Icon Sport

Au bout du suspense, Toulon retrouve le sourire au Hameau

Au bout du suspense, Toulon retrouve le sourire au Hameau

Le 20/02/2021 à 19:34Mis à jour Le 20/02/2021 à 20:11

TOP 14 - En s'imposant 33-29 sur la pelouse du Hameau, les Toulonnais retrouvent le goût du succès. Et si elle a été longue à construire, cette victoire permet aux Varois de conforter leur place dans le top 6. De leur côté, les Palois enchaînent un deuxième revers consécutif, n'ont toujours pas gagné à domicile en 2021 et se rapprochent dangereusement de la zone rouge.

Les temps sont durs ma bonne dame, et vous voulez qu'on vous dise : cette rencontre entre Palois et Toulonnais aurait bien pu ne jamais se disputer, la faute à deux cas de Covid-19 découverts la veille de la rencontre dans le camp varois. Mais après avoir obtenu l'accord de la commission médicale de la LNR, les Rouge et Noir étaient bien autorisés à se rendre dans le Béarn. Et si les enjeux divergeaient du tout au tout entre deux équipes qui n'ont évidemment pas les mêmes objectifs cette saison, les deux adversaires d'un soir n'avaient pas du tout intérêt à manquer ce rendez-vous de la 17e journée. D'un côté les Palois, vaincus lors de leurs deux premières rencontres de l'année 2021 à domicile (contre Clermont et Brive) -mais qui restaient surtout sur une défaite insignifiante sur la pelouse de Toulouse (31-9)- voulaient s'offrir un bouffée d'oxygène, après s'être dangereusement rapprochés de la zone rouge.

De l'autre les Varois, privés de 17 joueurs, qui restaient sur deux défaites consécutives (à Brive, et à domicile contre le Stade rochelais) et qui devaient impérativement ramener quelque chose du Hameau pour demeurer dans le top 6. Et dans cette rencontre aux intérêts diamétralement opposés, les Palois frappaient les premiers. Dès le coup d'envoi, les hommes de Thomas Domingo mettaient la main sur le ballon, et voyaient Antoine Hastoy ouvrir la marque à la 2e minute de jeu. Et si les Varois répondaient du tac au tac par la botte de Méric (5e, 3-3), ce sont bien les locaux qui semblaient les plus entreprenants en début de match. Dominateurs en touche, plus agressifs et en réussite, les Béarnais voyaient leurs efforts être récompensés à la 12e minute de jeu, par un essai de Clovis Le Bail (10-6).

Le début d'un cavalier seul, pour des Palois qui se devaient de renverser le RCT ce samedi ? Ce serait mal connaître l'équipe de Patrice Collazo. Car s'ils continuaient à canaliser tant bien que mal les assauts palois, les Rouge et Noir pouvaient compter sur une parfaite interception de Théo Dachary pour reprendre l'avantage au score à la 18e minute (10-13). La suite de la première période s'équilibrait, mais les Varois se montraient indisciplinés, pour le grand plaisir d'Antoine Hastoy (20e, 22e et 35e) qui permettait à son équipe de rentrer aux vestiaires avec l'avantage au score (19-13).

Toulon assuré de terminer la journée dans le top 6

Mais comme une bête blessée, les Varois revenaient en deuxième période avec de toutes autres intentions. Et dans le sillage d'un Facundo Isa XXL depuis deux semaines, les Varois remettaient la main sur le ballon et poussaient les Palois dans leurs derniers retranchements. Incapables de stopper le buffle argentin à la 46e minute de jeu, les Béarnais perdaient leur avance au tableau d'affichage : 19-20. En suivant, les deux équipes se rendaient coup sur coup, et à la pénalité d'Hastoy (52e, 22-20), les Varois répondaient par la botte de Takulua (60e, 22-23). Mais c'est encore une fois Facundo Isa qui donnait un nouvel élan à cette rencontre, en inscrivant son deuxième essai de la soirée à la 63e minute de jeu. À la conclusion d'une relance de 60 mètres initiée par Masivesi Dakuwaqa, le numéro 8 du RCT permettait à son équipe de prendre le large (22-30), avant que Takulua ne donne un avantage décisif à son équipe (70e, 22-33).

En suivant, les Béarnais tentaient de réagir, et voyaient Quentin Lespiaucq inscrire l'essai de l'espoir à la 77e minute (29-33), mais les locaux ne parvenaient à inscrire un ultime essai, et finissaient par baisser les armes à la 81e minute, sur un grattage de Luka Tchelidze. Au bout du suspense, les Varois s'imposent donc 33-29, renouent avec le succès et sont assurés de terminer le week-end dans le top 6 du championnat. Les joueurs de Patrice Collazo retrouvent le sourire, et devront désormais confirmer ce bon résultat samedi prochain, à Mayol contre l'Aviron bayonnais. De leur côté, les Palois enchaînent un deuxième revers consécutif après celui reçu à Toulouse, n'ont toujours pas connu le goût du succès à domicile en 2021 et se rapprochent dangereusement de la zone rouge, puisqu'ils n'ont désormais plus que cinq points d'avance sur ce même Aviron bayonnais, qui compte en plus une rencontre de retard.

Contenus sponsorisés