec trois points de retard sur Bayonne.

Les Bayonnais se déplacent eux aussi chez un autre finaliste européen, Montpellier, vainqueur du Challenge, qui a déjà rejoué en milieu de semaine contre Bordeaux-Bègles (défaite 57-9), mais en faisant beaucoup tourner.

Embouteillage dans le haut du classement

Qui va rejoindre Toulouse en phase finale? De La Rochelle (2e, 72 points) à Lyon (9e, 60 points), un gruppetto d'ambitieux aux dents longues cherche à composter son billet pour le bon wagon. À commencer par l'UBB (3e, 72 points), dont le déplacement à Toulon (6e, 62 points) sera le troisième match en moins d'une semaine.

Les hommes de Christophe Urios peuvent espérer terminer la saison régulière à l'une des deux premières places, tout comme le Racing 92 (4e, 68 pts). Le club des Hauts-de-Seine a retrouvé des couleurs après un période mars-avril compliquée et dispose d'un calendrier très favorable dans la dernière ligne droite, en premier lieu un déplacement à Agen, la lanterne rouge.

Enfin, dans la course aux barrages, Castres (8e, 60 points), qui réalise une très belle deuxième partie de saison, tentera de se relancer à Brive après sa défaite à Bordeaux il y a deux semaines, pour garder une chance de se glisser dans les six.

Contenus sponsorisés